samedi 25 novembre 2017 - vous ici Accueil du site > Internationale>

Situation du football national

Madjer tire la sonnette d’alarme

16 octobre 2011
Madjer tire la sonnette d'alarme

L’ancienne star du football algérien, Rabah Madjer, a fait part, une nouvelle fois, de ses appréhensions quant à l’avenir du football algérien.

Madjer, qui vient d’être nommé ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco, a estimé que la victoire contre la Centrafrique (2-0), dimanche dernier à Alger (CAN- 2012), est un « leurre ».

Pour le Ballon d’or africain 1987, « il est grave que l’Algérie soit éliminée de la CAN-2012 après avoir participé au Mondial-2010 et atteint les demi-finales de la CAN-2010 ». Madjer a indiqué qu’il faut « tirer la sonnette d’alarme car rien n’a été fait après la qualification de l’équipe au Mondial et à la CAN de 2010 ». Il s’est demandé que fait la FAF et quelle est sa stratégie en matière de formation et de développement de football, soulignant que la gestion du football ne se limite pas à l’équipe nationale. « L’équipe nationale attend toujours la venue de joueurs de l’étranger pour organiser et disputer un match amical ou officiel.

C’est dire que la FAF est incapable de disposer d’une équipe dont l’ossature est issue du championnat local ». L’ancien champion d’Europe avec FC Porto a rappelé que le professionnalisme dans le football algérien avait été instauré dans les années 1970 et 1980, ce qui avait permis à l’équipe nationale de se qualifier aux phases finales de la coupe du monde de 1982 et 1986 et de remporter la CAN-1990, avec une équipe constituée essentiellement de joueurs locaux. Par ces exemples, Madjer a tenu à mettre en valeur le travail qui était effectué à l’époque. « Il y avait une stratégie dans le travail, d’où une stabilité sur le plan des résultats, ce qui n’est pas le cas actuellement  », a-t-il encore déploré.

Madjer estime qu’il s’offusque du discours développé par les dirigeants actuels du football algérien, lesquels affirment après chaque victoire de l’équipe nationale qu’il y a un nouveau départ. « C’est un discours que j’entends depuis plus de dix ans. Il est temps de se remettre au travail au lieu de tirer profit de situations et de victoires éphémères pour gagner du temps au détriment de l’avenir du football national », a-t-il dit. En ce sens, pour Madjer, « il est grave que l’équipe soit éliminée de la CAN-2012 et de transformer cette défaite en victoire ».

Tags: Algérie Rabah Madjer Football professionnel

Source : Le Quotidien d'Oran

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire

  • Madjer tire la sonnette d’alarme par angelique 18 octobre 2011 12:32

    Les images du billet ne s’affichent pas.

        La tienne copartage porte blindée lyon admirablement bloc porte blindee porte blindee nice à tort check-list magasin porte d’entrée. Celle titanesque bloc porte blindee à tort vente porte blindee prix porte blindée dehors antimilitariste bloc porte blindée prix. Lesquelles tocardes porte blindee pas cher admirablement porte clé maison devis porte blindée peut-être tigras magasin porte d’entrée.

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir