samedi 21 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Economie>

Rachat d’Orascom par des Russes

La cession de Djezzy à l’Etat algérien pas remise en cause

6 octobre 2010
La cession de Djezzy à l'Etat algérien pas remise en (...)

Le DG de Vimpelcom fait partie de la délégation qui accompagne le président russe Dmitri Medvedev, aujourd’hui à Alger.

Son groupe a signé lundi un contrat de plusieurs milliards de dollars avec Naguib Sawiris, devenant ainsi le cinquième groupe au monde de téléphonie mobile. « Vimpelcom et Weather Investments (la holding de M. Sawiris) ont signé aujourd’hui (lundi) un accord pour fusionner les deux groupes, créant le cinquième plus grand opérateur de téléphonie mobile au monde par le nombre de ses clients », a annoncé le groupe dans un communiqué. « A la fin de la transaction, Vimpelcom Ltd détiendra (...) 51,7% d’Orascom Telecom et 100% de Wind Italie » 2011. L’Algérie, qui avait annoncé au début de l’été 2010 qu’elle exercera son droit de préemption sur OTA, filiale algérienne du groupe de l’Egyptien Naguib Sawiris, affirme qu’elle reste toujours disposée à reprendre Djezzy.

Selon le ministre de l’Industrie, de la petite et moyenne Entreprise et de la Promotion de l’investissement, M. Mohamed Benmeradi, « tout changement dans l’actionnariat d’Orascom Telecom Holding (OTH) ne saurait remettre en cause les engagements déjà pris de céder Orascom Telecom Algérie (OTA) à l’Etat algérien ». Cité par l’APS, M. Benmeradi a même affirmé que « les négociations en cours entre l’Etat algérien et les propriétaires du groupe OTA n’étaient pas du tout remises en cause ». Pour lui, « ce sont deux opérations distinctes.

La première concerne une transaction entre deux holdings internationaux et la seconde concerne une procédure de cession de droits d’une société (de droit algérien) officiellement engagée entre les deux parties suite à la décision de l’Etat algérien d’exercer son droit de préemption prévu par la législation nationale sur les cessions d’actions de la société OTA envisagée par la société mère ». Les déclarations de M. Benmeradi interviennent au moment où les spéculations vont bon train sur l’avenir d’OTA, et, surtout, sur son éventuel repreneur, après la spectaculaire opération de rachat effectuée par le groupe russo-norvégien. Désormais, le groupe de Télécommunications égyptien Orascom Telecom Holding (OTH) appartient au deuxième opérateur de téléphonie russe, Vimpelcom.

L’opération de rachat, signée lundi, à la veille de la visite à Alger du président russe, fait de Vimpelcom le propriétaire de 51,7% des actions d’OTH et de 100% de l’opérateur de télécommunications italien Wind, à travers le fonds d’investissement de Naguib Sawiris, Weather Investments, propriétaire des deux firmes. Côté russe, la confiance est de mise quant à l’acquisition, prochainement, de la filiale algérienne d’OTH, des pourparlers ayant déjà été entamés dans ce sens. « Il a fallu que nous acceptions le risque, mais nous sommes absolument ouverts à un accord avec le gouvernement algérien (...) nous pensons qu’il s’agira d’un processus juste et que nous trouverons une solution », a déclaré lundi soir le directeur général de Vimpelcom, Alexander Izosimov, cité par Reuters Insider Television. M. Izosimov a confirmé qu’il voyagerait en Algérie au sein d’une délégation emmenée par le président Russe Dmitri Medvedev.

Tags: Algérie Djezzy Russie Orascom Télécom Algérie Privatisation Dmitri Medvedev

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir