lundi 21 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Université des sciences et technologies Houari-Boumediene

Algérie : Les revendications des postgraduants satisfaites

6 mars 2011

Le recteur de l’Université des sciences et technologies Houari-Boumediene (USTHB) de Bab-Ezzouar lâche du lest. En effet, dans un communiqué daté du 3 mars parvenu hier à notre rédaction, le Pr B. Benzaghou a répondu favorablement aux revendications des postgraduants et des étudiants qui ont paralysé les différentes facultés de l’USTHB pendant plusieurs jours.

En effet, le Conseil de direction de l’USTHB, suite à une réunion en session extraordinaire le 3 mars 2011, et après avoir examiné les revendications présentées par des délégations de post-graduants et d’étudiants reçues dans les facultés et au rectorat, a décidé d’un certain nombre de mesures au profit des étudiants. Le premier point est relatif à l’admission en master, pour l’année 2011-2012, de tous les licenciés de l’USTHB (bac 2008, bac 2007, bac 2006), comme il a promis que les notes de rattrapage, qui n’ont pas été rendues publiques en raison, explique-t-il, des dernières perturbations, « seront affichées la semaine prochaine ». S’agissant des questions spécifiques à chaque faculté (stages, travaux pratiques, etc.), le recteur de l’USTHB a indiqué, à ce sujet, que chaque doyen recevra les délégués du 6 au 10 mars 2011.

En outre, M. Benzaghou a souligné que des offres de masters, de 3e cycle et de magistères, pour l’année 2011-2012, « sont en cours d’élaboration conformément aux décisions du Conseil des ministres du 23 février 2011. Aussi, ajoute la même source, les conseils scientifiques des facultés examineront les demandes de stage de doctorants, tout en assurant que les moyens de l’université dont le site web « usthb.dz », le tutorat, etc., « seront mobilisés pour renforcer la communication avec les étudiants ». D’autre part, le Conseil de direction de l’USTHB « lance un appel à l’esprit de responsabilité de tous pour ne pas compromettre le semestre pédagogique et l’année universitaire », tout en poursuivant « les débats organisés pour présenter toutes les propositions et toutes les revendications de la communauté universitaire », conclut le communiqué du recteur de l’USTHB. Rappelons que les étudiants de l’USTHB sont entrés en grève illimitée, le mois de février dernier, paralysant ainsi les sept instituts relevant de cette université. Ils revendiquaient l’accès « sans conditions » au master et l’ouverture de stages au profit des étudiants. Comme bon nombre d’étudiants inscrits dans d’autres disciplines, ceux de Bab Ezzouar ont dénoncé « l’absence de moyens matériels nécessaires à un meilleur exercice et rendement pédagogiques ». Aussi, les étudiants du LMD doivent cumuler 180 crédits durant la première étape de leur cursus (trois années pour la licence), pour pouvoir accéder au master. De ce fait, la demande d’accès au master des étudiants ayant refait l’année au cours de ce cycle ou ayant eu des rattrapages « est d’office rejetée ».

De leur côté, les étudiants de l’ancien système au niveau de l’USTHB, pénalisés par le débrayage en question, avaient tenu, les jours suivants, des réunions avec les responsables du rectorat. Il fut question notamment des décisions prises par la tutelle pour concrétiser les décisions du président de la République. Pour ce faire, des commissions regroupant les deux parties ont été constituées.

Younès Djama

Tags: Algérie Université Etudiant

Source : Le Jeune Independant

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire

  • Okkk 7 mars 2011 13:34

    qu’en est il pour le autres universités du pays, à l’instar de Tizi Ouzou et Bejaia qui sont actuellement les plus actives ??

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir