mercredi 13 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Economie>

Algérie : Feu vert pour la loi de finances 2011

14 novembre 2010

L’Assemblée populaire nationale (APN) a adopté hier, le texte de la loi de finances 2011, un texte qui propose plusieurs mesures visant essentiellement l’encouragement de l’investissement à travers l’introduction d’exonérations et d’abattements fiscaux, au profit de différentes branches de l’économie nationale.

La LF 2011 compte également exonérer de l’IRG (Impôt sur le revenu global) et de l’IBS (Impôt sur le bénéfice des sociétés), les activités portant sur le lait cru dans la perspective de renforcer cette filière. Cette option a constitué l’une des revendications des producteurs de lait considérant qu’elle constitue la seule solution pour réduire progressivement la facture d’importation du lait en poudre. Toujours au registre des exonérations, le texte prévoit celle de l’IBS des opérations génératrices de devises tant au profit de tous les opérateurs d’exportation que pour les activités réalisées localement, de même que la suppression de la TVA (Taxe sur la valeur ajoutée) pour les opérations d’acquisition de navires par les compagnies de navigation maritime. Dans ce contexte, les chantiers de constructions navales bénéficieront, dans ce cadre d’une réduction de la TVA à 7%, un même taux qui sera appliqué aux importations d’aliments d’élevage aquacole qui profitent parallèlement d’une exonération des droits de douanes. De même, les conditions d’application d’un abattement de 30%, en cas de réinvestissement des revenus soumis à l’IRG, sont également inscrites dans cette loi. Par ailleurs, les procédures fiscales seront, à leur tour, simplifiées à travers l’élargissement du délai du dépôt des déclarations annuelles, au 30 avril de chaque année civile, à l’ensemble des impôts et taxes et états annexes, quel que soit le régime fiscal appliqué.

Quant à la période de versement des acomptes IRG et IBS, elle sera alignée sur celle du dépôt de la déclaration du chiffre d’affaires, alors que la motivation par les services fiscaux des décisions contentieuses sera obligatoire, lit-on dans le texte. Ce dernier précise aussi les modalités du contentieux du recouvrement tels le cadre conceptuel, le délai de saisine et le délai de réponse et institue, en outre, le régime de l’auto-liquidation en matière de la TVA, qui permet le versement de cette taxe au Trésor public par le client lui- même, lorsque le redevable légal est établi à l’étranger. En revanche, le texte consacre à la lutte contre la fraude fiscale plusieurs dispositions telles que le paiement immédiat des régularisations établies à l’encontre des contribuables non installés en Algérie, bénéficiant de sursis légal de paiement et dont les contrats arrivent à expiration.

Il est également question de l’obligation de transmission, par les sociétés et compagnies d’assurance ou de réassurance ou d’autres intervenants, d’un état des polices d’assurance contractées par les personnes physiques, morales et les entités administratives au profit de leurs véhicules ou patrimoine immobilier. La LF 2011 introduit également plusieurs mesures de protection de l’environnement, telle l’exonération de la vignette automobile des véhicules équipés en GPL/C. Enfin et dans le but du renforcement du système économique national, le texte autorise l’Office national des Statistiques (ONS) d’accéder aux bases de données du Centre national du registre de Commerce (CNRC).

S. C.

Tags: Algérie Economie Loi de finances

Source : Le Quotidien d'Oran

2 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

3 commentaires

  • Algérie : Feu vert pour la loi de finances 2011 par bab el oued 22 novembre 2010 18:20

    Ces deputés ont rejetté aussi le statut pour les victimes d’octobre 1988 avec le pretexte qu’il constitue une charge pour les caisses de l’etat et pourtant leurs salaires coutent la peau des......
    Le ridicule rgne toujours.
    Tahia el Djazair bla bihoum

    Répondre à ce message

    • Algérie : Feu vert pour la loi de finances 2011 3 janvier 2011 15:36, par samat

      oui tahya el jazair bla bihoum et bla bina ,nous le peuple qui ne revendique rien et qui est rien et qui croi au valeur algerienne déja perdu avec al mosalaha
      moi je trouve que un peuple comme sa mérite a etre bombardé si a la limite de predre les armes ils montre son derriere moi j’attend que mes papier soi en regle et au diable votre pye de racaille..(j’aimerais bien avoir la nationalité egiptienne par contre).

      Répondre à ce message

  • Algérie : Feu vert pour la loi de finances 2011 par samat 3 janvier 2011 15:38

    et votre administrateure de sit travail au ministaire de l’interieure !!!!

    Répondre à ce message


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir