mercredi 13 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Algérie : Le mouvement de grève des étudiants risque l’enlisement

2 mars 2011
Algérie : Le mouvement de grève des étudiants risque (...)

Nous faisons l’objet d’un complot de la part du ministère de l’Enseignement supérieur », affirment des étudiants de l’Ecole nationale supérieure en statistique et en économie appliquée (ENSSEA). Selon eux, la tutelle chercherait à « diviser les étudiants grévistes de l’ancien système universitaire des grandes écoles et des universités algériennes ».

« Le ministère a chargé les rectorats de faire « élire » des étudiants qu’ils ont euxmêmes choisis pour aller négocier à notre place. Dans notre école, on nous a présenté des étudiants qui n’activaient pas dans le mouvement, nous demandant juste de valider leur « représentativité  ». On veut nous imposer de déléguer des représentants que nous n’avons pas choisis. Et ce sont ces derniers qui seraient habilités à aller négocier avec le rectorat », affirme un des animateurs de la grève à l’ENSSEA et membre de la coordination des grévistes des grandes écoles.

La même source nous explique que la tutelle veut engager des débats régionaux, avant d’aller à une conférence nationale, mais sans les véritables représentants des étudiants grévistes. Et ce qui n’est pas fait pour arranger les choses, ni rassurer les étudiants, l’abrogation du décret n°10-315, annoncée lors du dernier Conseil des ministres (du 22 février), n’est pas encore effective, « puisqu’elle n’a pas encore été publiée au Journal officiel », disent-ils. Le mouvement de grève risque d’être illimité, et pourrait même être accompagné de sit-in devant le Premier ministère.

Tags: Algérie Grève Etudiant

Source : Le Quotidien d'Oran

2 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

2 commentaires

  • les etudes en algerie sont devenue une veritable anarchie chaque jour en trouve une nouvelle decision prise par le minestér .ce dernier joue avec un avenir de toute une generation

    Répondre à ce message

  • notre système est en train de tué tout le monde....les gens qui font les lois ne pensent qu’à leurs avenir et leur enfants... regardé le cas des ingénieurs d’application qui exercent dans le secteur de la fonction public : ils sont out de toutes leurs discussion (classé à la 11 c’est injuste pour l’équivalence d’un bac + 4 ans) il faut toute une révolution dans ce pays... les gens de la fonctions publique (les responsables) sont à fusiez tous...hagarine, hagarine, ils ne pensent qu’au carrière des administrateurs....

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir