lundi 21 août 2017 - vous ici Accueil du site > Economie>

Suite à la situation sécuritaire dégradée en Tunisie et en Libye

Algérie : Hausse de près de 70 % de la contrebande aux frontières est du pays

13 septembre 2011

Selon le colonel Rachid Benabdalaziz, chef de service régional de la police judiciaire du commandement de la cinquième région de la Gendarmerie nationale (GN) en Algérie, regroupant les 15 wilayas de l’Est et du Sud-Est, aucune affaire liée au trafic d’armes n’a été enregistrée durant les premiers six mois de l’année en cours aux frontières est du pays.

Le colonel, qui commentait le bilan du premier semestre des activités du commandement de la cinquième région de la GN, présenté hier au siège d’El-Mansourah, a, en outre, affirmé qu’un plan spécial pour sécuriser les frontières est a été déclenché suite aux perturbations que connaissent la Tunisie et la Libye.

Le conférencier a signalé, par contre, une hausse vertigineuse de la contrebande, toujours dans la région est du pays. Il a déclaré qu’une alerte maximale a été déclenchée et que des groupements territoriaux renforcés par des groupements d’intervention sont venus consolider le travail des unités de la protection des frontières avec la Tunisie et la Libye. De son côté, M. Abdelhakim Hammouche, chef du bureau de la communication, de l’information et de l’orientation de la GN, a précisé qu’en six mois 161 300 Tunisiens et Libyens ont franchi nos frontières avec, en moyenne, 900 personnes par jour. Le conférencier a indiqué que ces dernières sont entrées en Algérie d’une manière légale, dans l’objectif de s’approvisionner en essence et en denrées alimentaires avant de retourner dans leur pays.

En parallèle, affirme M. Hammouche, une hausse de 69,32% des affaires de contrebande a été signalée. Les services du commandement de la cinquième région de la Gendarmerie nationale ont eu à traiter, durant les six premiers mois de l’année en cours, 1 276 affaires dans ce volet, suite auxquelles 256 personnes ont été arrêtées. Ainsi, 74 668 litres d’essence et 278 013 litres de mazout ont été saisis en plus de 215 véhicules que les contrebandiers ont abandonnés lors des poursuites. Les saisies comportent également un cheptel de 849 têtes. La valeur des saisies est estimée à 60 milliards de centimes.

Le colonel Benabdalaziz est revenu sur la pénurie d’essence ayant touché les villes de l’Est, notamment les non frontalières, les premiers mois de l’année en cours, pour assurer qu’un travail de longue haleine a été effectué par ses services pour mettre la pression sur les contrebandiers. Il a assuré qu’après présentation des données, Sonatrach a été avisée et a revu sa manière d’approvisionner les stations d’essence des villes de l’Est. Aussi, les stations approvisionnées en grande quantité d’essence et de mazout sont-elles surveillées par des brigades de la Gendarmerie nationale.

Le colonel a évoqué également le boom du trafic dans les pièces détachées. D’importantes saisies de moteurs de différents engins, des pièces détachées et des pneus divers sont saisis quotidiennement.

Tags: Algérie Tunisie Frontières Contrebande

Source : El-annabi.com

1 Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail

1 commentaire


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir