samedi 19 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Protestation contre les problèmes de chômage et de logement

Algérie : 7 000 postes de travail à l’origine d’une émeute

14 février 2011

Des jeunes de la capitale de la sidérurgie ont investi, hier, le siège de la wilaya où une discussion avec le wali a failli provoquer l’irréparable.

Annaba a renoué hier avec la violence. Dès huit heures, au niveau de la salle de cinéma Echabab, des milliers de jeunes des deux sexes ont formé une queue interminable pour décrocher leur contrat de travail, comme annoncé hier dans notre dernière édition. Finalement, les postes à accorder se sont révélés insuffisants et les responsables des organismes publics tels l’ANEM, l’ANSEJ, l’ANJEM, la CNAC et la DAS, débordés par une horde humaine jamais vue, ont préféré carrément fermer leurs locaux pour se rendre au siège de la wilaya d’Annaba. Vers dix heures trente, mécontents, les jeunes chômeurs ont commencé à marcher à travers les quartiers d’Annaba pour hurler leur colère tout en scandant des slogans hostiles au président de la République. Des voitures en stationnement ont été saccagées au niveau de la gare ferroviaire de la ville. Quelques magasins ont été pillés. Pris de panique, l’ensemble des commerçants ont baissé rideau. Les contestataires ont voulu gagner le siège de la wilaya, mais très vite les services anti- émeutes leur ont bouclé le passage.

Contournant l’obstacle les jeunes chômeurs sont arrivés au siège de la wilaya. Des pierres ont fait voler en éclats plusieurs vitres du siège de l ’ administration locale. Le wali a tenté de calmer les émeutiers, mais sans résultat. Il a même échappé de justesse à un jet de pierre. Plusieurs arrestations de jeunes chômeurs ont été opérées. Par ailleurs, hier, au niveau du quartier populeux de la cité Les Lauriers roses, à hauteur du stade Didouche-Mourad, la route a été bloquée par les jeunes émeutiers qui scandaient « El-Khadma ouala el-mout » (le travail ou la mort).

Selon des observateurs politiques locaux, « la révolte des chômeurs d’Annaba aurait été provoqué par le premier gestionnaire de la wilaya d ’ Annaba. Il avait promis 7000 emplois à partir de dimanche (hier) sans tenir compte des conséquences de cette décision ». Et d’ajouter : « Le wali aurait mieux fait d’ouvrir plusieurs guichets à travers les APC d’Annaba et distribuer les emplois dans le calme. » Nos interlocuteurs signalent enfin que « la décision du wali d’octroyer 7 000 emplois a été prise dans la précipitation afin de contrecarrer la marche du 12 février dernier. » Affaire à suivre.

Nabil Chaoui

Tags: Annaba Émeute Logement Chômage

Source : Le Quotidien d'Oran

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire

  • MANQUE DE CONCERTATION

    Ceci est une véritable folie. On ne peut pas lancer publiquement à la légère la création de 7000 milles emplois à pourvoir devant plusieurs milliers de chômeurs qui se morfondent depuis des années. Ceci n’est vraiment pas sérieux. Cela prouve qu’il n’y a pas assez de concertations entre le Wali et ses adjoints. Une certaine anarchie exactement à l’image du désordre qui régne dans le pays. D’abord 7000 emplois ca ne se trouve pas au coin de la rue. Ensuite pour un chômeur qui attend cette nouvelle depuis belle lurettes, cela veut dire pour lui du travail, maintenant, dans l’immédiat, sans plus tarder parceque pour lui, cette annonce il la prend pour de l’argent comptant. Puis il n’est pas préciser comment seront établis les modalités de ce plan social. Ces 7000 postes s’ils auront lieu, ils seront certainement répartis sur plusieurs tranches qui s’échelonnerons sur des mois, voir des années. Je me demande comment le Wali et son équipe, vont-ils se débrouiller pour faire comprendre cela à une population révoltée et souvent illéttrée ?

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir