jeudi 23 novembre 2017 - vous ici Accueil du site > Economie>

Six nouvelles usines de médicaments en projet en Algérie

10 août 2011
Six nouvelles usines de médicaments en projet en (...)

Intervenant a l’issue de la réunion restreinte d’évaluation consacrée M. Mohamed Benmeradi, ministre de l’Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotion de l’investissement, le président de la République a rappelé la nécessité d’investir davantage dans la valorisation de notre potentiel hors hydrocarbures et dans les ressources humaines tout en recherchant à obtenir des gains de productivité de l’économie nationale.

Le chef de l’Etat a en outre indiqué que le programme de redéploiement et de développement des entreprises publiques économiques est appelé à se poursuivre en s’appuyant, notamment, sur le développement des activités et filières industrielles porteuses de croissance et disposant d’un potentiel de compétitivité sur le marché international. Le chef de l’Etat a assuré dans ce sens que la relance de l’industrie, la promotion de la petite et moyenne entreprise et le développement de l’investissement, sont au coeur de l’objectif stratégique de diversification de l’économie nationale. Lors de la présentation de l’exposé sur la situation de son secteur, M. Benmeradi a indiqué que les résultats du secteur industriel public pour les 6 premiers mois de 2011 font ressortir une reprise de l’activité avec une valeur ajoutée en hausse de 4,6% et un chiffre d’affaires en progression de 11,5%. Le ministre a souligné que cette progression est le fait, notamment, des branches : Mécanique, Agroalimentaire et Chimie-Pharmacie.

M. Benmeradi a en outre annoncé un programme de 141 milliards de dinars pour le développement du groupe public Ciment. L’objectif de cet investissement est de porter la capacité de production de ciment actuelle de 11,5 millions de tonnes à 20 millions de tonnes à l’horizon 2015. Pour le médicament, M. Benmeradi a indiqué qu’un plan de développement de Saidal d’un montant de 16,7 milliards de dinars a été mis en place et porte sur la modernisation de 5 sites de production et la construction de 6 nouvelles usines de médicaments, ainsi que la création d’un centre de biotechnologie, d’un laboratoire de bio équivalence et le renforcement du Centre de recherche-développement. Cet investissement permettra de faire passer la gamme de 279 à 343 produits pharmaceutiques et de faire évoluer la capacité de production de 173 millions à 370 millions unités de vente. Les plans de développement dans le domaine des véhicules industriels et de machinisme agricole ont été réaménagés et bénéficient de financement et de crédits bonifiés de l’ordre de près de 20 milliards de dinars consacrés à la mise à niveau et à la modernisation des équipements.

Concernant le secteur de la sidérurgie, le ministre a souligné que plusieurs projets sont en phase d’entrée en production à Oran, M’sila et Boumerdès. Dans la branche de l’industrie automobile, les discussions se poursuivent avec des partenaires étrangers en vue de la création d’une industrie automobile avec une intégration locale appréciable. Pour sa part, le programme d’appui à la branche agroalimentaire consiste, notamment, à encourager le développement dans la transformation des produits agricoles, développer une industrie de l’emballage et créer 4 technopoles agroalimentaires. A propos des PME, le ministre a indiqué que le plan d’actions repose sur la préservation et le renforcement des capacités productives à travers des programmes de soutien et d’accompagnement pour améliorer leur compétitivité. S’agissant de la promotion de l’investissement, les mesures décidées par le gouvernement portant principalement sur la facilitation de l’accès au foncier, aux financements et à l’allègement des charges fiscales et parafiscales, permettront de dynamiser la croissance économique et d’encourager plus particulièrement l’investissement créateur de richesses et d’emplois. A ce titre, la mise en concessions d’assiettes déjà disponibles et la création de 36 nouvelles zones industrielles devront favoriser le développement de nouveaux investissements.

Tags: Médicament industrie

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir