lundi 11 décembre 2017 - vous ici Accueil du site > Culture>

La directrice de la « Casa Mediterrano », Mme Yolanda à Alger

Algérie : L’Espagne en quête de son héritage andalou

22 novembre 2010

La directrice de la « Casa Mediterrano », Mme Yolanda Parrado, sera à Alger la semaine prochaine pour une mission de sensibilisation autour des missions de l’association dont elle assure la direction.

En effet, promue par les services publics, la mission de « Casa Mediterrano » est de promouvoir la diplomatie publique et de jouer le rôle de facilitateur dans les relations entre l’Espagne et les autres pays de la Méditerranée, lit-on dans un communiqué de l’ambassade parvenu à notre rédaction. L’Espagne compte plusieurs associations de ce genre, telles la « Casa America », « Casa Arabe » et la « Casa Asia ».

Une telle initiative incite quelques légitimes interrogations : l’Espagne est-elle capable de réussir là où la France a échoué ? Cette obsession sarkozyste qui s’est soldée par le veto de quelques pays riverains à vouloir introduire Israël dans cette union est sans appel. Concernant Israël et contrairement au silence complice de la France lors de l’invasion de Gaza, l’Espagne a vivement réagi. En effet, le juge madrilène Fernando Andreu a été parmi les rares juges à accepter d’ouvrir une enquête à la suite d’une plainte pour « crimes contre l’humanité » visant six militaires et un ex-ministre de la Défense israélien, impliqués dans le génocide de Gaza. De même que dans sa position sur le Sahara occidental, l’Espagne, contrairement à la France dont le seul souci est de préserver ses intérêts au Maroc, fait partie des pays qui insistent sur l’envoi d’une commission d’enquête dans la région. Le processus de Barcelone est l’autre point positif qui joue en faveur de l’Espagne pour tout projet d’avenir. Ce processus, comme en témoignent des spécialistes tel l’amiral de La Coustillière, était en parfaite adéquation avec l’attente des pays qui y ont participé. Tous ces atouts, en plus de la dimension culturelle et historique de l’Espagne, font de ce pays la cheville ouvrière d’un éventuel programme d’avenir entre la rive sud et la rive nord de la Méditerranée.

La directrice de « Casa Mediterrano » nous en dira certainement un peu plus lors de la conférence de presse qu’elle animera à Alger le 29 de ce mois.

Samir Méhalla

Tags: Algérie Espagne Culture

Source : Le Jeune Independant

Version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF envoyer l'article par mail


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes

Média partenaire

le quotidien oran
Infosoir