mercredi 28 juin 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie Poste : Les retraits plafonnés à 40.000 dinars cette semaine

20 novembre 2011
Algérie Poste : Les retraits plafonnés à 40.000 dinars (...)

Le manque de liquidités refait surface à la Poste. Le montant des retraits de liquidités est, dès aujourd’hui, plafonné à 40.000 DA par opération, et ce, pendant la semaine.

C’est ce qu’annonce Algérie Poste dans un communiqué de presse rendu public. "Compte tenu du dérèglement du calendrier des virements de salaires induit par la période de l’Aïd El Adha, nous enregistrons, pour la semaine du 20 au 27 novembre 2011, un nombre exceptionnel de virements de salaires", indique cette entreprise publique. "Considérant la très forte demande en liquidités qui en découlera, Algérie Poste sera contrainte de plafonner provisoirement et à titre exceptionnel le montant des retraits à 40.000 DA par opération durant la période comprise entre le 20 et 27 novembre 2011", affirme le communiqué. Algérie Poste, qui présente ses excuses à sa clientèle, souligne que "tout client se trouvant dans un besoin pressant et indispensable peut solliciter auprès du chef d’établissement la délivrance d’un chèque certifié jusqu’à concurrence de son avoir au profit du bénéficiaire qu’il aura désigné". Ainsi, cette entreprise publique n’en finit pas décidément avec le problème récurrent du manque de liquidités. En dépit des promesses des responsables de cette entreprise, les usagers se plaignent souvent du manque de liquidités dans les bureaux de poste.

Il faut dire que cette entreprise ne cesse de rassurer que les ruptures de liquidités "qui n’interviennent qu’en périodes exceptionnelles des fêtes sont aussitôt résolues". "Les liquidités sont largement disponibles", assurent, tour à tour, ses responsables qui affirment "avoir pris à chaque période de tension des mesures pour alimenter les bureaux de poste en liquidités", soulignant au passage "le grand rôle joué par la Banque d’Algérie pour assurer une bonne disponibilité des liquidités". Algérie Poste impute à chaque fois cette tension que vivent les bureaux de postes aux "hausses des salaires qui induisent une augmentation de la demande de liquidité". Le nombre d’opérations CCP, notamment les retraits, sont habituellement de l’ordre de deux millions par jour.

Algérie Poste estime que le règlement définitif du problème récurrent de liquidités est tributaire de la généralisation du paiement électronique annoncée pour la fin de l’année. Des modifications ont été faites à la carte de retrait pour sa conversion en une carte de paiement. Toutefois, l’opération lancée, début octobre dernier, dans quelques commerces et prestataires de services dans la capitale, n’est pas encore généralisée à travers les 48 wilayas. Algérie Poste a prévu d’installer 2.000 terminaux de paiement au niveau des agences Sonelgaz et Algérie Télécom et centres commerciaux pour permettre aux clients de payer leurs factures. Pour pallier le manque de liquidités, Algérie Poste compte aussi sur ses 700 distributeurs de billets. L’entreprise dispose de 13 millions de comptes CCP gérés par un réseau de 3.500 bureaux répartis à travers le territoire national. Selon Algérie Poste, des centaines de terminaux à paiement électronique (TPE) ont été déployés. Les trois sortes de cartes magnétiques émises par Algérie Poste (la carte CCP, la carte classique et la carte Gold) sont utilisées dans des transactions.

Tags: Algérie Poste Retraite

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir