mardi 17 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Internationale>

Abderrahmane Dahmane, ancien conseiller de Sarkozy

L’UMP de Copé, c’est la peste pour les musulmans !

22 mars 2011
L'UMP de Copé, c'est la peste pour les musulmans (...)

Le conseiller à l’Elysée pour la diversité a démissionné avec éclat, s’opposant au débat national sur « Islam et laïcité » impulsé par l’UMP.

« J’appelle toute la communauté à voter contre l’UMP ». Indigné par le lancement du débat sur « Islam et laïcité  », Abderrahmane Dahmane a pris, le 10 mars dernier, une position tranchée et sans équivoque pour les élections et notamment les cantonales qui se sont déroulées hier. Surprise, le président du Conseil des démocrates musulmans de France (CDMF) est également… conseiller du président de la République, en charge de la diversité ! 24 heures plus tard, l’Elysée licencie ce vieux compagnon de route de Nicolas Sarkozy pour qui il avait fait campagne dans les banlieues à la présidentielles de 2007. Il est vrai que le débat national lancé par Jean- François Copé, nouveau patron de l’UMP, sur « Islam et laïcité » indigne les milieux franco-maghrébins.

L’effondrement de la cote de popularité de Nicolas Sarkozy, la montée de Marine Le Pen, le bon score prévisible du candidat socialiste choisi, qu’il s’agisse de Dominique Strauss-Kahn ou de François Hollande, créent comme un climat de panique dans la principale formation de la majorité actuelle. Pour l’UMP, il faut à tout prix re-séduire au plus vite les électeurs qui s’enfuient vers le Front national. Claude Guéant, le nouveau ministre de l’Intérieur, en a d’ailleurs « rajouté une couche  » en déclarant récemment « Les Français, à force d’immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus se sentir chez eux ». Cette stratégie à courte vue et peu républicaine risque surtout de banaliser le vote Front national et elle irrite fortement la communauté musulmane, seconde religion de France, qui compte dans ses rangs… de nombreux électeurs !

Le Quotidien d’Oran : Abderrahmane Dahmane, quand avez-vous pris la décision de déchirer en public votre carte de l’UMP ?
Abderrahmane Dahmane : L’un des objectifs de ma mission, lorsque j’ai été nommé à l’Elysée, était de préparer la diversité pour la présidentielle de 2012. J’ai donc créé le Conseil national des Asiatiques de France : j’ai fait dans les deux derniers mois un tour de France et rencontré de nombreux responsables de la communauté maghrébine, des Africains, des Sikhs, de nombreux médecins issus de l’immigration. J’ai pu mesurer les effets contre-productifs du débat sur « Islam et laïcité » lancé par Jean-François Copé et j’ai écrit une note d’alerte au Président sur l’inquiétude et l’indignation qui montent dans la communauté maghrébine. Elle est restée sans réponse. A quoi sert d’opposer les musulmans à la communauté nationale ? Je suis fondamentalement opposé à cette politique islamophobe, d’autant que les musulmans en France ont toujours été favorables à la loi de 1905 qui organise la laïcité. Mais ils constatent que le respect des religions et la liberté de culte prévus dans les textes ne sont guère appliqués à l’Islam. Devant la montée de Marine le Pen, Jean- François Copé, le nouveau patron de l’UMP, prend les musulmans comme les boucs émissaires de la future campagne électorale. Je ne pouvais donc que rompre avec ce parti qui a longtemps été le mien : j’y ai été nommé secrétaire national à la Diversité en 2005, j’y ai créé le Cercle de réflexion africain, l’Union des Asiatiques, le cercle féministe Jasmin… Il ya des gens dans l’UMP qui veulent l’alliance avec le Front national. Je ne travaille pas avec des néo-nazis.

Q.O. : Mais le débat en 2010 sur l’identité nationale, la position de Nicolas Sarkozy sur les Tziganes, la causalité permanente entre immigration et insécurité ne vous avaient pas déjà alerté ?
A.D. : Sans doute. Mais les liens d’amitié personnelle que j’ai avec le Président m’ont longtemps permis de ne pas oublier les aspects positifs et novateurs du candidat de 2007. C’est le 1er responsable politique à s’adresser à nous en disant « mes chers compatriotes musulmans », à s’indigner contre un Islam condamné « à la cave », à reconnaître cette religion comme « de paix et de modernité ». Il a nommé des ministres, Dati, Amara, Rama Yade, des préfets, des sous-préfets issus de l’immigration. Sarkozy a créé le Centre français du culte musulman.

Aujourd’hui, Jean-François Copé veut même obliger les musulmans à prier en Français ! Quelle ignominie  ! Va-t-on interdire l’hébreu dans les synagogues ? La communauté maghrébine a largement contribué à défendre ce pays pendant les deux guerres mondiales. Elle a participé à sa reconstruction. Je note que certains dirigeants actuels de l’UMP ont oublié leurs origines immigrées, et je ne pense pas à Nicolas Sarkozy. Moi, je n’ai pas changé de nom pour défendre mes idées.

Q.O. : Que pensez-vous de la création par l’UMP, cette semaine, de « l’Union des Français musulmans » ?
A.D. : Comme à la veille de toute défaite, l’UMP veut faire appel à des supplétifs.

Q.O. : Vous allez donc appeler les électeurs d’origine immigrée à voter pour l’opposition  ?
A.D. : Nicolas Sarkozy peut encore changer la donne mais il a confié son par ti à Jean-François Copé, qui est islamophobe et qui en réalité ne souhaite pas sa victoire. Il y a 7 millions d’immigrés en France et bien plus d’électeurs français sont issus de l’immigration. On compte aujourd’hui plus 1.500 élus qui sont issus de la différence. Dans le département de la Seine- St-Denis, 43% des inscrits viennent des communautés de l’immigration, les Maghrébins en tête. Je m’adresse à l’ensemble des partis républicains et je tiendrai à l’automne 2011 des « Assises de la Banlieue ». La communauté jugera alors les candidats sur leurs engagements concrets.

Propos recueillis par Pierre Morville

Tags: France Nicolas Sarkozy Islam UMP

Source : Le Quotidien d'Oran

2 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

2 commentaires

  • A tous ceux qui souhaitent s’opposer au débat malsain sur l’Islam (rebaptisé débat sur la laicité), parce que la dérive immigration=islam sera vite atteinte (n’est ce pas déja le cas), parce que M. Guéant est sur cette voie en affirmant que les français ne se sentent plus chez eux en raison d’une immigration non contrôlée (le FN ne se sent il plus chez soi à cause des prières de rues ? Je parlais de dérive ?)
    Je porte à votre connaissance une pétition :
    http://www.citylop.com/petition-contre-debat-laicite-islam/

    A signer et faire signer si vous adhérez.....
    Parce qu’en face, nombre de pétitions anti islam circulent.... Et en la matière, c’est comme pour une élection à faible participation, un militant FN, ça se mobilise, et ça donne une image faussée de ce qu’est réellement la France....

    Répondre à ce message

  • L’UMP de Copé, c’est la peste pour les musulmans ! par Michel Filippi 22 mars 2011 12:47

    Il n’y a pas que les Musulmans à s’indigner. La laïcité veut dire que le pouvoir politique ne dit rien quant aux religions que les citoyens français veulent pratiquer. En échange les citoyens n’essaient pas d’imposer leur religion. Nous nous souvenons nous avons connu une Guerre de religion atroce. C’est pourquoi nos Révolutionnaires de 1790 ont voulu la laïcité dans notre première Constitution française. Je ne crois pas qu’il existe dans l’Histoire française un Français de religion musulmane qui ait joué le parti de l’Islam contre l’Etat. Il a existé par contre pas mal de Français qui ont joué le parti du catholicisme, le "parti de Rome", contre l’Etat. Alors, peut-être, que nous aussi avons un parti religieux qui profite de la faiblesse politique de Mr Sarkozy pour reprendre pied. Qu’en pensez-vous ?

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir