samedi 23 septembre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Facebook, twitter et les autres s’invitent à l’APN

10 mai 2011
Facebook, twitter et les autres s'invitent à l'APN

Tout en considérant que face book, twitter, youtube et autres sites sont une arme à double tranchant, le ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Activité associative, El Hachemi Djiar, a estimé hier qu’ils peuvent combler le déficit en matière de communication dans notre pays.

Selon le ministre, ces moyens de communication libre sont devenus une pratique ancrée chez nos jeunes internautes. Il a affirmé que ces réseaux sont des intermédiaires qui « peuvent servir à la construction de la citoyenneté et du civisme s’ils sont bien exploités ».

Intervenant à l’occasion d’une journée d’étude parlementaire sur « les réseaux sociaux en ligne / analyse, enjeux, et impact », tenue hier a l’APN, que lesdits réseaux doivent constituer un thème central dans nos politiques pour que leur utilisation efficace et positive nous aide à préserver l’identité nationale. Il a également souligné qu’à l’aube des réformes que connaît notre pays, « ces réseaux sociaux doivent contribuer à l’approfondissement du processus des réformes démocratiques que l’Algérie s’apprête à mettre en oeuvre ». El Hachemi Djiar a reconnu le côté positif d’internet, estimant que « ces réseaux peuvent être utilisés comme un moyen pour lutter contre la violence, puisque les jeunes d’aujourd’hui préfèrent une discussion libre à travers les réseaux sociaux en ligne que des leçons de morale dispensées à l’école ou à la mosquée ».

Le représentant du ministère de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication (PTIC) a rappelé la nécessité d’élargir l’utilisation d’Internet. Il a affirmé dans ce sens que son département a signé une convention avec le ministère de la Jeunesse, des Sports et de l’Activité associative pour équiper 1200 maisons de jeunes à travers le pays de moyens informatiques et d’internet. « L’opération a déjà commencé, et on est déjà à 87% de réalisation » a-t-il avancé. A noter que des députés, des journalistes, des experts, des chercheurs et des étudiants ainsi que des membres d’associations nationales étaient présents en force à la journée d’étude d’hier. Ils étaient là pour essayer de comprendre et d’analyser les enjeux et l’impact des réseaux sociaux en ligne qui comptent plus d’un milliard d’internautes dans le monde. Ils ont voulu comprendre ou plutôt analyser le rythme vertigineux de leur extension, « près de 300 000 nouveaux adhérents par jour pour certains sites ».

Tags: Piratage Facebook Internet

Source : Le Quotidien d'Oran

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire

  • Mrs par nedjma dehimi 11 mai 2011 22:42

    j’y connais rien je suis nouvelle ds club.
    je suis Constantinoise habitant à Batna, et je veux vraiment faire des amis de tte la région Algérienne.

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir