vendredi 25 mai 2018 - vous ici Accueil du site > Infos pratiques>

Les documents d’état civil par Internet

Algérie : La transmission des documents par voie électronique légalisée

31 octobre 2015

Le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales algérien a annoncé, mercredi, la légalisation de la procédure de transmission et de communication des documents d’état civil, par voie électronique.

« Le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales vient de parachever les avantages du système du Fichier national, automatisé de l’état civil, par la légalisation de la procédure de transmission et de communication, des documents d’état civil, par voie électronique », lit-on dans un communiqué du ministère. Cette procédure « institue légalement, la faculté pour les citoyens nationaux, résidant en Algérie et ceux installés à l’étranger, d’avoir, dorénavant, la possibilité d’obtenir les documents d’état civil, par le biais du Net », explique la même source, précisant que cette possibilité « s’étendra, progressivement, à tout autre acte administratif, susceptible d’être délivré par les collectivités locales ».

Cette mesure répond aux attentes légitimes de la population puisqu’elle permet à « tout citoyen détenteur de la carte d’identité nationale biométrique, de pouvoir recourir à cette formule de retrait électronique des documents, en question en introduisant dans le protocole du système de gestion son identifiant national,. Le ministère explique que ce service contribuera, une fois lancé, à faire éviter l’erreur et l’humeur humaines, à faciliter et simplifier davantage les démarches administratives, à dépersonnaliser le contact et réduire les déplacements, à décongestionner les services communaux d’état civil et à procurer une économie par la réduction du papier ». Le département de l’Intérieur note que cette nouveauté s’inscrit dans le cadre de « sa politique d’informatisation des modes de gestion et de traitement des besoins nationaux en termes de prestation du service public et dans l’option, retenue, de la e-administration ». Il a, aussi, fait remarquer que le programme du gouvernement « accorde une importance particulière à la mobilisation de l’ensemble des outils technologiques, à même de pouvoir servir plusieurs segments de la vie publique du citoyen et de la société ».

Cette mesure s’inscrit dans le cadre des réformes introduites, depuis près de deux ans, dont celles permettant le retrait de documents administratifs, n’importe où sur le territoire national. C’est le cas notamment, de l’introduction d’un registre national d’Etat civil numérisé, donnant lieu au retrait de l’extrait de naissance, de décès, de mariage sur le lieu de résidence du demandeur. Pour le passeport biométrique, il est, désormais, possible de déposer les demandes dans certaines APC d’Alger, en attendant de généraliser cette procédure, à l’ensemble du pays.

Tags: Algérie Internet

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir