jeudi 14 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Internationale>

Que faire pour endiguer les scandales financiers qui noircissent l’image de Sonatrach ?

Sonatrach renforce son contrôle interne

2 janvier 2011
Sonatrach renforce son contrôle interne

Le ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef Yousfi a affiché sa détermination à oeuvrer pour le renforcement du contrôle financier interne du groupe Sonatrach en 2011, dans le cadre d’une « lutte sans merci de l’Etat contre toutes les pratiques illégales ».

Interrogé par un député du Front national algérien (FNA), M. Mohamed Mikhaldi, sur la situation difficile vécue récemment par le groupe Sonatrach, marquée par des actions judiciaires en cascades engagées contre ses plus hauts responsables, M. Yousfi a estimé que « ces poursuites ne sont pas le propre de notre pays ni de son secteur ».

« Nous déplorons toutefois les actes reprochés à ces responsables et que nous estimons gravissimes. Nous n’avons qu’à laisser la justice faire son travail », a-t-il déclaré. Le ministre a, dans la foulée, réaffirmé la détermination de l’Etat à mener, conformément aux directives du président de la République pour endiguer la corruption, « une lutte sans merci contre toute pratique illégale ». Pour le ministre, ces affaires judiciaires en cascades n’ont pas beaucoup influé sur la bonne santé du secteur de l’Energie en Algérie, qui dit-il « se porte bien. » « Sonatrach, poursuit-il, demeure encore le poumon économique du pays ».

Par ailleurs, le ministre a tenu à répondre à un certain nombre de questions qui lui ont été posées par les journalistes. Interrogé par une députée du parti des Travailleurs (PT), Zoubida Kherbache, sur les raisons qui ont poussé Sonatrach à ne pas faire valoir son droit de préemption, pour racheter 9% des actions du groupe australien GMA, qui ont été finalement cédées à une société égyptienne, le ministre a expliqué que cette opération porte sur « l’ouverture du capital de la société australienne, cotée dans la Bourse de Londres afin de répondre à ses besoins » en financement. « Sonatrach pourrait, en vertu du droit de préemption, racheter les actions de GMA dans le cas où celle- ci décide de céder totalement ou partiellement sa part qui est de 52% », a précisé M. Yousfi. Et d’estimer que son ministère « suit de très près ce dossier afin de veiller à sa conformité avec la loi tout en respectant l’accord signé avec le groupe australien ». GMA avait réussi, en 2002, à prendre le contrôle de l’Entreprise nationale d’exploitation des mines d’or (ENOR), en s’accaparant de 52% de son capital, ouvert au terme d’un appel d’offres lancé pour l’augmentation de la valeur nominale de ses actions.

Les autres parts ont été départagées entre plusieurs sociétés avant que Sonatrach ne rachète, en 2006, leurs actions pour porter ainsi ses participations de 16% à 48%, a rappelé M. Yousfi. Le ministre s’est montré « optimiste » quant aux tendances du marché pétrolier, émettant son souhait de voir « les prix se stabiliser à leur niveau actuel pour stimuler la croissance de l’économie mondiale ». Rappelant les projets stratégiques énergétiques de l’Algérie, M. Yousfi a mis en avant la nécessité de mettre en oeuvre le plan national des énergies renouvelables. Un plan qui sera soumis au gouvernement la semaine prochaine. Son département compte également mettre en service dans les prochains mois le gazoduc « Medgaz » devant relier l’Algérie et l’Espagne ainsi que celui de « Galsi » entre l’Algérie et l’Italie. Le ministre a également fait état de la finalisation des appels d’offres internationaux pour l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures. « Tous ces projets visent à diversifier les ressources énergétiques, les clients et les marchés », a expliqué le ministre.

Amine L.

Tags: Algérie Sonatrach

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir