jeudi 29 juin 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie : 11 milliards de DA pour la modernisation des aéroports

2 août 2011
Algérie : 11 milliards de DA pour la modernisation des (...)

Dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014, l’Algérie a prévu des opérations de réhabilitation et de modernisation des infrastructures aéroportuaires. Pour la période du premier semestre 2011, c’est une enveloppe financière de pas moins de onze milliards de dinars qui a été débloquée.

Parmi les projets engagés au premier semestre de cette année, quatre ont été achevés et livrés. Les travaux effectués dans ces infrastructures aéroportuaires concernent des extensions, des revêtements et de la rénovation, tout comme l’ensemble des travaux inscrits dans le quinquennat pour un montant de 40 milliards de dinars. Le directeur des infrastructures aéroportuaires au niveau du ministère des Travaux publics, M. Mouloud Abdessemed, a indiqué que les projets finalisés entre janvier et juin 2011 et livrés au secteur des transports portent sur l’extension de la piste de l’aérodrome d’Essenia (Oran) de 3 000 m à 3 600 m et le renforcement du revêtement de la piste principale de ceux de Ouargla et de Tindouf.

Une opération de réalisation des bouts de pistes en béton pour l’atterrissage et le décollage des avions militaires a été également effectuée à l’aérodrome d’Adrar, a-t-il ajouté. Trois opérations ont été également lancées au cours de ce premier semestre 2011et qui sont en cours d’exécution, a t-il ajouté. Il s’agit de travaux de renforcement du revêtement et du drainage de la piste principale de l’aérodrome de Tébessa, d’extension de la piste principale de l’aéroport de Sétif à 2.900 m contre 2400 m actuellement qui est en état d’achèvement et la réhabilitation et le drainage des infrastructures aéroportuaires de l’aérodrome de Annaba, a précisé M. Abdessemed. Des avis d’appels d’offres ont été lancés au cours du premier semestre 2011 pour la réalisation de plusieurs projets dont le lancement est prévu au cours du 2e semestre 2011, a-t-il encore ajouté. Ce programme englobe l’extension du taxiway de la piste secondaire de l’aérodrome d’Alger et le renforcement du revêtement des aérodromes de Tiaret, de Timimoun (Adrar), d’In amenas (Illizi), et de la piste principale de l’aéroport de Jijel.

En outre, il est prévu au cours de ce deuxième semestre l’intégration de bouts de pistes en béton notamment aux aérodromes de Bordj-Badji Mokhtar (Adrar), de Chlef, de Biskra, d’El- Bayadh, de Tindouf et de Tamanrasset. Le directeur des Infrastructures aéroportuaires a fait remarquer que des produits innovants ont été introduits dans la réalisation de ces projets tel que les géosynthétiques (technique de colmatage des fissures sur les pistes) dans les aérodromes du sud, caractérisés par des températures extrêmes afin d’assurer la durabilité de ces infrastructures. A cela s’ajoute l’entretien périodique des différents aérodromes opérationnels ouverts à la circulation aérienne publique situés au niveau de 24 wilayas et pour lesquels une enveloppe de plus d’un milliard de dinars a été consacrée pour le programme quinquennal (2010-2014).

M. Abdessemed a précisé, par ailleurs, que la priorité avait été accordée aux entreprises nationales pour la réalisation de ces projets, notamment l’entreprise de viabilisation de Sidi-Moussa (EVSM), l’Algérienne de réalisation des travaux routiers et aérodromes (ALTRO), l’entreprise de travaux publics de Bechar (EPTP) et la Société d’entreprises de routes et aérodromes (SERA-Oran). Le ministre des Travaux Publics, rappelle-t-on, a, à plusieurs reprises, souligné que l’Etat accordera la priorité aux entreprises publiques dans la réalisation des projets inscrits au titre du programme quinquennal 2010-2014. Il avait exhorté les entreprises relevant de son secteur et les bureaux d’études spécialisés à faire appel aux compétences nationales pour la réalisation des projets, et à se doter d’équipements modernes pour mener à bien leurs missions. L’Algérie compte 55 aéroports, dont 36 ouverts à la navigation aérienne civile et 12 exploitent des lignes internationales.

Tags: Algérie Aéroport

Source : Le Jeune Independant

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir