vendredi 18 août 2017 - vous ici Accueil du site > Economie>

Qatar Telecom et Sakher El Materi achètent les parts d’Orascom

Tunisiana : Une très bonne affaire pour Sawiris

22 novembre 2010
Tunisiana : Une très bonne affaire pour Sawiris

Qtel (Qatar Telecom), propriétaire de Nedjma, a acquis, en association avec l’homme d’affaires tunisien Sakher El Materi, les 50% de parts détenues par Orascom Telecom Holding dans Tunisiana, le premier opérateur de téléphonie mobile privé de Tunisie.

Qtel, qui détenait déjà 50% de parts dans Tunisiana à la suite du rachat de l’opérateur koweitien Wataniya Telecom, a fait valoir son droit de préemption à la suite de l’annonce de l’accord entre Orascom Telecom et le groupe russo-norvégien VilmpelCom.

Qtel, qui détenait déjà 50%, augmenterait ses parts de 25% pour atteindre 75% du capital tandis que les 25% restants reviennent à un consortium tunisien composé de Princesse Holding de Sakher El Materi et de l’homme d’affaires Hamdi Meddeb. Naguib Sawiris fait, selon les observateurs, une excellente affaire. Qtel proposait la somme de 900 millions de dollars tandis que le groupe de Sawiris demandait 1,3 milliard de dollars. La transaction s’est faite en définitive pour la somme de 1,2 milliard de dollars, très près des exigences de Naguib Sawiris. Le groupe qatari a été fortement encouragé par le gouvernement tunisien à faire valoir, en tant qu’associé dans Tunisiani, son droit de préemption dans le rachat des parts d’Orascom Telecom. Le gouvernement tunisien, tout en veillant à ne pas se prononcer publiquement sur l’accord entre Orascom Telecom et VimpleCom, n’était guère favorable à l’entrée de l’opérateur russonorvégien sur le marché de la téléphonie mobile en Tunisie.

UNE ACQUISITION ENCOURAGÉE PAR LE GOUVERNEMENT TUNISIEN

L’affaire aurait été discutée lors de la rencontre, le 8 octobre dernier à Tunis, entre le président Ben Ali et l’Emir du Qatar. A la fin du même mois d’octobre, le président de Qtel, Cheikh Abdullah Ben Mohamed Ben Saoud Al-Thani, a été reçu par le Premier ministre tunisien M. Mohamed Ghannouchi. Il avait saisi l’occasion d’affirmer la volonté de Qtel de faire des « investissements stratégiques  » en Tunisie. Il le fait au prix fort. Mais Qtel élargit sa présence au Maghreb : Tunisiana compte 5,8 millions d’abonnés et son homologue algérien, Nedjma, comptait 8,8 millions d’abonnés, selon le bilan du troisième trimestre 2010. « Cette acquisition est conforme au projet de Qtel Group (...) et avec la stratégie de développement actif de notre portefeuille, qui pourrait nous amener à augmenter notre participation dans des actifs performants et susceptibles de poursuivre leur croissance », écrit le cheikh Abdallah al Thani, président de Qtel dans le communiqué publié hier par Qtel. Selon le président de Qtel, l’acquisition conforte le groupe dans « sa vision pour 2020 qui consiste à se placer parmi les 20 premières compagnies de télécommunications dans le monde ».

UNE RÉFÉRENCE POUR L’ESTIMATION DE DJEZZY ?

Qtel est déjà le groupe le plus important du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Il est présent dans 17 pays et a plus de 68 millions d’abonnés. La transaction a été confirmée sur le site d’Orascom Telecom Holding dans un communiqué signé « VimpelCom-Weather » annonçant qu’un accord avait été conclu pour la vente d’actions d’OTH dans Orascom Tunisia Holdings (OtuH) et Carthage Consortium (Carthage), deux compagnies à travers lesquelles OTH est propriétaire de 50% d’Orascom Telecom Tunisie (Tunisie) ». « Les recettes seront utilisées pour renforcer la position d’OTH en liquidités et soutenir le développement d’affaires à la croissance plus importante », indique le groupe. L’accord est une bonne affaire pour Sawiris qui va, sans le moindre doute, s’en prévaloir dans la bataille en cours pour l’estimation de la valeur de Djezzy.

Obtenir 1,2 milliard de dollars pour 50% de parts d’un opérateur qui dispose de 5,8 millions d’abonnés pourrait servir « d’étalon » pour Sawiris pour l’estimation de Djezzy où il détient plus de 96% et qui dispose de trois fois plus d’abonnés. On peut être sûr que le milliardaire égyptien ne va pas manquer, par différents canaux, de faire valoir cette comparaison afin de marquer un point face aux autorités algériennes.

M. Saâdoune

Tags: Djezzy Qatar Tunisie Investissement Capitaux Téléphonie mobile

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir