mercredi 28 juin 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Reformes en Algérie : Des groupes de travail pour des consultations

23 avril 2011

En application des directives contenues dans le discours à la Nation prononcé par le président de la République le 15 avril dernier, le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales a décidé la mise en place de groupes de travail au niveau central.

Selon un communiqué du ministère, ces groupes veilleront à la consultation des représentants de partis politiques et de la société civile ainsi que d’experts et d’élus. Dans ce contexte, une réunion a été présidée par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales mercredi en présence des cadres de l’administration centrale du ministère. Selon le même communiqué, la portée politique et socioéconomique du discours du chef de l’Etat constitue un véritable « projet de société », qui a mis l’ensemble des acteurs de la société au centre d’un grand processus de changement, tant en ce qui concerne le citoyen, l’association que l’opérateur économique.

Ce processus, signale le même document, sera fondé sur le dialogue et la concertation et fait appel à une consolidation non seulement du processus politique et institutionnel accompagné de réelles réformes, mais aussi à une révision des modes de réflexion et d’action au sein de l’administration publique et des assemblées élues. Il s’agit de privilégier une participation massive de toutes les forces politiques, sociales et économiques volontaires et engagées dans la voie de la construction d’une démocratie participative dans le cadre d’un Etat républicain, puisant sa force et sa légitimité de son peuple.

Il s’agit également de mettre en oeuvre un plan de formation et de mise à niveau de la ressource humaine en charge de la gestion des deniers publics et des budgets décentralisés. Il est question aussi de renforcer les dispositifs d’allégement des procédures liées aux prestations de service public pour lutter contre les pratiques et mentalités bureaucratiques, notamment en ce qui concerne l’état civil, les documents d’identité, de voyage et de circulation. Le développement local et la révision du code de wilaya font aussi partie du programme des groupes de travail décidé par le ministère de l’Intérieur. Ce même ministère exprime aussi sa participation et sa contribution à la révision de la loi organique relative au régime électoral et des lois relatives aux partis politiques et aux associations ainsi qu’à la loi sur la représentation des femmes au sein des assemblées élues. Le ministère indique en outre qu’il apportera « toute contribution souhaitée » pour la révision de la Constitution. Pour ce qui est de la révision de la loi organique relative au régime électoral et des lois relatives aux partis politiques et aux associations, des groupes de réflexion ouverts à des compétences nationales, aux universitaires et à la participation des partis et acteurs politiques seront incessamment installés pour apporter leur contribution dans l’élaboration des avant-projets de textes.

Selon le ministère de l’Intérieur, l’avantprojet du code de wilaya, qui était déjà en cours d’élaboration, fera l’objet « d’enrichissement  » à la lumière des directives du président de la République. Au volet développement local, le département d’Ould Kablia annonce l’organisation, à court terme, d’ateliers et assises régionales et locales à même de donner l’occasion à chaque wilaya de mettre en exergue ses potentialités et ses atouts pour accueillir l’investissement et l’installation d’entreprises nouvelles. Abordant les fléaux sociaux, le ministère a entamé une réflexion pour l’organisation des services d’inspection au sein du secteur de l’Intérieur et des Collectivités locales, aussi bien au niveau central que local. Il a également décidé de revoir le dispositif de suivi et d’évaluation des budgets locaux et des programmes de développement, de même que la mise en oeuvre d’un plan de formation et de mise à niveau de la ressource humaine en charge de la gestion des deniers publics et des budgets décentralisés.

Le ministère affirme qu’il communiquera périodiquement l’évolution des travaux des différents groupes mis en place et oeuvrera à leur réussite.

Tags: Algérie Abdelaziz Bouteflika

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir