mercredi 13 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Début de compensation des clients d’Air Algérie

16 août 2011
Début de compensation des clients d'Air Algérie

Déception pour certains, mécontentement pour d’autres. Les « compensations » décidées par la compagnie aérienne Air Algérie ne semblent pas contenter l’ensemble des concernés. L’opération a été lancée, hier, à Oran à l’instar des autres wilayas du pays, sans toutefois attirer grand monde.

Les agences d’Air Algérie n’ont pas connu un afflux particulier durant la matinée d’hier. Au niveau de l’agence du boulevard de l’ALN (ex-Front de Mer), quelques clients, victimes de la grève, déclenchée par le personnel navigant commercial (PNC) du 11 au 14 juillet, sont venus pour demander une indemnisation, nous explique un agent de l’agence. Ce dernier ajoute qu’ils ont bénéficié, dans ce cadre, d’un MCO, un bon de réduction pour un vol international ou intérieur. Au niveau de l’agence située à la place 1er Novembre, ex-place d’Armes, le nombre de clients était plus important.

Certains étaient venus acheter un billet et d’autres demander un dédommagement. Cependant, pour la majorité de ces clients, ce n’est pas la satisfaction. Cette formule d’indemnisation par des bons et des réductions de 100 euros pour un vol international passager au départ de l’étranger vers l’Algérie, de 5.000 DA pour un vol international au départ de l’Algérie, de 1.500 DA pour un vol intérieur du nord du pays et de 2.500 DA pour un vol du sud du pays, est considérée insuffisante et ne couvre pas les préjudices causés par cette grève.

Certains clients disent avoir été contraints de passer trois jours à l’aéroport d’Orly attendant la fin de cette grève. Pour d’autres, ces indemnisations ne couvrent même pas le coût des nuitées à l’hôtel réservé pour la circonstance. Sans oublier le préjudice moral causé en cette période de grandes chaleurs, est-il encore soutenu. « Après tous ces désagréments et ces préjudices, on nous donne des bons », a lancé un client. Mais à l’unanimité, les clients espèrent juste que le cauchemar vécu en ce mois de juillet ne se répètera pas à l’avenir. Au sujet de cette opération de dédommagement, une employée au service commercial de l’agence d’Air Algérie de la place 1er Novembre dira que les agences de voyages privées n’ont pas été déléguées par la compagnie pour les indemnisations qui se font exclusivement au niveau des agences d’Air Algérie. Tous les passagers en possession d’une réservation ferme sur un vol de la compagnie entre le 11 et le 14 juillet seront indemnisés et bénéficieront donc de réduction sur le prix d’un prochain billet d’avion ou un excédent de bagages. L’opération se poursuivra jusqu’au 31 octobre inclus.

A Alger et plus exactement à l’agence de la place d’Audin, les responsables se sont refusés à donner le moindre détail sur l’opération de compensation. A la question de savoir si des services ou des guichets spéciaux ont été mis en place pour accueillir les clients concernés, un agent nous dira « nos agences ont reçu des instructions de ne fournir aucun détail sans avoir une autorisation de la part de la direction générale »

Tags: Air Algérie Grève

Source : Le Quotidien d'Oran

2 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

2 commentaires


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir