jeudi 19 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Accueil de membres de la famille

Algérie - Kadhafi : Les clarifications de Ouyahia

5 septembre 2011
Algérie - Kadhafi : Les clarifications de Ouyahia

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a appelé à plus de vigilance, que ce soit des citoyens ou des forces de sécurité, pour lutter contre les attaques terroristes en recrudescence ces derniers jours. Il a estimé en ce sens que, cette fois-ci, les choses sont plus complexes.

« Nous faisons face à des actes commis par des kamikazes et devant des situations pareilles, la plus solide des défenses est la vigilance de tout le monde », a-t-il mentionné en marge de l’ouverture de la session parlementaire d’automne. Pour lui, les attentats suicide commis à Tizi Ouzou et Cherchell, sont une riposte au combat mené par les forces de sécurité contre le terrorisme. « Les actes terroristes enregistrés ces dernières semaines témoignent d’une nette progression de destruction du terrorisme ». Le Premier ministre est persuadé que la lutte contre le terrorisme doit se poursuivre « tant qu’il reste un terroriste, c’est une bataille à mener » a-t-il souligné.

Concernant la Libye, Ouyahia, a estimé que le retour « rapide » de la sécurité et de la stabilité en Libye favorisera le rétablissement des relations « étroites » entre l’Algérie et ce pays. « Le retour de la sécurité et de la stabilité en Libye, que nous souhaitons rapide dans ce pays frère, permettra le retour à nos relations fortes et solides et favorisera la construction de l’édifice maghrébin », a-t-il déclaré, tout en réaffirmant la position de l’Algérie vis-à-vis de la crise libyenne. L’Algérie et la Libye « sont liées par des relations de fraternité et de bon voisinage », a-t- ajouté. Au sujet de l’accueil par l’Algérie des membres de la famille Kadhafi, il dira qu’il s’agit d’un cas humanitaire dans le cadre du traitement par l’Algérie d’autres cas humanitaires.

Les membres de la famille Kadhafi présents en Algérie sont « sous la responsabilité des Algériens », a-t-il indiqué en marge de l’ouverture de la session d’automne du Conseil de la Nation, ajoutant que « les Libyens eux-mêmes l’ont affirmé et nous ont demandé de les considérer comme des Algériens ». L’Algérie, a-t-il poursuivi, « a une histoire, des traditions et une civilisation et la Libye, pays frère, a un peuple avec une histoire ancestrale, un peuple voisin avec qui nous partageons un passé glorieux et un avenir radieux », précisant qu’il « existe des cas humanitaires que l’Algérie a traités ». Le Premier ministre s’est interrogé sur le motif ayant suscité le tollé qui a suivi cette affaire, rappelant que « des responsables d’autres pays » ont déjà été accueillis sans susciter ce tapage médiatique. Ouyahia a rappelé que des membres de la famille du défunt président Saddam Hussein, ont été accueillis par d’autres pays sans soulever un tel tollé tout comme l’accueil du président tunisien déchu « en personne » et de sa famille qui n’a pas provoqué « cette tempête ».

Tags: Algérie Libye Ahmed Ouyahia Mouammar Kadhafi

Source : Le Quotidien d'Oran

2 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

2 commentaires

  • Algérie - Kadhafi : Les clarifications de Ouyahia par Madher 5 septembre 2011 10:53

    L’ALgérie n’a aucun compte à rendre à quiconque ! Elle accueille qui elle veut et définit sa politique selon ses intérêts comme tout autre pays ! Quand à ce Juppé sans charisme, il n’est pas le bienvenue en Algérie comme son prédécesseur. Et puis on en a rien à cirer ! On se rappelle que lorsque l’Algérie soufrait du terrorisme, la France de Chirac et de Mitterand accueillait les terroristes à bras ouverts ! Jusqu’à ce triste 11 Septembre où tout le monde a enfin compris que l’ALgérie était et reste le seul pays arabe à lutter contre ce fléau. Nul autre pays arabe ne le fait réellement !

    Répondre à ce message

  • Algérie - Kadhafi : Les clarifications de Ouyahia par nour 6 septembre 2011 00:01

    Nous algériens ,nous sommes musulmans alors pourquoi s’acharner contre nous dans cette affaire,j’approuve même que notre gouvernement autorise mr.Kedhafi à rentrer en Algérie si ce dernier demande protection et asile.
    UN PARDON VAUX MIEUX QUE MILLE VENGEANCES.IL FAUT SAVOIR PARDONNER.
    N.B : je n’ai jamais aimé ni approuvé les méthodes et les comportements mesquins des mrs. Kadhafi et son fils Seifedine

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir