mardi 24 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Internationale>

Arabie Saoudite

Onze heures pour séparer deux siamoises algériennes

19 mars 2011
Onze heures pour séparer deux siamoises algériennes

Elles étaient liées au bas du dos, avec une partie de la moelle épinière et partageaient le même appareil urinaire et génital. Sara et Ikram sont soeurs jumelles algériennes et, depuis leur naissance, elles se tournaient le dos. Jeudi dernier, ces siamoises nées grandes prématurées ont enfin pu être séparées.

Des neurochirurgiens ont réussi à les séparer dans le complexe médical Roi Abdelaziz de la Garde nationale saoudienne à Ryad. L’opération, la 29ème du genre en Arabie Saoudite, est l’oeuvre d’une équipe médicale composée de 38 spécialistes neurochirurgiens et d’une centaine d’assistants. Elle s’est déroulée en 9 étapes qui se sont étalées sur 11 heures. L’équipe médicale et chirurgicale a été conduite par le Dr Abdullah Ben Abdelaziz Al-Rubaiâ.

Grâce à l’imagerie médicale, les médecins ont su exactement ce que ces deux jumelles siamoises partageaient : les appareils urinaire et génital, quelques vertèbres de la colonne vertébrale, quelques tissus, des nerfs et des vaisseaux sanguins. Les deux siamoises ont pu être séparées puisque les parties communes ne concernent pas le crâne ou l’encéphale, auquel cas l’une d’elles doit être « sacrifiée » pour que l’autre survive. Les chirurgiens ont utilisé une scie à os pour creuser la colonne vertébrale en faisant attention de ne pas scier les nerfs. La partie basse du dos ne renferme pas de nerfs très précieux, ils servent surtout à l’innervation de certains muscles de l’abdomen, et ils les ont sacrifiés. Les neurochirurgiens ont réattribué à chacune des siamoises ceux qui lui reviennent comme nerfs. Statistiquement, la conception d’enfants siamois concernerait une grossesse sur 250.000.

L’opération s’est déroulée sur instruction du Roi de l’Arabie Saoudite, Abdellah Ibn Abdelaziz. Dans un communiqué diffusé hier, le souverain a remercié l’équipe médicale et chirurgicale conduite par le Pr Al-Rubaiâ qui a réussi, en l’espace de 15 ans, 11 opérations de séparation de siamois de diverses nationalités. L’ambassadeur d’Algérie en Arabie Saoudite, Lahbib Adami, qui assistait à une cérémonie organisée en l’honneur de cette prouesse médicale, a remercié l’équipe chirurgicale, conduite par le Dr Abdullah Ben Abdelaziz Al-Rubaiâ.

Il a rendu hommage au Serviteur des Lieux saints de l’Islam, le Roi Abdellah Ibn Abdelaziz, « pour son action généreuse et humanitaire ». Cette initiative du Serviteur des Lieux saints de l’Islam se veut une expression des relations d’amitié, de fraternité et de coopération le liant à l’Algérie, et une marque de son humanisme et bonté de coeur, a ajouté l’ambassadeur. De son côté, le père des deux jumelles qui était très ému, a exprimé ses remerciements à tous les membres de l’équipe médicale. Pour sa part, le professeur Al-Rubaiâ, chef de l’équipe médicale, a exprimé, lors d’une conférence de presse, sa gratitude pour cet hommage affirmant que cette opération de séparation des deux siamoises algériennes est « un message humanitaire pour le monde entier et reflète le vrai visage de l’Islam, religion d’amour, de tolérance et de paix ». La réussite de l’équipe saoudienne est un exploit de tous les Arabes et les musulmans, a-t-il indiqué, affirmant que l’appui du Serviteur des Lieux saints de l’Islam, qui a pris en charge l’opération, fait du Roi Abdellah Ibn Abdelaziz un « roi humaniste ».

Amine L.

Tags: Santé Arabie Saoudite

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir