Accueil du site > Mots-clés > Divers > Manifestation

Manifestation

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9

Ould Kablia

Les marches à Alger ne sont pas autorisées pour des impératifs de sécurité

3 mars 2011

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Daho Ould Kablia, a rappelé mercredi à Alger, que les marches ne sont pas autorisées dans la capitale en raison d’impératifs de sécurité et en raison du désordre qu’elles pourraient provoquer. « Il y a des impératifs de sécurité. Les marches à Alger risquent de créer du désordre », a déclaré M. Ould Kablia à la presse en marge de la cérémonie d’ouverture de la session de printemps du Conseil de la Nation. Le ministre a expliqué que ces impératifs « (...)

L'insurrection libyenne en course contre l'intervention étrangère
L’Occident veut des « actions » dans la révolution

L’insurrection libyenne en course contre l’intervention étrangère

2 mars 2011 1

« Mon peuple m’aime ». Reclus dans son bunker d’Al-Azizia, le colonel Mouammar Kadhafi est dans la dénégation de la réalité, alors que sur le terrain, ce qui lui reste de partisans a échoué à reprendre des villes limitrophes de Tripoli. Mais alors que l’insurrection s’or ganise et se donne une ébau che d’institutions transitoires, son action est parasitée par des appels occidentaux à l’intervention directe. Une option rejetée par les opposants libyens qui n’oublient pas - apparemment Kadhafi aussi - que les (...)

Yazid Alilat

Libye : L’opposition veut marcher sur Tripoli

1er mars 2011 1

Hier, au 14e jour d’un soulève ment sans précédent contre le colonel Kadhafi, les dirigeants de la contestation ont mis en place un « Conseil national indépendant », représentant les villes tombées aux mains de l’opposition, alors que les Etats-Unis se sont déclarés, dimanche, « prêts » à fournir « toute aide » aux opposants. Des opposants au régime du colonel Mouammar Kadhafi ont affirmé avoir touché hier, un hélicoptère militaire près de la ville de Misrata (150 km à l’est de Tripoli) après que l’appareil (...)

Libye : L'étau se resserre sur Kadhafi

Libye : L’étau se resserre sur Kadhafi

28 février 2011

« Il faut qu’il parte ». Son départ est inévitable. C’est le voeu et la volonté des Libyens, mais également celui de la communauté internationale, qui a condamné samedi, à travers une ferme résolution onusienne, Kadhafi et son régime, accusés d’avoir tué plus d’un millier de Libyens, depuis le début de l’insurrection. Samedi à New York, le Conseil de sécurité de l’ONU avait adopté à l’unanimité, une résolution imposant des sanctions sévères au colonel Mouammar Kadhafi, à sa famille et à des proches du régime. (...)

La marche d'Alger empêchée

La marche d’Alger empêchée

27 février 2011

Déployées généreusement hier, à la place des Martyrs, les brigades anti-émeutes se sont pris violemment aux journalistes qui couvraient la marche décidée par l’aile « partis politiques » de la coordination nationale pour le changement et la démocratie. La levée de l’état d’urgence décidée par le chef de l’Etat n’a pas eu d’effet sur le comportement de l’appareil répressif du pouvoir. Le nombre de policiers déployés hier, pour empêcher la marche était hallucinant et a fait dans beaucoup de violence et (...)

Une aile de la CNCD se démarque de la marche d’aujourd’hui

26 février 2011

La Coordination pour le changement et la démocratie (CNCD) n’est pas concernée par la marche prévue aujourd’hui à Alger. C’est ce qu’ont déclaré, hier, les animateurs de la coordination, à l’occasion d’un point de presse organisé à l’issue d’une réunion qui s’est déroulée à la « maison des Syndicats » à Dar El Beida, à l’est d’Alger. Selon M Saadli du SATEF, « la CNCD n’a jamais décidé d’organiser des marches répétitives dans la capitale. La CNCD ne renonce pas pour autant à l’occupation de l’espace public dans le (...)

Le pouvoir gère les marches du samedi, ignore les approches politiques

Algérie : Une ouverture « homéopathique » conjoncturelle

24 février 2011

Les révolutions dans le monde arabe contraignent le pouvoir algérien à accepter, formellement, de mettre fin au gel de la vie politique qu’il impose de fait depuis une quinzaine d’années. Un communiqué du Conseil des ministres l’a énoncé le 3 février 2011. De manière surréaliste, la télévision et la radio algériennes apprenaient qu’elles étaient fautives de ne pas assurer la couverture des activités des partis et des organisations alors qu’aucune « loi ou instruction » ne l’a jamais interdit. Le propos a (...)

Algérie : La marche de samedi maintenue
En dépit de divergences au sein de la CNCD

Algérie : La marche de samedi maintenue

23 février 2011 1

Malgré les divergences entre les membres de la Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD), la marche hebdomadaire décidée lors la réunion de la semaine dernière est maintenue. A l’issue d’âpres discussions, la CNCD, ou du moins une partie de ses membres, a décidé hier d’organiser une autre marche populaire à Alger. C’est ce qu’a annoncé le président d’honneur de la Ligue algérienne des droits de l’homme, Ali Yahia Abdenour. Ce dernier, qui intervenait à l’occasion d’un point de presse (...)

Kadhafi : je ne partirai pas

Kadhafi : je ne partirai pas

23 février 2011

La situation s’est encore détériorée en Libye, avec l’annonce de plusieurs dizaines de morts lundi dans plusieurs villes du pays, avec des tirs avec des munitions de guerre contre les manifestants, qui revendiquent plus que jamais le départ du colonel Kadhafi. Les ONG des droits de l’homme n’hésitent plus à parler, pour le cas de la Libye, comparativement aux événements de Tunisie et d’Egypte, de massacres à huis clos, tant les informations en provenance du pays restent parcellaires, et difficilement (...)

Algérie : « L'effet domino, une invention des médias »
Mourad Medelci

Algérie : « L’effet domino, une invention des médias »

21 février 2011

Les visites ministérielles entre l’Algérie et le Maroc vont reprendre, annonce, à El Pais, M.Medelci. Les récents mouvements de contestation en Egypte et en Tunisie ne devraient pas provoquer « d’effet domino » en Algérie, a affirmé le ministre algérien des Affaires étrangères Mourad Medelci dans des déclarations citées hier par le quotidien espagnol El Pais. L’effet domino est une invention des médias y compris les médias algériens qui sont très libres. Je ne crois pas que cela s’applique à l’Algérie. (...)

page précédente | page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes