mardi 22 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Le renouvellement du registre du commerce pour certaines catégories

1er février 2011

Le bilan établi au Centre national du registre du commerce (CNRC), pour l’année 2010, fait ressortir que plus de 364.000 nouvelles inscriptions ont été enregistrées, portant le nombre d’opérateurs commerciaux à 1.348.621.

De ces nouveaux inscrits, à travers le pays, environ 90% sont constitués de personnes physiques activant dans le secteur commercial. Exposant le bilan de son organisme, El-Hadi Bakir, directeur, a indiqué à l’Aps, qu’une année auparavant, 286.347 nouvelles inscriptions ont été recensées. Le même responsable a précisé que le taux des nouvelles inscriptions des opérateurs économiques et commerciaux au CNRC entre 2009 et 2010 est de l’ordre de 78%. Un taux en progression s’expliquant par « les mesures très concrètes prises par les pouvoirs publics, en vue d’assouplir et d’alléger les procédures de création d’activités de production et de services, destinées aux investisseurs et notamment aux jeunes porteurs de projets, pour relancer l’insertion des jeunes promoteurs, dans le cadre des différents dispositifs de création d’entreprises ». M. Bakir a indiqué que le nombre d’opérateurs économiques qui se font inscrire auprès des antennes du centre, à travers le pays, est en constante augmentation, précisant que 93% des nouvelles inscriptions au CNRC sont le fait d’opérateurs constitués de personnes physiques, alors que le reste sont des sociétés.

Au 8 décembre dernier, 1.413.628 opérateurs étaient inscrits au registre du commerce, au niveau national, parmi lesquels 1.288.418 inscrits comme personnes physiques et 125.210 sont des entités à caractère économique ou commercial. Concernant la répartition au plan géographique, la wilaya d’Alger demeure celle où l’on a encore enregistré le plus de nouvelles inscriptions, portant le nombre total des opérateurs économiques, dans la capitale au début décembre 2010, à 182.978 avec 142.917 opérateurs constitués de personnes physiques et 40.061 sociétés commerciales.

Vient en seconde position la wilaya de Sétif où 64.141 opérateurs économiques étaient recensés par les services du CNRC, dont 58.125 personnes physiques, 6.016 autres comme des personnes morales. La wilaya d’Oran suit avec 61.731 opérateurs inscrits et répartis en 52.420 opérateurs constitués de personnes physiques et 9.311 de personnes morales. Concernant la mesure relative à la réduction de la validité du registre du commerce à 2 ans renouvelables pour certaines activités commerciales, M. Bakir a expliqué qu’elle concerne les opérateurs économiques exerçant dans l’importation et la revente en l’état, les grossistes et les étrangers activant dans le commerce de détail. Dans ce contexte et en prévision de l’entrée en vigueur de cette mesure dont l’arrêté ministériel sera promulgué incessamment, les structures centrales du CNRC effectuent un travail d’initiation et d’explication à l’adresse des 49 antennes du Centre autour des dispositions de mise en oeuvre de cet arrêté, une fois publié au Journal officiel, a également expliqué le premier responsable du CNRC. Cette disposition, qui concernera quelque 100.000 opérateurs, soit 7% du nombre total des inscrits au registre du commerce, tend notamment à réguler et à mieux contrôler les transactions commerciales contre les pratiques frauduleuses telles que l’évasion fiscale, la spéculation et la fraude.

Salah C.

Tags: Algérie Economie

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir