Accueil du site > Mots-clés > Etablissements, Organisation & Groupe > Gouvernement

Gouvernement

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5

Marche à l’appel de la CNCD

L’Algérie retient son souffle

11 février 2011 1

A l’appel de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD), Alger, Tizi Ouzou, Boumerdès, Tipasa, Béjaïa et d’autres villes se préparent à la marche organisée pour « le changement et la démocratie ». Bien que la manifestation ait été interdite, le départ est fixé à 11 heures, de la place du 1er-Mai (baptisée place de la Concorde) à la place des Martyrs. La marche d’aujourd’hui sera probablement contrée par les forces de l’ordre qui ont investi dès hier matin les principaux accès menant (...)

Hosni Moubarak démissionne et confie les rênes de l'Egypte à l'armée
Après 17 jours de manifestations populaires et des pressions étrangères

Hosni Moubarak démissionne et confie les rênes de l’Egypte à l’armée

11 février 2011

Moubarak a enfin jeté l’éponge. Après trois semaines de manifestations monstres revendiquant son départ, ainsi que la fin de son régime – après 30 ans à la tête du pouvoir en Egypte depuis 30 ans –, voilà que le désormais ex-raïs s’est résolu à démissionner. L’annonce a été faite hier, vers 18h04 (heure égyptienne), 17h04 (heure algérienne), par son vice-président Omar souleïmane à la télévision d’Etat. Pliant face aux pressions de son peuple et de l’étranger, Hosni Moubarak a confié la direction du pays au (...)

Moubarek pourrait quitter la pouvoir très prochainement

10 février 2011

Le Raïs Moubarek est sur le point de quitter le pouvoir selon le Premier ministre Ahmed Chafik dans une déclaration accordée à la chaîne BBC. Après plus de 17 jours de contestation, les égyptiens semblent eux raison de leur président au pouvoir depuis plus de 30 ans. C’est le premier ministre lui-même qui évoque le départ du président égyptien dans une déclaration à la BBC. Cette démission pourrait être rendue officielle demain vendredi, mais cela reste qu’une supposition, car, selon Al Jazeera , le (...)

Les ouvriers égyptiens entrent en révolution
Souleïmane agite la menace, Place Al-Tahrir relève le défi

Les ouvriers égyptiens entrent en révolution

10 février 2011

C’est une révolution ! ». Ce n’est pas un opposant qui l’affirme mais Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe qui se prépare à terminer son mandat et qui ambitionne de jouer un rôle dans la nouvelle Egypte. Le régime, aux abois, agite la menace, Place Al-Tahrir relève le défi et promet un autre vendredi de la colère. Les ouvriers égyptiens entrent dans la révolution par des grèves. Le régime, par la voix d’Omar Souleïmane, donne des signes d’impatience et se fait menaçant contre une place Al-Tahrir, (...)

Egypte : La révolte persiste, le régime résiste

9 février 2011

Des dizaines de milliers de protestataires ont à nouveau rejoint mardi les « campeurs » de place Al-Tahrir au Caire pour réclamer le départ de Hosni Moubarak. Des manifestations similaires ont été organisées dans de nombreuses villes du pays. Malgré un mouvement qui ne faiblit pas et qui gagne encore des soutiens dans le pays, le régime égyptien, armée compris, fait bloc pour éviter un départ précipité de Hosni Moubarak. Une démarche soutenue de fait par les Américains soucieux de préserver un ordre (...)

Egypte : Négociations avec les Frères musulmans

Egypte : Négociations avec les Frères musulmans

7 février 2011

La rue veut toujours le départ de Moubarak, toujours soutenu par les Américains. Les Frères musulmans ont accepté de discuter avec Omar Souleimane. Le régime joue le pourrissement et suscite les premières fissures dans l’opposition. En dépit d’une pression de la rue qui ne faiblit pas et qui continue d’exiger le départ de Hosni Moubarak, le régime, soutenu par les Américains, résiste et engage les discussions avec l’opposition. Place Al-Tahrir où des centaines de couvertures ont été ramenées hier, les (...)

Une nation mobilisée contre le régime

Des millions d’Egyptiens participent au « vendredi du départ »

5 février 2011

Pars, dégage. Des millions d’Egyptiens l’ont redit, hier, à la place Al-Tahrir, au Caire et dans de nombreuses villes du pays, à Hosni Moubarak qui n’invoque plus que le « risque de chaos » pour s’accrocher au pouvoir. C’est la nation tout entière qui pousse vers la sortie un Moubarak dépassé par l’histoire mais qui continuait encore à s’accrocher. C’était le « vendredi du départ ». Place Al-Tahrir au Caire et dans de nombreuses villes du pays, les Egyptiens ont réaffirmé avec une détermination renouvelée leur (...)

Tunisie : L’ex-ministre de l’Intérieur en garde à vue

3 février 2011 2

La Tunisie, plongée dans un climat délétère depuis quelques jours, juste après l’annonce d’un nouveau gouvernement de transition d’où ont été évincés les caciques de l’ancien parti au pouvoir (RCD), panse progressivement ses plaies et pense à l’avenir, même si la contestation populaire ne s’est pas totalement tue. Plusieurs escarmouches ont été signalées ces dernières 48 heures, notamment à Kasserine mardi entre manifestants et forces de l’ordre. Hier mercredi, le gouvernement de transition tentait de (...)

Crise Égyptienne : Les bégaiements diplomatiques de l’UE

2 février 2011

Prudente, frileuse, calculatrice, la diplomatie européenne donne aussi des signes d’affolement face à la colère et la révolte de la rue égyptienne. Qu’en sera-t-il, demain, si la contagion s’étend aux autres pays arabes sous tension ? Les dirigeants des pays de l’Union européenne donnent l’impression d’être dépassés par le vent de révoltes populaires qui secouent les régimes autocratiques arabes. L’Europe campe dans une attitude prudente et calculée. Lundi dernier à Bruxelles, la réunion des ministres des (...)

L'Egypte joue son avenir
« Marche du million » aujourd’hui

L’Egypte joue son avenir

1er février 2011

La situation est devenue ex plosive en Egypte, où ni le couvre-feu, ni les menaces du régime n’ont calmé les manifestants, qui veulent acculer le président Moubarak dans ses derniers retranchements, alors que tous les services publics, dont les trains, sont à l’arrêt. Ce mardi sera un jour test pour les anti-Moubarak. L’annonce du nouveau gouvernement ne semble pas avoir calmé la rue égyptienne, qui demande toujours le départ du président Moubarak. Le ministre de l’Intérieur Habib El-Adli, dont les (...)

page précédente | page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes