lundi 21 août 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Energies renouvelables en Algérie : L’offre de service des Allemands

25 janvier 2011
Energies renouvelables en Algérie : L'offre de service (...)

« Le potentiel soleil » dont dispose l’Algérie peut-il constituer un jour un atout en face d’une « Europe froide  » qui est à la recherche d’énergies alternatives ?

En tous les cas, la question mérite d’être soulevée après l’intérêt clairement affiché, par les Allemands notamment, de réaliser l’une des plus grandes stations solaires au monde dans le cadre du mégaprojet DESERTEC. Mais il n’y a pas que cela qui semble intéresser les Allemands.

L’Algérie dont le fonctionnement dépend exclusivement des énergies fossiles, compte lancer un vaste programme pour le développement des énergies renouvelables. Selon le département de Youcef Yousefi, 30% de l’électricité dans notre pays, d’ici l’horizon 2030, devront être produits à partir des énergies renouvelables. C’est un véritable challenge que se lancent, en effet, les autorités algériennes qui savent pertinemment que ni le gaz, ni le pétrole ne sont éternels.

En ce sens, les Allemands, qui restent leaders mondiaux dans le domaine de la technologie des énergies renouvelables, multiplient ces dernières années, les offres de service et semblent plus que jamais intéressés par ce secteur en Algérie. A cet effet, une délégation d’hommes d’affaires et d’experts allemands, dans le domaine de l’énergie solaire, devait arriver hier à Alger, pour prendre part à la « 5ème conférence sur l’énergie solaire ». « L’ambition des autorités algériennes d’augmenter la part des énergies renouvelables dans la production électrique, nous a fortement encouragés à promouvoir de nouveau, le potentiel du marché de l’énergie solaire dans l’économie allemande », a déclaré hier, le directeur général par intérim de la chambre de Commerce et d’Industrie algéro-allemande (AHK), Alex Dhina.

Ce dernier, qui intervenait à l’occasion d’un séminaire organisé à l’hôtel El Djazair, à Alger, a fait la promotion des entreprises germaniques en soulignant que ces « entreprises allemandes sauront être un partenaire durable dans le cadre du transfert de technologie et de savoir-faire ». Il soutiendra que le séminaire organisé hier, ainsi que les rencontres d’affaires programmées durant les trois prochains jours entre les hommes d’affaires algériens et allemands, s’inscrivent dans le cadre d’une série de manifestations, initiées par AHK depuis 5 années sur les thèmes de l’environnement et des énergies renouvelables. Il faut savoir, par ailleurs, que Sonelgaz a mis en place, depuis quelque temps, sa propre stratégie pour ce qui est des énergies renouvelables.

Qualifiées « d’atout majeur » par la directrice de la stratégie au sein de Sonelgaz, Mme Mohammedi, les retombées économiques de cette stratégie sont diverses notamment en matière de maîtrise de la technologie et de la création d’emplois. Lors de son intervention, Mme Mohammedi précise qu’il ne s’agit nullement ici d’acheter une technologie quelconque mais bien d’une stratégie nationale basée fortement sur le développement de la filière solaire.

Z. Mehdaoui

Tags: Energie nucléaire Energie solaire Energie renouvelable

Source : Le Quotidien d'Oran

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir