mardi 27 juin 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Medelci appelle les médias français à avoir un regard « plus ouvert »

19 avril 2011
Medelci appelle les médias français à avoir un regard « (...)

Le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, a souhaité lundi à Alger que le regard des médias français soit « plus ouvert » sur ce qui se passe dans le monde en général et en Algérie en particulier, ne devant pas se focaliser sur les problèmes uniquement.

« Nous nous sommes exprimés pour que ce regard (des médias français) soit plus ouvert, qu’il ne se focalise pas simplement sur les problèmes », a déclaré M. Medelci à la presse, à l’issue d’entretiens avec le président du groupe parlementaire d’amitié France-Algérie à l’Assemblée nationale française, M. Bernard Derosier.

A cet effet, il a souligné que beaucoup d’Algériens, que ce soit en Algérie ou en France, qui suivent les médias français, « aimeraient pouvoir (via ces médias) découvrir l’Algérie réelle et non pas l’Algérie vue à travers des prismes, quelquefois déformants ». En évoquant avec M. Derosier « le regard des médias français sur ce qui se passe dans le monde et singulièrement sur ce qui se passe dans notre région », il a déploré le fait qu’ »on donne une importance quelquefois excessive à ce qui ne l’est pas ». Dans le même contexte, il a déclaré qu’en Algérie, « le processus d’ouverture médiatique devrait nous permettre de parler de notre pays autrement qu’à travers des prismes déformants, sans cacher en aucune manière les problèmes, et en même temps en montrant ce qu’il y a dans ce pays comme potentiel humain, comme avancées et l’envie d’aller encore plus loin ».

M. Medelci a indiqué, par ailleurs, avoir évoqué avec les députés français les différents volets de la coopération bilatérale algérofrançaise, notamment « culturelle, dont l’histoire et la coopération économique ». Il s’agit également des mutations que connaît la région, y compris en Algérie, a-til dit, qui est appelée à aller « toujours vers le meilleur de manière continuelle », particulièrement en ce qui concerne les libertés et les responsabilités pour aller vers le système républicain, et « notre pays est bien parti dans ce sens », a-t-il dit. De son côté, M. Derosier a affirmé avoir abordé avec M. Medelci « un certain nombre de questions qui préoccupent les Algériens et les Français », précisant que cette rencontre « nous a permis de témoigner de notre volonté, nous députés français, de renforcer les liens entre l’Algérie et la France ».

Il a estimé, à cet effet, nécessaire de « se de tourner vers l’avenir pour permettre que les relations entre les deux pays, qui sont plutôt bonnes, soient encore meilleures (...) en évitant la langue de bois et en allant directement au fait des problèmes ». « Les relations entres les deux pays sont marquées depuis 50 ans par des moments plus difficiles que d’autres et aussi par des moments de grande qualité », a-t-il dit, en relevant qu’actuellement les deux pays sont entrés dans une période « où la qualité des relations ne peut que se renforcer ». « Il y a des échanges qui se font (entre les deux pays) et nous sommes ici avec la volonté de retourner en France avec la meilleure image possible de l’Algérie. C’est ce à quoi nous avons à nous employer », a affirmé le responsable français.

Tags: Algérie Mourad Medelci

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir