mardi 27 juin 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Réunion du comité central du FLN

Algérie : Belkhadem revendique la « paternité » des réformes

5 juin 2011
Algérie : Belkhadem revendique la « paternité » des (...)

Le secrétaire général du FLN Abdelaziz Belkhadem est convaincu que son parti a inspiré le chef de l’Etat dans sa décision d’engager des réformes tous azimuts.

« Les réformes nous concernent en premier lieu car nous avons été les pionniers à engager des ateliers dans plusieurs secteurs » a déclaré hier le patron du FLN, à l’occasion d’un discours prononcé à l’ouverture de la 4ème session ordinaire du comité central (CC) du FLN organisée à l’hôtel Mazafran, dans la station balnéaire de Zéralda, à Alger. « Notre parti a été le pionnier pour demander la réforme de la Constitution » s’est réjoui le SG du FLN qui rappelle par ailleurs ce qu’il qualifie de « campagne médiatique » contre son parti il y’a deux années. Avant cela, Belkhadem, qui intervenait devant des centaines de membres du CC, dont plusieurs ministres issus de son parti, a affirmé qu’après l’organisation du 9ème congrès, le FLN se pose en « leadership » sur la scène politique algérienne. « Le temps nous a donné raison » a-t-il ajouté en appelant à se débarrasser du « régionalisme et du népotisme ».

A l’adresse des « dissidents » au sein du FLN, Belkhadem exhorte l’engagement d’un débat au sein des structures du parti et dénonce les déclarations dans la presse de certains de ses compagnons sans toutefois les nommer. Abdelaziz Belkhadem, citant un poète arabe, est par ailleurs convaincu que ceux qui sont sortis de la ligne tracée par la direction vont tôt ou tard revenir au parti. Par ailleurs le secrétaire général du FLN a appelé hier le président de la commission des consultations nationales sur les réformes politiques, Abdelkader Bensalah, à consulter le front de libération nationale une fois la 4ème session du parti terminée. Evoquant les événements de janvier dernier, l’orateur, qui a parlé longuement, développe et se forge sa propre opinion. Belkhadem est persuadé que les émeutes qui se sont déclenchées il y’a cinq mois ont comme soubassement des problèmes sociaux.

Certains cercles, a-t-il encore ajouté, ont essayé d’exploiter la situation pour maintenir l’Algérie dans la violence mais les décisions prises rapidement ont mis fin à la situation. « Nos militants sont partis pour encadrer les jeunes à Alger et partout en Algérie pour mettre fin à la violence  » a déclaré Belkhadem qui souligne clairement que les cercles cités plus haut ont voulu entraîner le pays dans le même contexte que celui vécu par certains pays arabes. Ce qui se passe en Libye n’est qu’une suite d’événements après la partition du Soudan, pense Belkhadem. « Nous serons avec les jeunes dans la même tranchée pour porter leurs revendications mais pas dans l’anarchie », dira le premier responsable du FLN.

Abdelaziz Belkhadem est convaincu que le peuple est avec le FLN et la meilleure preuve, souligne-t-il, c’est les précédentes élections à l’issue desquelles le parti occupe aujourd’hui une position très confortable. Le patron du front de libération nationale a appelé les militants et les responsables du FLN à se préparer aux prochaines échéances électorales. Belkhadem annoncé même l’installation d’une commission pour mettre sur pied une stratégie en prévision de ces élections qui interviendront dans une année. Mieux, cette commission qui sera constituée de spécialistes va même « étudier la sociologie des électeurs  » en Algérie, poursuit le SG du FLN pour qui une « approche scientifique  » est nécessaire pour faire face aux élections prochaines. A noter que les travaux de la 4ème session du comité central du FLN se dérouleront durant trois jours pour faire notamment la lecture des rapports de « la commission de réforme de la Constitution », « la loi sur les partis et les associations » et le rapport sur « le code de l’information ». Le patron du FLN a d’abord voulu soumettre les propositions de son parti au comité central avant de se rendre chez Bensalah.

Enfin avant l’installation du bureau de la 4ème session, Abdelaziz Belkhadem a fait état de l’absence non justifiée d’une quinzaine de membres à cette réunion alors que neuf autres absents ont présenté des justificatifs.

Tags: Algérie Abdelaziz Belkhadem politique

Source : Le Quotidien d'Oran

3 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

3 commentaires

  • Belkhadem doit changer de comportement par Mohamed Tahar 5 juin 2011 10:55

    Oui, c’est vrai, le FLN a été la première formation politique a engager la réflexion autour de la nécessité de réformes constitutionnelles et politiques. Cela a débuté en 2006. A cette époque, des partis politiques exprimaient leur "irritation" face à ces initiatives. Maintenant, ces mêmes partis se lancent sur ce chemin en oubliant leurs déclarations. M. Belkhadem, critiqué certes, comme tout homme public, n’est pas ce que veulent donner de lui "ses opposants". Il reste un homme honnête et sincère. Il devrait être plus généreux en direction de ceux à qui il promet monts et merveilles. Au FLN, la parole donnée vaut de l’or. Le reste n’est que .....M. Belkhadem doit changer de comportement : être plus sévère face aux dérapages et tenir parole donnée à ceux nombreux qui lui demandé aide et assistance.

    Répondre à ce message

  • Mr Belkhadem se referer aux elections truquees pour dire qu’il est bien positionne c’est pas une reference... c’est pas credible et pas honnete...
    Je suis pour le FLN au musee...c’est un patrimoine collectif appartenant a tout les Algeriens...
    Creer un autre partie et parler en son nom ...Vous l’avez souille...depuis l’independance...

    Répondre à ce message

  • qu’ils dégagent ceux qui se sont appropries l Algérie au nom de la révolution ils sont tous des traitres et des voleurs ,il fallait attendre 50 ans pour commercer a réfléchir a donner sois disant des droits au peuple. bande de criminels...

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir