mardi 12 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Enquêtes criminelles

Formation américaine pour des gendarmes algériens

5 février 2011
Formation américaine pour des gendarmes algériens

Vingt-quatre (24) employés de l’Institut national de criminalistique et de criminologie de la Gendarmerie nationale ont pris part, du 30 janvier au 03 février dernier, à un atelier de formation sur la norme ISO 17025 portant sur les exigences générales de compétence pour les laboratoires d’étalonnage et d’essais.

Organisé par la division criminelle du ministère américain de la Justice, cet atelier fait suite, rappelle un communiqué de l’ambassade US à Alger, diffusé jeudi, à la signature, le 7 avril 2010 à Alger, du Traité mutuel d’assistance juridique (MLAT) par les ministres de la Justice algérien et américain, MM. Tayeb Belaïz et Eric Holder et dans le cadre de la coopération sécuritaire entre les deux pays. Selon la même source, la formation en question a été dispensée par l’experte algéro-américaine, Soraya M. McClung, qui occupe le poste de directrice du laboratoire de police scientifique de l’Etat d’Ouest Virginie.

« Mme McClung dispensera au moins quatre autres formations au cours de l’année en cours », annonce dans cemême ordre d’idées l’ambassade des Etats-Unis à Alger. Le communiqué de la représentation diplomatique US souligne que cet atelier intervient dans le cadre du « Programme international d’aide à la formation en matière d’enquêtes criminelles (ICITAP) ». Le projet, note-t-on, a été lancé en novembre 2010 par le Bureau du coordinateur de la lutte antiterroriste du Département d’Etat. La même source rappelle que le programme « ICITAP Algérie » est géré par l’Attaché du ministère de la Justice M. Gary A. Bennett. Ce poste d’Attaché du ministère de la Justice, qui a été nouvellement créé à l’ambassade, « est un autre gage de la détermination du gouvernement américain à élargir et à renforcer son partenariat sécuritaire avec l’Algérie », note-t-on de même source. M. Bennett est assisté dans ce projet, qui durera trois ans, par le Dr. Rebecca Bucht, conseillère résidente à l’Institut national de criminalistique et de criminologie de la Gendarmerie nationale, depuis janvier 2011.

Le Bureau ICITAP aide les gouvernements étrangers à se doter de capacités leur permettant d’avoir des services chargés de faire respecter la loi reposant sur des principes démocratiques et le respect des droits de l’homme. Le Bureau ICITAP a lancé des projets dans 39 pays à travers le monde. Ces projets portent sur plusieurs aspects sécuritaires y compris la lutte contre la criminalité transnationale organisée, les enquêtes criminelles, la police de proximité, les systèmes d’information, la formation des formateurs, l’intégrité et lutte contre la corruption, la justice pénale ainsi que la sécurité des frontières terrestres et maritimes. Le Bureau ICITAP a été créé par le ministère de la Justice en 1986 en réponse à une demande d’assistance dans le cadre de la formation de services chargés de faire respecter la loi en Amérique latine émanant du Département d’État. Depuis lors, les activités de l’ICITAP se sont élargies à trois types de projets d’assistance : formation de forces de police dans le contexte d’opérations internationales de maintien de la paix, renforcement des capacités des forces de police existantes dans les démocraties émergentes et les pays en voie de développement et, enfin, aide aux pays alliés dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée.

Houari Barti

Tags: Etats-Unis Gendarmerie Formation

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir