mardi 24 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Champ audiovisuel

Algérie : Les télés privées pas à l’ordre du jour

7 mars 2011

« Les médias publics sont ouverts à l’opposition. L’ouverture du champ audiovisuel au secteur privé n’est pas encore à l’ordre du jour. Cela ne veut pas dire que cette ouverture est exclue à l’avenir. Cela nécessite une préparation, c’est-àdire un cadre juridique, un cahier des charges et surtout une institution de régulation ».

C’est ce qu’a affirmé hier le ministre de la Communication, Nacer Mehal. Pour lui, cette question relève d’une compétence gouvernementale. « Lorsque le sujet sera abordé au niveau gouvernemental, je donnerai mon point de vue », a encore ajouté le ministre qui s’exprimait sur les ondes de la radio chaîne 3.

Interrogé sur l’appel des journalistes au gouvernement pour consacrer la dépénalisation du délit de presse, le ministre a indiqué que cette question « est en discussion en ce moment ». « Il y a, dit-il, beaucoup de choses qui ont été dites à ce sujet. Pourquoi pas  ? Ce dossier n’est pas encore ouvert, mais il peut l’être. » « Cela dit, précise-t-il, le recours à la loi relève de la compétence de mon collègue, le ministre de la Justice, et la décision appartient au président de la République ». M. Mehal a indiqué que le projet de réforme du code de l’information, qui vise à renforcer la liberté d’expression, est son prochain chantier.

« Nous voulons obtenir un maximum de consensus. Le projet de loi sera soumis au gouvernement au courant du deuxième trimestre 2011 », fait-il savoir. Et d’indiquer que les résultats des négociations sur les conventions de branches concernant la rémunération des journalistes de la presse écrite publique, gérée par la SGP communication, seront connus d’ici au 31 mars prochain.

M. Mehal a mis en avant l’impérieuse nécessité pour le gouvernement d’améliorer sa communication. « La communication institutionnelle est absente. Les ministères ont le devoir d’ouvrir leurs portes aux journalistes, aux médias et à tous les médias », dit-il. Le ministre reconnaît le difficile accès des journalistes aux sources d’information institutionnelle. Il admet l’existence de blocages qualifiés d’« anormaux » qu’il « dénonce ». « Au jour d’aujourd’hui, poursuit-il, nous sommes en train de finaliser l’élaboration d’une plateforme d’actions pour améliorer la communication institutionnelle où chaque secteur présente des propositions dans son domaine (...), parce que tous les citoyens ont le droit de savoir tout ce qui se passe dans leur pays ». Et de qualifier d’« opportune » l’instruction du chef de l’Etat, lors du dernier Conseil des ministres, au gouvernement pour que chaque département ministériel améliore sa communication. M. Mehal a révélé que le projet de loi relatif la réorganisation du statut de la télévision et de la radio a été soumis au gouvernement qui l’examinera dans deux ou trois semaines. La réforme vise à « libérer les initiatives et encourager la création », souligne le ministre. Il a annoncé qu’en 2012, les trois chaînes de télévision auront leurs propres programmes et journaux télévisés. Il ne faut pas qu’une chaîne clone l’autre, a-t-il expliqué. Il sera question d’organiser l’émulation entre les chaînes. M. Mehal a fait observer que chaque chaîne aura sa propre grille de programmes. « On aura, par exemple, trois journaux télévisés au lieu d’un seul ». Pour lui, l’urgence est de récupérer un audimat capté par les chaînes satellitaires étrangères, notamment arabes « dont on connaît les objectifs ». Enfin, répondant à une question sur la publicité, le ministre a assuré qu’ « il n’y aura jamais un retour au monopole de l’ANEP qui ne recueille que 45% de la publicité contre 55% captés par le secteur privé ». « Tout le monde convient qu’il y a une jungle. Pour remédier à cette carence », le ministre promet de « baliser le chemin pour réguler le secteur » et ceci « interviendra, dit-il, par la refonte du code de l’information. »

Amine L.

Tags: Algérie Télévision ENTV Privatisation

Source : Le Quotidien d'Oran

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir