dimanche 17 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Internationale>

11 morts dans l’attaque du camp sahraoui

Sahara Occidental : Le bilan s’alourdit

9 novembre 2010
Sahara Occidental : Le bilan s'alourdit

La violente attaque contre le campement à Laâyoune des protestataires sahraouis traduit l’affolement des autorités marocaines dont le discours sur l’autonomie est défié de manière pacifique et claire par la population.

Les forces d’occupation marocaines n’ont pas fait de quartier à Laâyoune où elles ont tué des Sahraouis et saccagé leurs biens. Au moins 11 morts, 723 blessés et 159 disparus ont été enregistrés après l’assaut brutal mené par les forces d’occupation marocaines contre un camp de protestation pacifique sahraoui à Laâyoune. Le bilan, rendu public hier soir, par le Polisario, reste provisoire et risque en effet de s’alourdir en raison de l’ampleur de « l’agression barbare ». Les forces marocaines ont également « saccagé des centaines de maisons et boutiques et détruit des voitures appartenant à des Sahraouis », at- il indiqué. La brutale attaque contre le campement, installé aux portes de Laâyoune, depuis le 10 octobre dernier, reflète parfaitement le rapport existant entre les forces d’occupation et les Sahraouis.

La propagande sur le « soutien international au plan d’autonomie » paraît en effet ridicule alors que les Sahraouis affirment de manière « physique » leur choix indépendantiste. Si les réactions internationales ne sont pas toutes à la hauteur, il convient de noter la remarquable mobilisation de la société civile espagnole qui rappelle avec vigueur au gouvernement de Madrid sa responsabilité politique et morale à l’égard des Sahraouis. Les 25.000 personnes regroupées depuis le 10 octobre dernier au campement Agdim Izik ont, très clairement, manifesté leur rejet de l’occupation. Les Sahraouis ont d’ailleurs tenté de mettre en place des camps similaires à Smara, Boujdour et Dakhla mais ont été réprimés. Le campement de la protestation, initié par des jeunes chômeurs, est devenu un mouvement de protestation pacifique qui a complètement déstabilisé le pouvoir marocain. D’où la réponse brutale intervenue le jour même de la réouverture des négociations à New York. L’attaque contre le campement a été minutieusement préparée par les autorités marocaines, selon les Sahraouis.

L’attaque a été supervisée par des officiers supérieurs de l’armée et en coordination avec les services de renseignement qui « maîtrisent parfaitement l’art de la torture, de la liquidation physique et de la disparition ».

L’ONU INTERPELLÉE

Les Sahraouis ont interpellé l’Organisation des Nations unies qui demeurait étrangement silencieuse sur les évènements. Le président de la RASD, Mohamed Abdelaziz a demandé à l’Onu d’assumer ses responsabilités dans la protection des civils et a demandé l’envoi d’une mission d’enquête sur les lieux pour « s’enquérir de la réalité du crime commis par le gouvernement marocain ». M. Abdelaziz a demandé à l’Onu de mettre en place « sans plus tarder » un mécanisme des Nations unies pour la protection et la surveillance des droits de l’Homme au Sahara Occidental et l’élargissement des prérogatives de la Minurso pour prendre en charge cette mission. Pour mettre à exécution un acte de violence prémédité, les autorités marocaines ont veillé à empêcher la présence de tout témoin extérieur, sur place, tout en essayant, comme ce fut le cas avec El Arabiya hier, de présenter les forces d’occupation sous des allures de victimes. Le député communiste français, Jean-Paul Lecoq qui comptait se rendre à Laâyoune a été bloqué à l’aéroport de Casablanca avant d’être expulsé. Un autre eurodéputé, l’Espagnol Willy Meyer a été également empêché de quitter l’avion qui l’amenait des Canaries. « Je trouve inadmissible que l’on nous empêche, nous, parlementaires européens, d’aller voir ce qui se passe à Lâayoune », a déclaré Jean-Paul Lecoq, en relevant « qu’aucun observateur, aucun journaliste n’est en ce moment présent sur cette partie de territoire interdite ». Après avoir observé un temps de silence, critiqué par Jean-Paul Lecoq, le ministère français des Affaires étrangères a regretté la « surprenante » décision marocaine. »Nous regrettons cette décision de refoulement et nous en avons informé l’ambassadeur du Maroc en France », a déclaré lors d’un point-presse, le porte-parole du Quai d’Orsay, Bernard Valero.

LA SOCIÉTÉ CIVILE ESPAGNOLE MOBILISÉE

En Espagne, la brutale attaque contre le campement a suscité l’indignation des organisations de la société civile qui n’oublient pas, contrairement au gouvernement de Zapatero, la responsabilité politique, morale et historique de l’Espagne. Le président de la Fondation « Sáhara Occidental », maître José Manuel De la Fuente, a demandé au gouvernement espagnol d’exiger l’arrêt du massacre commis par le Maorc à Laâyoune.

Il a appelé la société civile espagnole à l’union et à l’action en rappelant que le Sahara Occidental était « notre 53ème province qui a été mal décolonisée » et qu’il est de ce fait « indispensable » que l’Espagne intervienne. Le gouvernement basque a demandé une « enquête indépendante » sur ce qui s’est passé à Laâyoune et a exhorté le gouvernement espagnol et l’Union européenne à jouer « un rôle plus actif » dans le processus de décolonisation du Sahara Occidental.

Le Parlement basque a approuvé une déclaration condamnant la violence du gouvernement du Maroc contre la population sahraouie et a demandé au gouvernement espagnol d’assumer le « rôle qui lui revient » et de soutenir le processus de résolution du conflit dans le cadre des Nations unies. « Il a appelé à être vigilant sur les « violations des droits de l’Homme au Sahara Occidental » et a réaffirmé son soutien à « l’autodétermination pour le peuple sahraoui dans les modalités convenues par les Nations unies ». En fait, c’est pratiquement toute la société civile espagnole qui se mobilise en critiquant l’attitude du gouvernement de Madrid, il est vrai, très complaisante à l’égard de Rabat.

Salem Ferdi

Tags: Maroc ONU Affrontement Sahara Occidental

Source : Le Quotidien d'Oran

4 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

7 commentaires

  • le sahara est marocaine un point c est tout

    Répondre à ce message

    • Sahara Occidental : Le bilan s’alourdit 10 novembre 2010 16:31, par taoufiq

      Que veut dire "le sahara est marocaine un point c est tout" ? Sharon, en assimilant la bible au cadastre disait la Palestine c’est la la terre d’Israël et qu’elle est reversée exclusivement aux juif un point c’est tout". Et l’opinion de ceux qui y résidaient, on en n’a rien à cirer ? Quelle belle tolérance que vous prônez !!!

      Répondre à ce message

    • Sahara Occidental : Le bilan s’alourdit 10 novembre 2010 16:34, par la Passagère

      NON !!!regardez l’histoire ... du jour au lendemain le roi Hassan II a estimé et décrété que le Sahara était désormais Marocain ...en formulant une vague évocation des temps passés très lointains et non vérifiées puisqu’à ces périodes reculées il n’y avait pas vraiment de frontières fixes puisqu’elles étaient seulement temporaires et non stabilisées de par le présence de seigneurs plus ou moins puissants qui avaient conquéris une terre souvent en tuant son voisin d’ailleurs ! depuis personne n’a jamais osé intervenir sur cette affirmation pour ne pas se mettre à dos le souverain de cette époque et comme ses décrets sont des ordres sans possibilité de refus, le Sahara a été proclamé Marocain !. Il est dommage que l’histoire , la vraie ne soit encore pas enseignée au Maroc , il semblerait que certaine choses soient occultées .. sciemment pour mieux tenir une certaine population dans l’ignorance ! c’est dommage car connaitre la vérité historique et en accepter ses progrès mais aussi ses erreurs passées est un signe de sagesse. En ce qui concerne le Sahara , cette terre a toujours été un passage entre le nord et le sud et possède un intérêt majeur pour le Maroc : servir de base à un énorme transit de commerces illicites ou non et gérer égalemment un problème d’immigration sans doute .Je ne suis pas une spécialiste mais voilà mon analyse . La passagère

      Répondre à ce message

      • Sahara Occidental : Le bilan s’alourdit 11 novembre 2010 14:48, par bibo99

        Je ne comprend pas votre recours à l’histoire pour démontrer que saguia el hamra et oued eddahab ne sont pas marocaine !!, l’histoire nous enseigne que la région faisait partie du maroc ancien appelé l’empire chérifien jusqu’au début du 19eme siècle puis elle a été occupée par l’espagne. si la région n’est pas marocaine elle est quoi alors ?? vous savez très bien que la mauritanie n’existe que depuis 1959 et encore pire l’algérie depuis seulement 1962, alors que le maroc a toujours existé, ca c’est pour l’histoire, moi je suis marocain mais je ne suis là que pour dire la vérité, donc je reconnais que un nombre de sahraouis souhaite devenir indépendants, ils ne savent pas que cela implique un grand malheur pour eux et pour tout le maghreb mais c’est leur choix, seulement il n’est plus possible d’imaginer cela aujourd’hui contrairement à la veille du départ des espagnoles, car en fait des millions de marocains de toutes les autres régions du royaume ont investit depuis les villes de laayoune, dakhla , boujdour, smara...la nouvelle génération née dans la région est marocaine a 100%, la plupart de ceux qui bradent des slogans indépendantistes aujourd’hui le font tout d’abord pour faire chanter l’État afin d’obtenir des avantages sociaux, car même en cas de référendum le rattachement au maroc l’emportera haut la main car l’ONU reconnait le droit du sol. Il faut que le gouvernement algériens lache l’affaire et s’occupe des ses propres problèmes, autrement dit "YELHA F ROU7OU" Merci.

        Répondre à ce message

  • Sahara Occidental : Le bilan s’alourdit par nifo$$ 11 novembre 2010 15:59

    Allez au diables séparatistes !!
    Vous ne chercher qu’à servire un gouvernement de morts sous l’égide du’un dictateur appelé BOUTAFLIQA, poupée de l’armée mercenaire qui vit dans les guetto et enfouie dans les montagnes d’algérie.
    Nenez voir où l’en vie dans un maroc paisible qui refuse ces frustrations, surtout plein de poisson !! c’est ce qui manque vraiment aux algerien, les courbines suculantes et une sortie sur l’atlantique.
    Ne vous voilez pas les yeux, par des discours, le maroc est un pays qui va de tanger vers lagouira, et si on parle de colonialisme pourquoi ne pas parler de melilia et ceuta (cebta) ??.
    En plus si l’on vient à diviser la nation selon les éthnies ça alors on en finira jamais on sedera alors à la division !
    Le maroc protège ses citoyens, les grèves et la défence de l’armée et de la protection civile ont toujours été présents dans toutes riposte contre l’anarchie.
    Touts les résidents des provinces du sud bénéficient de priorités en ce qui conserne l’éducation et les bourses d’études dans les universités de rabat et de casa, en ces moments tout le monde s’integre dans la société marocaine, malheureusement les âmes faibles et ceux qui n’ont pas réussis, et je parle des minorités, se laissent attirée par des extrémités : les drogués, les alcoholiques, ou le polésario.. c’est une comparaison un peu bizare mais ce mouvement reste un influant negatif au service de l’algérie qui le manupule à la carte, et même les pures habitants du Sud marocains en sont conscients.
    Les sahraouis ont une identité marocaines.

    Répondre à ce message

  • Sahara Occidental : Le bilan s’alourdit par sofia 12 novembre 2010 08:35

    ce canard est maroki tu as un parti-pris maroki grave tu censures les postes t es un mercenaires complices des assassinats d enfants femmes veillards saharaouis demunis alors que les espagnols vous annexes ceuta..lellila...ils persils et encore ton potiche de roi de pacotilles leurs envoies 30000 jeunes femmes pour l agriculture du trotoire pour bichonner les coussinettes et masser les quiquettes des espagnols tu laisse passer les insultes sur boutef et l algerie mais sans parler de l algerie vous etes malade bleu de jalousie vous revez avec votre haine a telle point avec votre drogue que vous deverssez sur l algerie et ces enfants c est retourner contre vous dieu le tout puissant fait bien les choses et c est pas fini.vous allez crever comme de la charogne du mal et la traitrise en accusant l algerie et ces glorieux enfants.

    Répondre à ce message

  • Sahara Occidental : Le bilan s’alourdit par salita 2 juillet 2011 12:47

    mais quand on veut l’independance c’est comme ça .
    ce qui se passe prouve une fois de plus que les africains sont incapable de se gerer sans l’aide des européens ,et finalement les espagnols auraient du garder le territoire du sahara occidental.
    CQFD

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur SQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir