lundi 23 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Economie>

PARTENARIAT NORD-AFRICAIN POUR LES OPPORTUNITÉS ÉCONOMIQUES

Les Etats-Unis à la conquête du Maghreb

2 décembre 2010
Les Etats-Unis à la conquête du Maghreb

Le secrétaire d’Etat adjoint américain à l’Economie, à l’énergie et aux Relations commerciales, M. José W. Fernandez, a annoncé hier à Alger le lancement prochain d’une initiative visant à promouvoir durablement le partenariat économique avec les pays du Maghreb, appelée "The North Africa Partnership for Economic opportunities" (NAPEO), (Partenariat nord-africain pour les opportunités économique)

Cette nouvelle initiative ciblant des opérateurs des cinq pays du Maghreb « est la clef essentielle à la prospérité économique à long terme, à la stabilité et à la sécurité dans la région et à travers le globe », a indiqué M. Fernandez dans son discours à l’ouverture des travaux de la Conférence Etats-Unis-Maghreb sur l’entrepreneuriat qui s’achève aujourd’hui à l’hôtel Hilton. Ce nouveau partenariat exprime la détermination des Etats-Unis à approfondir les relations entre les États-Unis et le monde musulman, a rappelé M. Fernandez. « Ce partenariat est différent des autres efforts, parce qu’il est un réel effort public-privé », a ajouté le responsable américain en précisant que la nouvelle initiative sera gérée par un organisme indépendant, à savoir The Aspen Institute.

Celui-ci « travaillera dans chaque pays pour créer des conseils consultatifs locaux et une régie régionale de conseillers composée des États-Unis, la diaspora et les chefs d’entreprises du Maghreb pour assurer l’engagement à long terme ».
M. Fernandez a énuméré 5 piliers sur lesquels sera bâtie cette initiative. Le premier pilier est le Réseau des jeunes entrepreneurs et leaders d’affaires en Afrique du Nord. Il est attendu de ce réseau de procurer des cycles de formation en faveur jeunes entrepreneurs en vue de concrétiser leurs idées et de valoriser leurs compétences et de les faire partager par d’autres jeunes.

Le deuxième pilier est l’« Incubateur de la Technologie et de l’innovation en Afrique du Nord ». « Cette initiative vise à soutenir les premiers pas d’un secteur de capital-risque au Maghreb et de fournir l’accès régional au capital d’amorçage et de croissance pour les petites entreprises ainsi que d’encourager le démarrage de la technologie et de nouveaux secteurs innovants », a expliqué M. Fernandez.

Le troisième support de la NAPEO est « le Leadership en Afrique du Nord et la Formation Académique » qui consiste à travailler pour renforcer le leadership à travers des partenaires locaux et ceux des États-Unis, et renforcer la gestion, l’entrepreneuriat, l’éducation pour accéder à l’emploi pour les jeunes âgés de 16 à 35 ans et aussi de nouveaux entrepreneurs de tout âge. Le quatrième pilier est l’« Incubateur des Industries Créative d’Afrique du Nord ». Ce réseau « va exploiter le potentiel des artistes de la région, y compris les artistes contemporains, musiciens, cinéastes, écrivains, artistes des médias numériques, pour contribuer à la création d’emplois et au développement local ».

Quant au cinquième et dernier axe de la NAPEO, il ambitionne d’abriter les 4 précédents axes qui « constitueront son énergie à long terme ». Il s’agit de la mise en place d’un « Centre d’Excellence de l’Entreprenariat d’Afrique du Nord dans chaque pays du Maghreb. « Le gouvernement américain ne va pas financer ces centres d’excellence NAPEO », a souligné M. Fernandez expliquant qu’ils « seront plutôt le résultat d’un leadership collectif de votre part (les hommes d’affaires, et opérateurs) pour leur lancement et leur financement ».

Deux autres missions sont également prévues par les Américains à ce nouveau partenariat ; l’une commerciale. « Une mission commerciale inverse de l’Afrique du Nord aux Etats-Unis, et une mission d’entrepreneuriat des États- Unis au Maghreb », a précisé l’orateur.

La mission commerciale inverse qui sera menée par l’Agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA) est conçue pour stimuler l’intérêt des entreprises des États-Unis dans la recherche d’opportunités dans la région du Maghreb. « Elle sera aussi l’occasion pour les représentants des secteurs public et privé maghrébins de visiter les États-Unis pour acquérir des équipements et des technologies, de visiter des sociétés américaines ainsi que rencontrer des personnalités du gouvernement américain », a-t-il encore dit.

Quant à la mission de l’entrepreneuriat, elle « va se rendre dans la région au début du printemps », a dit M. Fernandez, indiquant qu’elle comprendra une douzaine d’investisseurs américains qui viendront prospecter le marché maghrébin et rencontrer les différents intervenants ainsi que les leaders des start-up les plus prometteuses.

L’ALGÉRIE SOUTIENT PLEINEMENT L’INITIATIVE

Du côté algérien, le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, M. Mohamed Benmeradi, a affirmé dans son allocution que l’Algérie soutient pleinement l’initiative de partenariat pour les opportunités d’affaires au Maghreb. Cette initiative permettra de « mettre en valeur le riche potentiel en matière d’entrepreneuriat que représente les jeunes porteurs de projet de la région du Maghreb  », a dit M. Benmeradi, affirmant au passage l’engagement de l’Algérie à « adhérer à cette initiative visant à concrétiser un partenariat transatlantique ».

Organisée par le département d’Etat américain et le Conseil des affaires algéro-américain, la Conférence sur l’entrepreneuriat Maghreb-USA a vu la participation d’une centaine de jeunes entrepreneurs des cinq pays de l’espace maghrébin (Algérie, Maroc, Tunisie, Libye et Mauritanie).

H. Mouhou

Tags: Algérie Economie Etats-Unis Maroc Libye Mauritanie Tunisie Investissement Maghreb

Source : Le Jeune Independant

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir