lundi 11 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie Poste : La carte de paiement électronique et une banque en perspective

16 avril 2011
Algérie Poste : La carte de paiement électronique et une (...)

En marge d’une séance de l’APN, jeudi, M. Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de la communication et de l’information, a indiqué que le projet d’une banque postale est toujours à l’étude.

Il a affirmé que les clients de la poste pourront utiliser les cartes de paiement électroniques à partir de 2012. Dans une déclaration à la presse en marge d’une séance plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN) consacrée aux questions orales, M. Benhamadi a indiqué que l’Algérie appliquera à partir de 2012 le système de paiement par cartes électroniques au niveau de certaines entreprises pour une première expérience pilote. Le choix a été porté sur Sonelgaz, Naftal, Algérie Télécom et l’Algérienne des eaux ainsi que certains centres commerciaux ayant donné leur accord, a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, le ministre a précisé qu’Algérie Poste avait contacté les responsables de ces sociétés qui ont exprimé leur disposition à recevoir les appareils de paiement par carte électronique. Le problème que rencontrait l’Algérie résidait en le fait que ces cartes étaient destinées uniquement au retrait ajoutant qu’elles « seront valables pour effectuer des paiements après l’introduction de certains aménagements sur le système automatique pour qu’il reconnaisse ces cartes en tant que cartes interbancaires ». Concernant « le manque » de liquidités au niveau des centres de paiement relevant d’Algérie Poste dans certaines wilayas, M. Benhamadi a affirmé que cette situation « sera réglée après l’émission des billets de 2.000 DA » et l’introduction de nouveaux mécanismes de paiement tels le paiement électronique, l’utilisation des chèques et les transferts de compte en compte. Au sujet des réticences à utiliser le chèque, le ministre a jugé cela « injustifié ».

LA POSTE ET LE CHÈQUE

Pour mettre en confiance les usagers, le ministre a souligné que tout citoyen ayant reçu un chèque sans provision était en droit de demander un certificat de non-paiement auprès de la poste. Le ministre répondait aux questions d’un député sur les raisons de la non application par les services de la Poste et des Télécommunications de l’article qui fait obligation aux institutions financières compétentes d’informer leurs clients émettant des chèques sans provision que leurs comptes étaient vides ou insuffisants afin de permettre aux personnes affectées d’engager des poursuites pour recouvrer leurs droits. Le ministre a souligné que la mise en oeuvre des dispositions de l’article 526 du code de commerce stipulant que l’établissement financier est tenu d’adresser à l’émetteur du chèque sans provision une injonction pour la régularisation de sa situation par la constitution d’une provision suffisante dans un délai de 10 jours « ne se fait pas systématiquement sur le terrain par les services des chèques postaux ». Pour remédier à cette situation, le ministre a révélé que les services de la Poste organisaient des campagnes de sensibilisation et de formation au profit des travailleurs de la poste pour l’application de tous les mécanismes prévus par les textes législatifs pour permettre aux citoyens l’obtention de tous les documents nécessaires pour revendiquer leurs droits devant la justice en cas d’émission de chèques sans provision. Au passage, le ministre a appelé la presse à sensibiliser les Algériens sur l’utilité du chèque.

UN PROJET QUI GÊNE

Algérie Poste s’est fixé l’objectif de créer une banque postale, a rappelé jeudi à Alger le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Moussa Benhamadi. « La Poste vise la création d’une banque postale comme objectif essentiel et primordial, et elle y travaille avec un esprit d’engagement que commande ce nouvel enjeu  », a dit le ministre aux journalistes en marge d’une session de l’Assemblée populaire nationale (APN). Il a admis que ce projet n’était « pas accepté de tout le monde, notamment la concurrence, ce qui est compréhensible  », d’autant plus qu’une banque de 12 à 13 millions de comptes
- ceux des chèques postaux ou CCP- avec un réseau étoffé et construit sur des technologies nouvelles ne peut qu’éclipser, en bonne partie, les autres réseaux bancaires. Cet ambitieux projet (banque postale) est dans les tiroirs d’Algérie Poste depuis quelques années. Rien ne semble presser. Pour le ministre Benhamadi, « nous sommes prêts à relever ce défi et accepter la concurrence mais il faut que nous soyons réellement mobilisés pour faire face aux nouveaux enjeux ». Pour M. Benhamadi, le plus important pour la poste c’est « son avenir », car elle vit « essentiellement  » grâce à son réseau CCP qui est le plus grand réseau de clientèle mais aussi présent partout dans le pays, ce qui est un « atout spécifique à la poste ». Il a relevé que « les salaires des fonctionnaires et de beaucoup d’entreprises publiques et privées étaient virés, quasiment au même moment, dans les réseaux du CCP, ce qui permet d’alimenter Algérie Poste en permanence ». En attendant la naissance de cette banque postale, il faut, selon le ministre, « conforter ce réseau, le renforcer et le sécuriser », et pour ce faire, il propose d’ »assurer un service de qualité au citoyen pour que, tout simplement, les différents secteurs continuent à virer les salaires des fonctionnaires dans le réseau CCP ».

Et puis, plus terre à terre, le ministre des Technologies de l’information et de la communication, M. Moussa Benhamadi, a assuré jeudi que les retraits d’argent, notamment les salaires du mois d’avril, se faisaient normalement depuis mercredi dans les bureaux de poste, après des perturbations provoquées par un mouvement de grève dans les centres de chèques postaux. « Les salaires ont été versés à temps aux bureaux de poste, et je rassure les citoyens qu’ils n’ont pas à s’inquiéter concernant leur salaire et que chacun pourra retirer son salaire sans le moindre retard ni problème ».

Tags: Algérie Poste Carte bancaire Banque

Source : Le Quotidien d'Oran

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

2 commentaires


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir