mercredi 23 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Rapatriement des ressortissants algériens de Libye

Le navire Tassili II quitte Alger à destination de Benghazi

27 février 2011
Le navire Tassili II quitte Alger à destination de (...)

Le navire Tassili II a quitté hier Alger à destination de la ville libyenne de Benghazi, sur ordre du président Bouteflika, pour rapatrier les ressortissants algériens désireux de rentrer au pays, à la suite de la dégradation de la situation sécuritaire en Libye.

« 400 à 500 ressortissants algériens dont 150 familles seront évacués à bord de ce bateau en plus de ceux évacués par des avions affrétés », a indiqué le secrétaire d’Etat chargé de la Communauté nationale à l’étranger, M. Halim Benatallah, à la presse avant le départ du Tassili II. « Ce voyage comprend une délégation du ministère des Affaires étrangères, une mission médicale et des éléments de la Sûreté nationale », a-t-il ajouté. « Tous les ressortissants désireux de rentrer en Algérie sont invités à prendre leurs dispositions pour se présenter le lundi 28 février tôt le matin au port de Benghazi pour procéder à l’embarquement », a précisé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Au total, ce sont près de 1 500 ressortissants algériens qui ont pu regagner le pays. Quelque 1 300 rapatriés par voie aérienne et 200 autres entrés par le poste-frontalier de Debdeb (450 km au nord-est d’Illizi).

Une cellule a été mise en place au niveau de l’aéroport Houari-Boumediene pour accueillir les nationaux rapatriés de Libye, et les aider à regagner leurs lieux de résidence au pays. Le ministère des Affaires étrangères avait indiqué que ses services étaient en contact permanent avec l’ambassade d’Algérie à Tripoli, le consulat général d’Algérie à Tripoli et le consulat d’Algérie à Sebha, pour s’enquérir de la situation des ressortissants algériens. Près de 8 000 Algériens sont établis en Libye. Par ailleurs, des ressortissants algériens et étrangers, fuyant la dégradation de la situation sécuritaire en Libye, continuent d’affluer au poste-frontalier de Debdeb, dans la wilaya d’Illizi, où des « centaines de personnes » ont été accueillies vendredi et samedi, a-t-on appris auprès de la wilaya.

Durant ces deux jours, il a été ainsi enregistré au niveau de ce poste l’entrée de 150 Algériens, 340 Egyptiens, 14 Allemands, 63 Français, 32 Mauritaniens, 62 Libyens et 5 ressortissants britanniques, selon la même source. « Toutes ces personnes ont été accueillies par les instances chargées de l’opération de rapatriement, en présence de représentants diplomatiques, avant leur prise en charge médicale et leur transfert vers les lieux d’hébergement de Debdeb et d’Aïn Amenas », a précisé la même source.

S. T.

Tags: Algérie Libye Transport ferroviaire

Source : Le Jeune Independant

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir