vendredi 18 août 2017 - vous ici Accueil du site > Economie>

Immobilier, tourisme

Algérie : Les Emiratis veulent investir quinze milliards de dollars

15 octobre 2010
Algérie : Les Emiratis veulent investir quinze milliards (...)

Déjà présents en Algérie, les Emiratis ambitionnent d’élargir davantage leur champ d’investissement en Algérie.

Les chiffres avancés jeudi par le président du Con seil national fédéral de l’Etat des Emirats arabes unis, M Abdelaziz Abdallah Al Ghoreir, dénotent de la volonté des responsables des Emirats à passer à la vitesse supérieure en matière de coopération économique. Selon M. Al Ghoreir, en visite de travail en Algérie, les Emirats arabes unis (EAU) ambitionnent de réaliser des investissements de l’ordre de 10 à 15 milliards de dollars, dans différents projets, durant les cinq prochaines années. Le responsable émirati qui s’exprimait lors d’une conférence de presse a affirmé que son pays « encourageait les petits investissements au niveau des individus et ne se contentait pas seulement des grands investissements qui se font par les Etats ». Entre autres domaines porteurs en matière d’investissement en Algérie, le même responsable a cité l’immobilier, le tourisme. « L’Algérie est proche de l’Europe et elle possède de l’énergie que nous pouvons transformer et exporter vers ce continent », a-t-il dit.

Al Ghoreir a, d’autre part, indiqué que si son pays obtenait 15% des projets inscrits au titre du plan quinquennal de relance économique, il aurait réalisé un véritable succès en matière de coopération entre les deux pays. Il a estimé le volume des échanges commerciaux entre les deux pays à 750 millions de dollars dont 20 millions représentant la valeur des importations algériennes des Emirats. Il a appelé à ce propos à accélérer le processus d’élimination des contraintes qui entravent la réalisation des projets dans les délais impartis soulignant avoir discuté de cette question avec les hauts responsables algériens qui ont exprimé leur disponibilité à oeuvrer en conséquence. Tout en insistant sur la nécessité d’accroître les échanges de visites de terrain entre les promoteurs des deux pays, M. Al Ghoreir a annoncé qu’il a été convenu de tenir une réunion aux Emirats arabes unis

à l’effet de faire connaître les opportunités d’investissement en Algérie. Concernant le projet du parc « Dounia », le responsable emirati a fait savoir que ce projet d’un coût estimé à 5 milliards de dollars suscitait toujours l’intérêt des promoteurs émiratis et qu’il a été évoqué au cours des deux derniers mois. A propos de la main-d’oeuvre algérienne aux EAU, le responsable a indiqué que 8.000 Algériens travaillaient dans son pays dans différentes spécialités exprimant son souhait que ce nombre atteigne les 100.000 dans les années à venir. Le dossier des investissements émiratis en Algérie a constitué un des principaux volets de sa rencontre avec le président Bouteflika, avait indiqué ce responsable émirati mettant en relief le soutien du chef de l’Etat à ce domaine et l’intérêt qu’il accorde aux investissements émiratis en Algérie.

La visite officielle du président du Conseil national fédéral de l’Etat des Emirats arabes unis en Algérie a été marquée par une intense activité ponctuée notamment par des entretiens avec des hauts responsables de l’Etat. Sa visite en Algérie a aussi permis l’installation du groupe parlementaire de fraternité et d’amitié algéro- émirati. Un document de coopération a été signé entre l’APN et le Conseil national fédéral de l’Etat des Emirats arabes unis. Ce document de coopération vise à raffermir les relations au niveau parlementaire entre les deux pays, à intensifier la consultation et à renforcer le rôle parlementaire à travers le soutien aux questions d’intérêt commun. Il a également pour objectif l’échange des expériences entre les deux institutions en matière de législation et l’impulsion de la coopération dans tous les domaines. Le responsable émirati est arrivé mardi dernier à Alger pour une visite officielle à l’invitation de M. Abdelaziz Ziari dans le cadre du « renforcement des relations commerciales entre l’Algérie et les Emirats arabes unis et du soutien des investissements dans les domaines immobilier, touristique, financier et pétrolier ».

Djamel Belaïfa

Tags: Algérie Investissement Emirats Arabes Unis

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir