mardi 24 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Nucléaire civil en Algérie : Vers un accord avec la Corée du Sud

9 février 2011
Nucléaire civil en Algérie : Vers un accord avec la Corée (...)

L’Algérie et la Corée du Sud s’acheminent vers la signature d’un accord pour le développement du nucléaire civil.

Des discussions sont engagées entre les deux pays, a fait savoir hier le ministre des Affaires étrangères et du Commerce sud-coréen, Kim Song Hwan, à l’occasion d’un point de presse animé conjointement avec Mourad Medelci à la résidence Djenane El Mithak. « Nous allons signer l’accord dans un proche avenir », a déclaré Kim Song Hwan qui soulignera que son pays est l’un des leaders dans le monde en matière de développement de la technologie nucléaire. Il soulignera à cet effet que la Corée du Sud, dont l’électricité est à 40% nucléaire, dispose aujourd’hui de quelque 22 réacteurs nucléaires et est en train de construire six autres pour ses propres besoins.

Mourad Medelci a indiqué pour sa part que l’Algérie en s’engageant dans le développement des énergies nouvelles et nucléaires veut en fait développer durablement son économie. Il a souligné que notre pays est en train de mettre sur pied un dispositif législatif pour atteindre les objectifs tracés. « La place qu’occupera l’énergie nucléaire pacifique dans notre pays sera non négligeable », a ajouté Mourad Medelci qui venait de terminer une réunion de travail avec la délégation sud-coréenne conduite par le ministre des Affaires étrangères et du Commerce, Kim Song Hwan. Ce dernier est revenu par ailleurs sur les relations entre l’Algérie et la Corée du Sud qui remontent, dit-il, à une vingtaine d’années pour déboucher sur un « partenariat stratégique  » depuis l’année 2006.

« Nous voulons aller encore plus loin dans nos relations pour développer davantage ce partenariat  », a déclaré le responsable de la Corée du Sud qui souligne que son pays qui était pauvre dans le passé veut à présent partager son expérience avec l’Algérie et l’Afrique. Le ministre a indiqué en outre que la coopération industrielle, agricole et dans le domaine des technologies de la communication et de l’information seront accrues durant les prochaines années. « La coopération entre nos deux pays fonctionne bien », a-t-il encore ajouté en évoquant des « engagements encore plus fermes notamment en matière de technologies nouvelles ».

Mourad Medelci dira pour sa part que la commission mixte installée entre les deux pays se réunira le prochain trimestre. Le chef de la diplomatie algérienne a annoncé par ailleurs qu’un centre africain de la technologie avancée sera installé en Algérie et ce dans un cadre de partenariat entre notre pays et la Corée du Sud. Medelci qui rappellera les « atouts » dont dispose l’Algérie, a appelé les Sud-Coréens à s’implanter plus dans notre pays pour prendre part à son développement. « La coopération institutionnelle est également appelée à se développer  », a indiqué Medelci qui soutient que les Sud-Coréens qui restent très forts en planification vont aider l’Algérie à mettre sur pied une stratégie qui s’étalera jusqu’à l’horizon 2050. Enfin interrogé par « Le Quotidien d’Oran » sur l’éventualité d’installer une usine de montage de véhicules sud-coréens en Algérie, Kim Song Hwan a déclaré qu’il allait évoquer cette question avec les constructeurs et entreprises de son pays.

Z. Mehdaoui

Tags: Algérie Energie nucléaire Corée du Sud

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir