mercredi 28 juin 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Message de M6 à Bouteflika : Paris s’enflamme

7 juillet 2011

Paris « explique » le texte de Mohammed VI à Bouteflika et évoque les « blocages » à lever pour un Maghreb « intégré et prospère » dans le contexte du « printemps arabe ». C’est un appui à Rabat et un quasi-reproche qui est fait à l’Algérie. L’intrusion de Paris dans la relation algéro-marocaine, qui tente de reprendre laborieusement, risque d’être, une fois de plus, contre-productive.

Quand Mohammed VI a annon cé ses « réformes », Paris a salué de manière enthousiaste un immense progrès. Quand le référendum a donné des résultats « oui » proches de 100%, Paris n’était pas loin de l’exaltation avec un communiqué du président français, Nicolas Sarkozy, saluant un « processus exemplaire » et invitant Rabat à se joindre au « partenariat de Deauville », lancé par le G8 en direction des pays arabes en « transition ».

Hier, le ministère français des Affaires étrangères ne s’est pas retenu de dire son enthousiasme pour le message de Mohammed VI adressé au président Abdelaziz Bouteflika à l’occasion de la fête de l’Indépendance algérienne. A croire que la diplomatie française fait désormais partie de la presse du Makhzen chargée de décoder et d’expliquer ce qu’il faut comprendre de la parole royale. Il est presque certain que ce commentaire français sur une lettre du roi du Maroc portant sur les relations entre l’Algérie et le Maroc ne va guère être apprécié à Alger. Même si, effectivement, les relations de la France avec les deux pays en question sont « étroites et denses  », tous les diplomates en place à Alger ou à Rabat savent que Paris n’a pas de rôle à jouer dans l’amélioration des relations algéro-marocaines. Son positionnement en faveur du Maroc étant établi et franchement assumé, le gouvernement français ne peut prétendre à un rôle quelconque de facilitateur. En se « félicitant » de la détermination proclamée par le roi du Maroc à surmonter les obstacles avec l’Algérie, le porteparole du Quai d’Orsay ne fait pas une déclaration anodine. Il exprime clairement un soutien, qui peut aussi être interprété à Alger comme une pression et une accusation implicite d’être la source des blocages.

« Nous nous réjouissons de cette annonce forte visant au rapprochement entre l’Algérie et le Maroc, deux pays avec lesquels la France entretient des relations particulièrement étroites et denses », a en effet déclaré un porte-parole du Quai d’Orsay, Romain Nadal. « La persistance de blocages dans cette relation bilatérale constitue un obstacle à la construction d’un Maghreb intégré et prospère, que nous appelons de nos voeux et qui représente un objectif d’autant plus important dans le contexte du « printemps des peuples arabes », a-t-il ajouté.

LE « PRINTEMPS DES PEUPLES » INVOQUÉ

S’agissant des « blocages » et de leur origine – l’affaire du Sahara Occidental
- , tout un chacun sait que Paris et Rabat sont sur la même longueur d’onde. La France a usé de sa position au Conseil de sécurité pour éviter une application des résolutions de l’Onu sur l’autodétermination ; elle mène campagne désormais pour faire avaliser le projet d’autonomie marocain comme substitut à l’autodétermination. Paris, comme Rabat, considère que l’Algérie fait « obstacle » à la solution « souhaitée ».

L’appréciation que fait Paris de la lettre de Mohammed VI au président Abdelaziz Bouteflika est entièrement marquée par cette évaluation de « l’obstacle  ». Elle n’a rien de neutre. La diplomatie algérienne ne va guère apprécier. Et même si elle évite de se prononcer sur l’exégèse passionnée de Paris au sujet de la lettre royale, elle devrait trouver des canaux pour signifier une position classique de refus de toute intermédiaire dans sa relation avec le Maroc. On peut même penser que s’il existe des points de vue différents au sein du régime algérien au sujet de l’appel de Mohammed VI, la sortie publique du Quai d’Orsay sera plutôt contre-productive.

Quant à la référence à un Maghreb « intégré et prospère » dans le contexte du « printemps des peuples arabes », cela sonne creux. Et pas seulement pour le gouvernement algérien. Une grande partie de l’opinion algérienne considère que l’intrusion militaire de Paris et de l’Otan en Libye est en train de dénaturer le « printemps arabe ». Et cette invocation tombe mal à propos.

Tags: Algérie France Maroc

Source : Le Quotidien d'Oran

6 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

7 commentaires

  • Message de M6 à Bouteflika : Paris s’enflamme par Lord Annabi 7 juillet 2011 10:41

    Je ne suis pas tout à fait d’accord avec ton analyse ! Même si j’entends bien que le problème du Sahara occidental doit être vréglé pour l’Algérie avant d’envisager d’aller plus loin avec son voisin, je pense au contraire que la France a un rôle à jouer dans ce qui se passe en Méditerranée que le gouvernement algérien le veuille ou non...

    Au lieu de se buter dans une attitude parfois puérile, la diplomatie algérienne ferait mieux de murir un peu et apprendre que parfois il faut savoir obtempérer tout en gardant des atouts en main et l’Algérie en a beaucoup : elle peut faire contre poids à la France avec l’Espagne, autre puissance méditerranéenne directement intéressée par ce qui se passe dans la région ; ses ressources en hydrocarbures font de l’Algérie un pays auquel on accorde de l’attention mais il faut A TOUT PRIX que l’Algérie cesse de rejeter a priori toutes les initiatives politiques qui viennent de France...

    Répondre à ce message

  • Message de M6 à Bouteflika : Paris s’enflamme par amedib 7 juillet 2011 11:41

    Ni le peuple marocain ni le peuple algreien n’accepteront un maghreb arab sous la tutelle de l’ex-colonisateur : la France. Si l’un d’eux s’appuie sur l’aide français pour ses buts cela garanti le non-Maghreb tant espéré et tjrs avorté par pareille ingérance.La France doit s’abstenir de pareilles manoeuvres malsaines

    Répondre à ce message

  • Message de M6 à Bouteflika : Paris s’enflamme par amedib 7 juillet 2011 12:14

    Paris par ses approbations au message de M6 vise d’abord à flatter le peuple marocain pour mieux se faire accepter à l’acces aux biens du royaume et insinuer en meme temps au peuple algerien son desaprobation du systeme algerien ou du moins son doute. l’evocation de l’expression "printemps des peuples arabes" est sorte d’une invitation au peuple à la revolte. Paris se croyant possedé la confiance des peuples (délerium tremens) maghrebins ,joue sur une rivalité conflictuelle dans la region.Les maghrebins et les africains ont depuis longtemps bien compris que ce pays qui est la france ne leur rapporte que misere et guerres civiles

    Répondre à ce message

  • Message de M6 à Bouteflika : Paris s’enflamme par aoued 7 juillet 2011 13:47

    je suis désolé, mais comme le dit un proverbe de chez nous, quand la poule pond, le coq a mal quelque part.

    Répondre à ce message

  • Message de M6 à Bouteflika : Paris s’enflamme par amine1785 7 juillet 2011 13:58

    UN ALGERIEN QUI S EXPRIME !

    y en a marre de la fierté algérienne !
    sur laquelle il faudrait un moment donné, lâcher la chasse d’eau pendant que des milliers d algériens au chômage demande a travailler !
    y en a marre de ces pseudo journalistes analystes des 2 pays Maroc & algériens qui pensent à notre place. Faut ouvrir les frontières que coutent que coutent ! que enfin l’économie puissent circuler dans le maghreb.Arretez vos querelles une fois pour toutes, alimentés sans cesse par les 2 Rives...pendant ce temps là le monde avance à grands pas !!! Basta Messieurs

    Répondre à ce message

  • Message de M6 à Bouteflika : Paris s’enflamme par zmagri 7 juillet 2011 23:36

    paris vient au secours des alaouites dont le trone est menacé depuis qlq temps,par le peuple a sa tete le mvmt du 20 fevrier.tant que les alaouites seront au puvoir au maroc,les frontiers férmées et basta cosi

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir