jeudi 22 juin 2017 - vous ici Accueil du site > Internationale>

Un adolescent tué par balles

Regain de violence en Tunisie

19 juillet 2011
Regain de violence en Tunisie

Brusque détérioration de la situation en Tunisie, lundi dans plusieurs villes du pays, où la tension restait perceptible, alors que le Premier ministre Beji Caid Essebsi a appelé les Tunisiens à resserrer les rangs et faire face à ‘’tous ceux qui tentent de porter atteinte à la sécurité du pays.’’

Un enfant de 14 ans a été tué dans la nuit de dimanche à lundi, par balles, dans la ville de Sidi Bouzid, lors d’affrontements entre manifestants et policiers. Ces troubles ont commencé samedi, à travers plusieurs villes tunisiennes dont la capitale Tunis où des postes de police ont été attaqués et des armes volées. Les incidents les plus graves se sont produits à Menzel Bourguiba à 65 km au nord de la capitale où, selon le ministère de l’Intérieur « un groupe d’extrémistes religieux mêlés à des délinquants a pris d’assaut le poste de police et volé des armes ». D’autres attaques de postes de police ont eu lieu à Kairouan (centre), Sousse (150 km au sud de Tunis), Hammam Ghzez (est de Tunis), Al Agba (ouest de la capitale) et dans une cité populaire de la capitale, selon le ministère.

Le Premier ministre a réagi, hier et estimé, dans un discours à la Nation, Maghque ces troubles visent à saborder le prochain processus électoral. Selon l’agence TAP, il a appelé ‘’tous les Tunisiens à défendre les acquis de la Tunisie et les objectifs de la révolution et à faire face à tous ceux qui tentent de porter atteinte à la sécurité du pays’’. Il a poursuivi que ‘’le gouvernement de transition poursuivra sa mission jusqu’au 23 octobre prochain, date de l’élection de l’Assemblée nationale constituante’’. « Le peuple tunisien a fait une révolution, et personne ne s’appropriera cette révolution », a-t-il poursuivi, avant de lancer qu’« il y a des partis politiques et des mouvements marginaux qui ne sont pas prêts pour les élections, car ils sont sûrs de ne pas les remporter ». « Nous ne voulons pas d’extrémisme, ni de droite, ni de gauche  », a-t-il martelé.

L’intervention du Premier ministre de transition dans un discours à la Nation, dénote de la gravité de la situation en Tunisie où un brusque retour aux violences est à craindre, selon des observateurs. La mort du jeune Thabet Belkacem, la première depuis la Révolution de Jasmin et les blessures graves à deux personnes dans les affrontements de Sidi Bouzid, inquiètent. L’adolescent a été tué par le « ricochet d’une balle », et deux personnes ont été gravement blessées, selon la TAP, citant le chef de la police à Sidi Bouzid, Samir Al Meliti, qui a indiqué que les forces de l’ordre ont ouvert le feu après avoir été la cible de cocktails Molotov lancés par les manifestants. Ces violences ont duré jusqu’à 02H00 GMT (03H00 locales), dans la nuit, et neuf personnes ont été arrêtées, ajoute la TAP. Les habitants de Sidi Bouzid sont sous le choc. « On n’avait pas vu une telle violence depuis la révolution », a déclaré un habitant de la ville, M. Issaoui. Selon ce témoin, 200 à 300 jeunes ont commencé à manifester dimanche soir vers 23H00 (22H00 GMT) devant l’université Bourguiba. « Ils ont jeté des pierres en direction des policiers », a-til relaté, en estimant que la manifestation n’avait « rien de spontané » et en s’inquiétant de « manipulations politiques ».

Le Premier ministre tunisien n’hésite pas à parler implicitement de ‘’tentative de déstabilisation’’ en relevant « une concomitance étrange » entre les troubles dans plusieurs villes du pays. « Ceux qui ont volé des armes veulent renverser le régime », a-t-il dit. Il a enfin assuré qu’il ne comptait pas, avec son gouvernement, rester au pouvoir, au-delà des élections législatives d’octobre prochain.

Tags: Tunisie Affrontement

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir