jeudi 19 octobre 2017 - vous ici Accueil du site > Economie>

Les importations algériennes en baisse de 44,56%

17 mars 2011

Les produits importés en Algérie bénéficiant du démantèlement des droits de douane prévu par l’accord de la Zone arabe de libre-échange (ZALE) ont atteint 886,9 millions de dollars en 2010,

contre près de 1,6 milliard de dollars en 2009, soit une baisse de 44,56%, selon les données du Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS) dépendant des Douanes. Les importations globales de l’Algérie de cette zone ont atteint 1,66 milliard de dollars en 2010, contre 1,6 milliard de dollars en 2009, en hausse de 2,6%, selon le CNIS.

L’Algérie a décidé de porter à 1.511 le nombre d’articles interdits à l’importation dans le cadre de la ZALE (Zone arabe de libre-échange). Cette « liste négative » était de 1.141 produits début janvier 2010 sur un total de 6.000 produits classés dans la nomenclature. La part des importations soumises aux avantages de l’accord qui atteignaient 98,59% en 2009 s’est aussi repliée à 53,3% en 2010 du total des importations algériennes de la région.

Les marchandises importées de la ZALE non concernées par les avantages préférentiels sont passées de 1,41% en 2009 à 46,73% en 2010, selon le même centre. La valeur de ces importations a connu également une progression « vertigineuse » de plus de 3.000% en 2010 par rapport à 2009, passant de 22,9 millions USD à 778,1 millions USD, due notamment à l’entrée en vigueur en janvier 2010 de la liste des produits non concernés par les avantages préférentiels accordés aux marchandises en provenance des pays de cette région. Après avoir relevé que les importations de la ZALE constituaient une grande menace pour la production nationale, le gouvernement avait exclu une liste de 1.644 produits des avantages douaniers prévus par l’accord de la ZALE sur un total de près de 6.000 produits enregistrés dans la nomenclature du tarif douanier algérien.

Le manque à gagner en droits de douane résultant de l’octroi d’avantages préférentiels aux marchandises des pays de la Zale est évalué à 10,4 milliards de dinars, selon les Douanes. L’évolution des importations algériennes en provenance de cette région « est relativement faible » par rapport à 2009, l’année ayant vu l’Algérie adhérer à la ZALE. Ces importations ont atteint 1,6 milliard de dollars en hausse de 511 millions de dollars (+46,6%) par rapport à 2008. La valeur des produits bénéficiant des avantages douaniers de la zone, quant à elle, a augmenté de 49,9% en 2009 par rapport à 2008, passant de 1,05 milliard de dollars à 1,59 milliard de dollars, alors qu’en 2010 après l’exclusion d’une liste des produits des avantages a induit une chute de plus de 44% de ce montant. Enfin, il est à signaler que les exportations de l’Algérie vers la Zale ont baissé 49,44%. Elles sont passées de 246,7 millions de dollars à 124,7 millions de dollars en 2009.

Amine L.

Tags: Algérie Importation

Source : Le Quotidien d'Oran

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir