vendredi 20 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Leurs revendications acceptées par la tutelle

Algérie : Fin de la grève des paramédicaux

13 avril 2011

Le syndicat algérien des paramédicaux (SAP) a décidé mardi de suspendre le mouvement de grève de ce corps médical et de reprendre partout le travail à partir de demain mercredi, après que la tutelle eut accepté sa plateforme de revendications, a-t-il annoncé à l’issue d’une réunion avec le ministre de tutelle.

« Nous avons décidé de l’arrêt de la grève et de la reprise du travail demain (mercredi) dans tous les établissements sanitaires dans l’intérêt du citoyen et de l’Algérie », a déclaré le secrétaire général du SAP, M. Ghachi Lounès. De son côté, le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, M. Djamel Ould Abbas a indiqué que son ministère a entièrement pris en charge les revendications « légitimes » du syndicat notamment celle relative au statut particulier, promulgué récemment. Toutes les doléances des paramédicaux « se trouvent dans ce nouveau statut et six décrets relatifs à cette catégorie avaient été signés dernièrement par le gouvernement  », a assuré le ministre dans une déclaration à la presse à l’issue d’une rencontre avec les représentants de ce syndicat autonome. Ces textes ont trait à la formation paramédicale dans le système LMD (licence-master-doctorat) dans les instituts supérieurs de formation paramédicale, au statut des paramédicaux, à la classification à la catégorie 11, au statut des sages-femmes et à celui des biologistes. M. Ould Abbas a ajouté que tous les fonctionnaires paramédicaux licenciés avant son arrivée au ministère de la Santé « reprendront leurs postes ». S’agissant du régime indemnitaire des paramédicaux, il a annoncé qu’une commission mixte allait étudier, à partir de mercredi, ce régime avant de le soumettre à la Fonction publique. Quant à la revendication liée aux brevetés, M. Ould Abbas a souligné qu’elle allait être prise en charge dans le cadre de la loi des finances complémentaire 2011 et de la loi de finances 2012. Il a salué enfin le climat de « consensus » dégagé entre le ministre et le syndicat algérien des paramédicaux lors de cette réunion.

M. Ould Abbas avait annoncé dimanche dernier que les sanctions prises à l’encontre des paramédicaux grévistes ont été levées en vue de créer « un climat d’apaisement et d’ouverture ». Pour sa part, le secrétaire général du SAP, M. Ghachi Lounès a qualifié les décisions prises ce mardi par le ministère de « très importantes » et s’est félicité du fait que la confiance entre les deux parties « soit à nouveau rétablie  ». La grève du SAP avait été lancée en février dernier dans le secteur public, et a été aussitôt déclarée « illégale » par la justice.

Tags: Grève Paramédical

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir