mardi 22 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Cinq aéroports retenus pour les départs

Algérie : Hadje, les contraintes saoudiennes

25 septembre 2011
Algérie : Hadje, les contraintes saoudiennes

Le P-DG d’Air Algérie, Mohamed Salah Boultif, prévoit, au même titre que le DG de l’Office national du Hadj, Cheikh Berbara, des désagréments et des difficultés pour la campagne du Hadj 2011.

C’est ce qu’il a affirmé hier, lors d’une conférence de presse tenue à la direction de sa compagnie, sur cette campagne. Le P-DG de la compagnie aérienne a précisé que ces contraintes et ces désagréments, déjà rencontrés par les pèlerins dans les précédentes campagnes, persisteront pour les trois prochaines années. M.Boultif prévoit un changement après ces trois années, autrement dit, dès que l’Arabie Saoudite achèvera la construction d’un grand aéroport d’une capacité de 20 millions de passagers, probablement en 2014 ou 2015. Le P-DG d’Air Algérie indique que ces contraintes liées au « volet transport » concernent tous les pèlerins des autres pays. « Il n’y a aucune discrimination envers tel pays ou un autre », a-t-il insisté en expliquant que « 5,5 millions de Hadjs arrivent du monde entier dans une courte période, ce qui entraîne automatiquement une véritable congestion en matière de transport aérien ». Malgré ces contraintes « imposées  », Salah Boultif a souligné que sa compagnie a mis en place un dispositif permettant une meilleure organisation et plus de confort au profit des pèlerins. Tout en annonçant que le premier vol devra être effectué le 7 octobre prochain à destination de Djeddah, le P-DG a précisé que les départs seront effectués à partir de cinq aéroports : ceux d’Alger, d’Oran, d’Annaba, de Constantine et de Ouargla. En ce qui concerne les tarifs, il indiquera qu’ils sont ceux pratiqués durant la précédente campagne, 100.000 DA TTC.

Le P-DG d’Air Algérie informe les pèlerins que la date prévue pour le lancement des ventes est le 27 septembre. Il a souligné que sa compagnie a mis en place des points de vente à travers les 48 wilayas, dédiés exclusivement à cette campagne. Et de signaler que pour la région Centre, le point de vente se situera à la Safex. Enfin, il a souligné qu’Air Algérie mettra en place des vols pré acheminement sur le réseau domestique au profit des pèlerins de Tamanrasset, Illizi, Bechar et Tindouf et Adrar vers les aéroports de Ouargla et Oran.

Par ailleurs, le P-DG d’Air Algérie a affirmé que, sur la base d’un accord commercial signé dans un cadre bilatéral entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite, les 36.000 pèlerins seront scindés en deux, une partie (18.000) sera transportée par Air Algérie et les 18.000 restants seront transportés par la compagnie de transport saoudien. Et de préciser que la commercialisation et l’émission des titres de transport sont du ressort exclusif d’Air Algérie. M.Boultif a souligné que sa compagnie est obligée de respecter ce partage car notre pays fonctionne toujours sur la base des accords bilatéraux en matière d’aviation, contrairement à certains pays qui fonctionnent selon la formule Open Sky. Il précise que « notre pays n’est pas encore prêt pour pratiquer cette formule d’Open Sky, le tourisme n’est pas si développé dans notre pays pour adopter une telle approche », a-t-il mentionné.

Pour le bon déroulement de cette campagne Hadj, Air Algérie mobilisera sa flotte propre gros porteurs A330 (263 sièges) et un appareil affrété, un A340 de 293 sièges. Enfin, ce qui a été convenu entre la partie algérienne et saoudienne, c’est une moyenne de 2 vols par jour vers Djeddah et un vol vers Médine. Le nombre des pèlerins transportés ne doit pas dépasser les 600 par jour selon l’aviation saoudienne. Le P-DG d’Air Algérie indique que sa compagnie est tout à fait prête et respectera ses engagements, notamment dans le transport des 18.000 pèlerins. Boultif précise qu’« on n’a jamais eu des problèmes dans la phase départ, mais plutôt dans la phase retour ». Pour Boultif, « l’opération Hadj est une opération complexe, où il y a plusieurs intervenants, mais pour l’organisation, il faut tout simplement situer les responsabilités de chacun ».

Tags: Hadj Mecque Arabie Saoudite

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir