mercredi 13 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Les syndicats de la santé gèlent leur grève

24 mai 2011

Après le syndicat national des praticiens de santé publique qui a tenu samedi son conseil national pour décider de la suite à donner à la grève entamée le 16 mai, dimanche, c’était au tour du syndicat des spécialistes de tenir son conclave pour le même but.

Comme son homologue des praticiens généralistes, la convocation de l’instance du syndicat des spécialistes a été décidée à l’issue de la rencontre tenue jeudi dernier avec le ministre de la Santé consacrée à débloquer la situation et rapprocher les positions des deux parties. Les deux syndicats ont décidé, dans un premier temps, de surseoir au sit-in commun prévu dimanche ainsi que de geler la grève avec un appel à tous leurs adhérents de rejoindre leurs postes de travail à partir d’hier.

Lors de son conseil national, le SNPSSP s’est d’abord félicité du degré de mobilisation de la corporation en dépit de toutes les mesures d’intimidation de la tutelle allant de la ponction sur salaire à la suspension en estimant toutefois que la reprise du dialogue est une opportunité pour mieux appuyer la plateforme de revendications formulée avant même le recours à la grève. Dans un communiqué rendu public hier, concluant les travaux de son CN qui se sont déroulés tard dans la nuit de dimanche, le syndicat des praticiens spécialistes relève notamment les réponses du représentant du gouvernement sur la question de l’amendement du statut particulier allant dans le sens de Aboula légitimité de la revendication en s’engageant à faire aboutir le projet de statut amendé auprès de la direction générale de la fonction publique dès sa programmation par les institutions concernées et qui interviendra, selon Djamel Ould Abbès, avant le 30 juin prochain. En matière de régime indemnitaire, le SNPSSP rappelle la position du ministre qui a insisté sur la nécessité de le faire adopter avant la fin du mois prochain afin de ne pas pénaliser des milliers de praticiens spécialistes qui pourront bénéficier des effets rétroactifs depuis le 1er janvier 2008. Pour ce texte précis, le ministre a donné des assurances pour faire aboutir la mouture conclue par la commission mixte Ministère-SNPSSP. Aussi, il a été question de l’organisation du premier concours de passage de grade de principal, un sujet sur lequel le ministre s’est engagé à réactiver le dossier dès la semaine prochaine.

Par ailleurs, le ministre s’est également engagé à prendre en charge le dossier relatif à la mise en conformité de la prime d’intéressement avec les trois grades, la poursuite des démarches pour l’octroi d’un quota national de logements de fonction pour les spécialistes de santé publique et enfin à faire impliquer le syndicat dans la réflexion autour de la question du service civil.

Tags: Grève Santé Syndicat

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir