lundi 21 août 2017 - vous ici Accueil du site > Economie>

Spéculations en vert, en russe et… en norvégien

25 octobre 2010

Quelle était verte mon électricité ! Dans les projections futuristes pour les énergies renouvelables, le débat est-il, comme certains experts nous l’affirment, entre y être ou ne pas être ? De Bruxelles, notre envoyé spécial a rapporté des objections très refroidissantes et qui, en tout cas, n’incitent guère à la précipitation.

L’Europe pourrait ne pas avoir besoin de l’électricité verte produite au Maghreb avant 20 ou 25 ans et s’il est utile d’y être, il n’est pas nécessaire de ne pas bien y réfléchir. La douche froide bruxelloise rencontre parfaitement la prudence algérienne qui veut s’assurer, ainsi que l’a demandé M.Youcef Yousfi, que le marché européen prendra l’excédent de production d’électricité. Finalement, dans les belles - et coûteuses - constructions, les questions de "détails" ne sont pas sans importance. Et si le refus de principe n’est pas de mise et le discours pessimiste sur les énergies renouvelables peut-être porté, de manière très intéressée, par les défenseurs de l’option nucléaire. Depuis que Desertec a été mis sur le marché, on observe, en filigrane et en dépit des dénégations, une vraie compétition entre la France et l’Allemagne sur le modèle de consommation énergétique que doit choisir l’Europe. Beaucoup de " spéculations " en somme qui militent pour une mobilisation de l’expertise nationale sur les choix futurs du pays. M.Yousfi a annoncé qu’un plan algérien " ambitieux " allait être rendu public avant la fin de l’année et cela peut constituer une excellente opportunité pour un débat. Ces spéculations sur l’électricité verte se projette sur plusieurs années.

La spéculation russo-norvégienne sur Djezzy est, elle, immédiate. L’occasion de faire le point du feuilleton Orascom-VimpleCom, de la silencieuse objection tunisienne sur le débarquement russe sur Tunisiana - demi cousine tunisienne de Djezzy et de Nedjma ! - et de l’entrée en douce de France Télécom au Maroc. L’occasion aussi de faire parler l’expert Nassim Kerdjoudj aussi de l’opération spéculative de VimpleCom sur Djezzy… De quoi donner à réfléchir maghrébin sur des spéculations en vert, en russe et… en norvégien. SALIM RABIA

Tags: Algérie Djezzy Russie

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir