vendredi 18 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

La LADDH se démarque de la marche du 12 février

7 février 2011

Le président de la Ligue algérienne de des droits de l’Homme (LADDH) a déclaré hier qu’il ne prendra pas part à la marche de la Coordination nationale pour le changement démocratique (CNCD) prévue le 12 février à Alger. Maître Zahouane avance comme raison l’incapacité des acteurs de la CNCD à s’entendre sur les revendications de cette action.

La Ligue algérienne des droits de l’Homme (LADDH) de Hocine Zahouane a organisé, hier en son siège à Alger, une conférence de presse sur la thématique : révolution et contre révolution dans le monde arabe. Le conférencier fait de prime abord le constat que les masses dans le monde arabe exigent les moyens de vivre au moment où les régimes en place sont dans l’incapacité d’apporter des réponses à leurs demandes ». La politique de « la carotte et du bâton ne paye plus » et le gouvernants doivent se rendre à l’évidence de se mettre à l’écoute du citoyen. Zahouane, mettra en avant autant que le droit à la vie, le droit à la subsistance. Le chômage, pour lui, est la cause du désespoir de la jeunesse et « c’est pour cela qu’il est urgent pour nous, dans notre pays que le gouvernement se débrouille » pour répondre à la demande pressante d’emploi. La ligue qu’il préside a déjà rédigé un mémorandum pour sortir de la situation. Selon Zehouane, trois à quatre années devraient suffire à doter ces demandeurs d’emploi d’une formation et d’un savoir-faire, d’un travail et d’un logement avant que cela ne soit trop tard. Il soutient que les moyens existent et qu’il suffit de s’y mettre. Et de revenir ensuite sur « le démantèlement » du secteur économique qui a commencé par le secteur public puis a atteint le secteur privé, au point que « tous les produits qui sont sur le marché nous viennent de l’étranger », regrette-t-il.

Le conférencier est ensuite passé à ce qu’il appelle le « blocage institutionnel ». Il faut, selon lui, une réforme constitutionnelle qui garantira la stabilité des institutions « qui passent de génération en génération avec un président qui aura pour rôle seulement d’incarner la souveraineté de la nation ». La LADDH, selon Zahouane, est prête pour lancer un débat sur l’élaboration d’une « constitution cadre » qui garantirait de vraies élections d’où découlera une assemblée représentative devant laquelle le gouvernement sera comptable des ses actes. La ligue suggère également l’introduction dans cette constitution de la clause dite de « législature  » qui prémunirait du vide gouvernemental en cas de sa destitution par l’assemblée. Ce qui assurerait, selon lui, un fonctionnement régulier et stable du gouvernement. Sur ce même chapitre l’orateur prône aussi la création d’un dispositif de veille sur la constitution.

Même si l’on n’est encore pas à ce stade, la ligue de Zahouane appelle, néanmoins, à anticiper sur les réformes économiques et de garantir un standard minimum, de prendre de mesures sociales en faveur de la population. Pour Zahouane « nous croyons que c’est ici que résident les solutions pour notre pays », pour sortir de la « cryogénie » ou crises successives à l’origine du blocage. Par ailleurs le président de la LADDH ne voit pas « l’utilité » de s’associer à la marche du 12 février prochain dont les organisateurs n’arrivent pas à définir leurs revendications. En tous cas Hocine Zahouane « ne marchera pas ». Qualifiant l’état d’urgence d’illégal, le conférencier, dit ne pas voir ce que peut apporter cette marche pour changer le cours des choses.

Salah-Eddine K.

Tags: Algérie Manifestation

Source : Le Quotidien d'Oran

8 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

8 commentaires

  • La LADDH se démarque de la marche du 12 février par bellouga 7 février 2011 10:16

    Je ne vois pas non plus à quoi sert la LADDH sinon à se mettre au service d’un pouvoir liberticide qui comme lui résume le citoyen à un tube digestif !

    Répondre à ce message

  • La LADDH se démarque de la marche du 12 février par revolu 7 février 2011 12:18

    suis algerien.suis pas content du tout du politique hagara qui se mene là.l’algerie est riche en petrole gaz naturel et tous. des milliers de doulars et tous ça est bouffé par les généreaux du militare et le sal president manupilé par l’armée et le reste du peuple est pauvre .il faut que le regime change.la constitution aussi. l’armée ne doit plus se meler du politique et gouvernement. revolution contre les dictateurs vives les tunisiens et egyptiens....

    Répondre à ce message

  • La LADDH se démarque de la marche du 12 février par Oury 7 février 2011 12:27

    Jeunes algériens et algériennes,

    Ne vous en faites plus, le monde tient à l’oeil le régime actuel et vous soutiendra. L’opinion internationale est à vos côtés, c’est votre tour (votre jour ?).

    Les anciens ont fait leur devoir, beaucoup d’autres se sont appropriés les fruits de l’indépendance au dépend de la majorité (constituée essentiellement de jeunes ) déligitimée pour n’avoir pas fait la révolution en...1954.

    Eh bien, d’accord, la révolution qui changera l’Algérie partira le 12 février.

    Nous sommes avec vous,
    Un ami de l’Algérie qui vit à Rome.

    Répondre à ce message

  • La LADDH se démarque de la marche du 12 février par caractere 7 février 2011 12:30

    voila c’est ça ya ZEHOUANE continue tu es bien plaisant comme quoi tu es le messie bien attendu des masses populaires eh oui notre malédiction c’est justement d’avoir de telles personnalités comme vous. ne dit-on pas que le silence est aussi politique ? au lieu de péter n’importe comment tu ferais mieux de rester chez toi et ne rien dire car tu dégage le dégout et l’amértume, de grace tais toi

    Répondre à ce message

  • La LADDH se démarque de la marche du 12 février par houcine 7 février 2011 15:28

    un geste d’un homme honnete. Il faut remarquer que le nombre des hommes aux instincts corrompus est plus grand que celui des gens aux instincts nobles.Ces gens là,ils se sont cachés derriére ce pouvoir à l’époque du FIS et maintenant ils cherchent à en finir avec lui. Mais vraiment,c’est le règne du démagogue faisant naître l’anarchie pour lui substituer le despotisme

    Répondre à ce message

  • La LADDH se démarque de la marche du 12 février par meryem 9 février 2011 14:43

    LA LADDH de Zahouane c comme le SNAPAP de Felfoul des bras longs du système qu’on va couper court, même très court bientôt. Vous avez encore quelques temps pour disparaitre avons qu’on vous dessoude a jamais.
    Meryem

    Répondre à ce message

  • La LADDH se démarque de la marche du 12 février par zakhe 11 février 2011 21:58

    Le peuple algeriens spolié depuis l’indépendance arachée par les héros de la révolution. Les chouhadas. Et ceux ont récolté les honneurs c’est ces harka qui nous gouvernent avec la bénédiction de l’ancien colon (boutef. Nezzar et companie). ces khoubatha ont confisqué l’algerie des chouhada laissant le peuple afamé de liberté, de democratie de parole libre et de citoyenneté à l’instar des autres peuples qui tiennent leur pouvoir en main.. Ces vieilles marmites croient que l’algerie sans eux ne ressemblerait à rien. Nous on leur dit qu’à partir de demain inchallah l’algerie de 1 million et demi de martyrs reviendra à ses enfants et reconquerra son indépendance.
    Mon appel ce soir du 11 fevrier 2011 à tous les algériens fiers dpe leur pays que ceux qui peuvent d’aller sur alger pour l’occuper ceux qui ne peuvent pas ou empéchés de se mettre devant chez eux avec des poncarte et slogants criant l’indépendance et le renversement du régime entier quitte à durer une année sans travailler et manifester tous les jours jusqu’au départ de boutef des militaires deserteur de l’armé française (ils se reconnaitront) et les charognards qui se remplissent le ventre et les poches depuis 1962 au detriment du pauvre peuple algerien. Vive l’independance, la democratie et la liberté. Pouvoir assassin crié par les kabyles en 2001 retentira demain dans les champs de la liberté

    Répondre à ce message

  • La LADDH se démarque de la marche du 12 février par zakhe 11 février 2011 22:21

    Où vous etiez pendant cette derniere decenie pour donner votre avis sur la corruption qui a gangréné le pays. Où vous étiez pendant les évenements de kabylie pour dénoncer des 125 jeunes innocents exprimant pacifiquement leur rage et dénancent le régime policier instauré depuis 1962 et renforcé par boutesriqa qui vous allete du teton qui vous tient la bouche fermée. Aujourd’hui on vous compte pas parmis les notre mais plutot parmis ceux qui plieront bagage laissant la parole et le pouvoir au peuple. Votre participations demain si aura lieu serait un denigrement de la volonté du peuple. Restez au chaud chez vous jusqu’à ce que les flammes de la rue vous bruleront vif.

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir