lundi 21 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Il devrait permettre de fluidifier la circulation dans la capitale

Alger : Le tramway opérationnel dès demain

7 mai 2011
Alger : Le tramway opérationnel dès demain

Le premier tronçon du tramway d’Alger, reliant Bordj El-Kiffan à Bab Ezzouar sur 7,2 km, dans la banlieue est, la plus peuplée de la capitale, sera mis en service demain à partir de demain matin, à 06h.

Composé de 13 stations, le tronçon Bordj El Kiffan-Cité Zerhouni-Mokhtar, long de 7,2 km en double voie, est doté de 12 rames qui transporteront quotidiennement entre 10 000 et 15 000 personnes. Une rame est prévue toutes les 12 minutes. Cet intervalle sera réduit, au bout d’une année, à 4 minutes, selon les responsables du projet, dont les travaux ont été lancés fin 2007.

La circulation des rames commencera à 06h et prendra fin à 21h. Le prix du ticket est fixé à 20 DA, dans l’attente des tickets magnétiques qui seront introduits à compter de juillet prochain. Cette mise en service a été précédée de plusieurs essais techniques et par une « marche à blanc » qui a duré 20 jours. L’exploitation commerciale du tramway d’Alger a été confiée à l’Entreprise de transport urbain et sub-urbain d’Alger (ETUSA).

Une campagne de sensibilisation a été menée par l’Entreprise du Métro d’Alger (EMA), maître d’ouvrage au compte de l’Etat des projets de tramway et du métro, pour impliquer les habitants des localités de Bab Ezzouar et de Bordj El-Kiffan dans la préservation du tramway. D’un coût global de 35 milliards de dinars, le tramway d’Alger comprend 38 stations allant de la rue des Fusillés (El-Annasser) jusqu’à Bordj El-Kiffan (banlieue Est), soit une distance de 23,2 km. Une fois entièrement réceptionné, le tramway d’Alger assurera quotidiennement le transport de 185 000 voyageurs. Outre le tracé initial du projet, le tramway d’Alger comprend aussi des extensions comme celle qui reliera le futur pôle multimodal (station où le voyageur peut trouver différents moyens de transport en commun) de la rue des Fusillés, à Bir Mourad Raïs, un autre quartier du centre d’Alger.

De son côté, le ministre des Transports, M. Amar Tou, a indiqué, à la veille de l’inauguration de ce tronçon, que « toutes les mesures ont été prises pour une exploitation sûre du premier tronçon du tramway d’Alger reliant Bordj El-Kiffan à Bab Ezzouar ». En prévision de la mise en service à compter de demain de cette ligne, « des mesures ont été prises en collaboration avec les autorités locales, au profit des usagers du tramway », a expliqué M. Tou dans un entretien à l’APS. A cet effet, de nombreux services de la wilaya (DGSN, Protection civile, Sonelgaz, Algérie Télécom, etc.) ont été mobilisés pour « permettre aux riverains de se familiariser avec ce nouveau mode de transport en toute sécurité », a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, l’Entreprise de transport urbain et sub-urbain d’Alger (ETUSA), chargée de l’exploitation commerciale du tramway, déploiera des agents de sécurité tout le long des quais et à l’intérieur des rames, en complément des dispositifs d’ordre public prévus au niveau des carrefours et autres croisements entre les voies du tramway et les routes.

Mohammed Zerrouki

Tags: Alger Tramway

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir