mercredi 13 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie Poste : Quand l’informatique paralyse les postes

29 septembre 2011
Algérie Poste : Quand l'informatique paralyse les (...)

Le réseau informatique national d’Algérie Poste n’était toujours pas fonctionnel à la mi-journée d’hier après la panne survenue, avant-hier, dans le centre de calcul de Ben Aknoun à Alger, occasionnant la paralysie de tout le réseau, touchant les 48 wilayas du pays.

A la Grande Poste d’Oran, sise place du Maghreb, des dizaines de citoyens, principalement des retraités, se sont présentés dès les premières heures devant les guichets d’Algérie Poste dans l’espoir de toucher leurs salaires. Mais leur surprise fut grande lorsqu’ils virent les moniteurs déposés devant chaque préposé au guichet affichant le même écran noir de la veille. On crut d’abord que ce n’était qu’une question de minutes, le temps que le système se mette en marche. Mais l’explication des agents d’Algérie Poste lèvera le doute par sa clarté : « Le réseau est toujours en panne… C’est une panne nationale ! ». Beaucoup demandent des explications. « Doit-on attendre ou partir ? Quand le système sera-t-il rétabli  ? », demandent-ils. Et au préposé au guichet de répondre  : « Je ne peux rien vous confirmer. Tout ce que je peux dire, c’est que la panne est actuellement prise en charge au niveau d’Alger, et le système pourrait être fonctionnel à tout moment ».

Les minutes défilent, et les files d’attente grossissent mais n’avancent pas. Les premiers arrivés expliquent aux retardataires ce qui se passe. « C’est une panne générale. On attend qu’elle soit réparée  », répète-t-on, inlassablement. Les agents d’Algérie Poste forment de petits groupes et semblent aspirés par la discussion. Que se disentils  ? Parlent-ils de la panne ? On tente d’avoir des explications auprès des responsables, sans succès. Si on ne savait pas qu’il y avait effectivement panne technique du réseau, on aurait cru qu’il s’agissait d’un débrayage, avec le service minimum en moins ! Dans tous les bureaux de poste, le personnel se trouvait dans l’incapacité d’offrir la moindre prestation de service, ni CCP, ni mandats, ni paiement des redevances téléphoniques… Les usagers sont ainsi confrontés à moult désagréments en cette fin de mois notamment, qui est synonyme des virements de salaires mensuels. « Le mois précédent nous avons été confrontés à un manque de liquidités, qui a duré plusieurs jours, aujourd’hui c’est une paralysie du système informatique, que nous réserve les lendemains ? », clame un usager. Au niveau des bureaux de poste de la wilaya d’Oran, les préposés aux guichets tentent sans convaincre de rassurer les usagers « Ne vous en faites pas. Les techniciens s’affairent à réparer la panne et tout reviendra dans l’ordre incessamment ». La même tension prévaut parmi les usagers du CCP dans la daïra de Aïn El-Turck, entre autres.

Par ailleurs, une anarchie indescriptible régnait hier matin au niveau des guichets de la poste centrale et les autres bureaux de la ville de Constantine. Il a été même remarqué de nombreux clients qui ont trouvé le même problème chez eux et pensant que ceux de Constantine étaient fonctionnels, se sont rendus en ville, augmentant ainsi le nombre d’usagers venus de la périphérie et des villes environnantes pour percevoir leurs salaires du mois en cours. Les citoyens rencontrés au niveau de la grande poste du centre-ville affirment qu’ils sont dans un désarroi total et une inquiétude perceptible se lisait sur leurs visages, en particulier chez les retraités qui étaient sur place de bonne heure pour retirer leurs pensions et qui ne voulaient pas repartir bredouilles. A noter que seul le service du courrier rapide et l’envoi des colis étaient opérationnels.

Tags: Algérie Poste TIC

Source : Le Quotidien d'Oran

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir