samedi 23 septembre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie : Les salaires des fonctionnaires des Affaires religieuses augmentés

21 mai 2011

Les fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de l’administration chargée des Affaires religieuses et des Wakfs bénéficient d’une conséquente augmentation de leurs salaires consacrée par un nouveau régime indemnitaire.

Le Premier ministre Ahmed Ouyahia a en effet promulgué, le 17 avril dernier, un décret exécutif n° 11-162 instituant ce nouveau régime, qui vient d’être publié dans le Journal officiel. Les fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de l’administration chargée des Affaires religieuses et des Wakfs bénéficient, selon le cas, des primes et des indemnités liées au rendement, à l’astreinte et à la disponibilité permanente, aux activités d’enseignement, à la gestion et à la responsabilité, aux activités de contrôle, à la documentation et au suivi et l’inspection. Toutes ces primes sont revalorisées et ont un effet rétroactif à compter du 1er janvier 2008. La prime de rendement, calculée au taux variable de 0 à 30% du traitement, est servie trimestriellement aux fonctionnaires appartenant aux corps spécifiques de l’administration chargée des affaires religieuses et des wakfs.

Le service de la prime de rendement est soumis à une notation, selon des modalités fixées par arrêté du ministre chargé des Affaires religieuses et des Wakfs. L’indemnité d’astreinte et de disponibilité permanente est servie mensuellement aux taux de 30 % du traitement aux fonctionnaires appartenant au corps des agents de la mosquée. Cette même indemnité est fixée à 20% du traitement aux fonctionnaires appartenant au corps des imams. L’indemnité des activités d’enseignement est servie mensuellement au taux de 30 % du traitement aux fonctionnaires appartenant aux corps des maîtres de l’enseignement coranique, des imams et de la mourchida dinia. L’indemnité de gestion et de responsabilité est servie mensuellement au taux de 40% du traitement aux fonctionnaires appartenant au corps des préposés aux biens wakfs. L’indemnité des activités de contrôle est servie mensuellement au taux de 40% du traitement aux fonctionnaires appartenant au corps des inspecteurs. L’indemnité de documentation est servie mensuellement en montants forfaitaires variables. Ce montant est fixé à 2.000 DA pour les fonctionnaires appartenant aux corps des agents de la mosquée et des maîtres de l’enseignement coranique et au grade d’imam instituteur.

Ce même taux se situe respectivement à 2.500 DA pour les fonctionnaires appartenant au grade d’imam mouderrès et à 3.000 DA pour les fonctionnaires appartenant aux grades d’imam professeur et d’imam professeur principal et au corps de la mourchida dinia. L’indemnité de suivi et d’inspection est servie mensuellement aux fonctionnaires appartenant au corps des inspecteurs au montant de 3000 DA. Toutes ces primes et indemnités sont soumises aux cotisations de sécurité sociale et de retraite. Les modalités de mise en oeuvre des dispositions du présent décret peuvent être précisées, en tant que de besoin, par instruction conjointe du ministre des Finances et de l’autorité chargée de la fonction publique.

Tags: Salaire Imam

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir