jeudi 19 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Nationale>

Alors qu’aucun contact n’est établi avec les pirates

Le vraquier algérien attaqué a été localisé

6 janvier 2011

Le vraquier algérien MV Blida qui a fait l’objet d’un acte de piraterie samedi dernier dans l’océan Indien a été finalement localisé dans les eaux internationales au large de la Somalie, a indiqué hier, à Alger, le ministre des Transports, Amar Tou, qui précise cependant qu’aucun contact n’est établi avec les pirates, ceux-ci refusant de communiquer.

« Le bateau algérien a été localisé. Il se dirige actuellement vers les côtes somaliennes, mais est encore dans les eaux internationales », a déclaré M. Tou à la presse en marge de la journée parlementaire sur la prévention routière organisée à l’APN. Le ministre a indiqué que « la localisation s’est faite grâce au système de communication du centre des opérations de sauvetage et de sécurité (COSS) qui nous a permis de situer le bateau », précisant que la localisation a été facilitée parce que « les pirates n’ont pas encore coupé le système de communication qui est à bord du navire ». « Espérons que les ravisseurs maintiennent ce cap (direction de la Somalie) et espérons surtout qu’ils ne coupent pas le système de communication qui est à bord du navire », a ajouté M. Tou. Le ministre a souligné cependant que les autorités algériennes « n’ont pas de contacts avec les auteurs de l’acte de piraterie, parce que ceux-ci ne communiquent pas ».

Interrogé pour savoir si cet acte n’est pas fomenté contre l’Algérie, M. Tou a répondu : « On ne peut pas dire si le coup a été fomenté ou non, mais l’essentiel est que le navire qui avait à son bord une cargaison de 27 000 tonnes de ciment a été arraisonné et détourné ». Le ministère des Affaires étrangères algérien a assuré dimanche dans un communiqué que « l’acte de piraterie n’a pas été revendiqué ».

Avant-hier, l’armateur, IBC, a indiqué être toujours sans nouvelles du MV Blida, ajoutant qu’il avait reçu les proches des 17 Algériens membres de l’équipage qui en compte 27. Le capitaine du navire ainsi que 5 membres d’équipage sont de nationalité ukrainienne. Parmi les quatre autres membres, deux sont de nationalité philippine, une jordanienne et une indonésienne.

H. Mouhou

Tags: Piratage Transport ferroviaire

Source : Le Jeune Independant

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir