mardi 12 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Internationale>

Medelci

L’Algérie « extrêmement » préoccupée par la situation en Libye

1er mars 2011
L'Algérie « extrêmement » préoccupée par la situation en (...)

L’Algérie est « extrêmement » pré occupée par la situation en Libye et reste à l’écoute de tout ce qui peut ramener la sécurité et l’ordre dans ce pays, a indiqué lundi le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci.

« L’Algérie est extrêmement préoccupée et ne se contente pas simplement de rapatrier ceux qui parmi ses ressortissants souhaitent rentrer dans leur pays. Elle est aussi à l’écoute de tout ce qui demain peut ramener la sécurité, l’ordre et le progrès en Libye, qui est un pays important pour nous », a déclaré M. Medelci lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères de la République du Portugal, M. Luis Filipe Marques Amado. « Nous souhaitons que ce pays puisse sortir de cette crise plus fort », a-t-il ajouté. La situation en Libye, a-t-il dit, « nous préoccupe tous, peut-être nous, pays voisin, plus que d’autres », relevant que cette situation est « caractérisée par un regain de violence mais également par une disparition des institutions de ce pays de manière visible et progressive ».

Interrogé sur « les parties qui sont derrière la campagne qui accuse l’Algérie de transporter des mercenaires en Libye », M. Medelci a rappelé que l’Algérie « a déjà répondu officiellement à ces allégations mensongères ». « Nous n’avons pas d’informations sur qui peut être derrière ces affabulations, mais nous affirmons que ce sont des paroles vaines et sans importance pour nous », a-t-il dit. M. Medelci a par ailleurs indiqué que des centaines de ressortissants algériens vont pouvoir être rapatriés en Algérie à bord du navire « Tassili II » qui a quitté samedi le port d’Alger à destination de la ville libyenne de Benghazi. « Le Tassili II va pouvoir rapatrier quelques centaines parmi les Algériens résidant à Benghazi et qui n’ont pas pu se rendre à Tripoli pour prendre l’avion  », a déclaré le ministre des Affaires étrangères. « Il y aurait 700 Algériens résidant à Benghazi. Peut-être qu’ils ne souhaitent pas tous rentrer, mais nous avons pris les dispositions nécessaires pour les rapatrier  », a ajouté M. Medelci.

Il a noté, par ailleurs, que les ressortissants d’autres nationalités sont en train de transiter par le sud de l’Algérie, par le poste frontalier de Debdeb (450 km au nord-est d’Illizi), pour regagner leurs pays. Le ministre a expliqué que l’Algérie a « pris ses dispositions pour faciliter ce passage et, à l’heure où je vous parle, a-t-il dit, nous avons dépassé le millier de personnes de nationalités étrangères qui ont pu ainsi sortir dans des conditions tout à fait correctes et qui vont, après un séjour de quelques heures ou de quelques jours en Algérie, pouvoir retrouver leurs pays respectifs ».

Tags: Algérie Libye

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir