lundi 21 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Ils adressent une lettre à Bouteflika

Algérie : Sit-in d’étudiants devant la présidence

15 mars 2011

Le sit-in observé hier matin devant la Présidence de la République par des représentants des étudiants d’une dizaine d’universités du pays a été toléré.

Ils étaient moins d’une centaine venant d’établissements universitaires et écoles supérieures des wilayas de Boumerdès, Annaba, Constantine, Oran, Tlemcen, Mostaganem, Alger (USTHB et Dely Brahim), Jijel, Chlef et Blida, venus adresser leur lettre au Président de la République. Une délégation de 5 étudiants a pu déposer leur lettre, comportant les revendications des universités représentées et celles des trois écoles nationales préparatoires. « Nous avons juste pu déposer la lettre, sans recevoir d’accusé de réception », affirme un des membres de cette délégation.

Munis de banderoles et scandant des slogans, les étudiants étaient venus réclamer de « meilleures conditions de travail » et une « démocratisation de l’Université ». « Nous voulons aller au-delà de l’abrogation du décret présidentiel n°10-315 du 13 décembre 2010. Nous voulons de meilleures conditions de travail à la hauteur des aspirations de la communauté universitaire et une véritable démocratisation de l’Université  », affirme Omar, un des délégués des étudiants. Pour notre interlocuteur, « l’Université est aux universitaires, c’est à eux qu’il revient d’élire leurs recteurs et non pas le ministère de tutelle ».

Les étudiants veulent une évaluation des réformes de l’enseignement supérieur, en particulier celle du système LMD lancé depuis 2004. « Nous voulons être associés à cette évaluation, car nous estimons avoir notre mot à dire sur la démarche de la tutelle  », affirment les étudiants. Les concernés veulent aussi disposer des moyens pédagogiques adéquats par rapport aux objectifs de la réforme. « On nous a instauré un nouveau système, avec les moyens de l’ancien système », disent- ils. Les étudiants demandent également « l’implication de l’Université dans l’effort de développement de l’économie nationale », ainsi que la mise en place d’instruments « favorisant l’émergence de projets créateurs d’emplois pilotés par des universitaires ».

Tags: Algérie Grève Etudiant

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir