Accueil du site > Mots-clés > Economie & co > Importation

Importation

Pages 1 | 2 | 3 | 4 | 5

Algérie : L'importation des véhicules en hausse
Véhicules, médicaments, légumes secs

Algérie : L’importation des véhicules en hausse

27 novembre 2010

Les importations de véhicules touristiques en Algérie viennent de connaître un renversement de tendance assez remarquable. Au cours du mois d’octobre dernier, le secteur a en effet adopté une courbe ascendante après une longue période de déclin enclenchée dans le sillage des effets de la crise économique internationale, de la suppression du crédit automobile en Algérie en 2009 et des taxes introduites en 2008 afin de réguler le marché de l’automobile. Selon les derniers chiffres du Centre national de (...)

Algérie : Les boulangers accusent
Hausse des prix de la farine et du pain

Algérie : Les boulangers accusent

21 novembre 2010

La pénurie de farine panifiable observée depuis quelques jours a conduit certains boulangers à augmenter le prix de la baguette de pain en l’arrondissant pour la plupart à 10 dinars, alors que le prix officiel est de 8,50 dinars. La raison avancée par les bou langers est l’augmentation des prix des matières premières, notamment la farine et la levure. Si ce dernier intrant est un produit commercialisé librement et son tarif obéit à la loi de l’offre et de la demande, celui de la farine panifiable est (...)

La guerre des monnaies pourrait avoir de graves répercussions sur l'Algérie
Selon l’économiste et expert international, Abderrahmane Mebtoul

La guerre des monnaies pourrait avoir de graves répercussions sur l’Algérie

21 novembre 2010

La guerre des monnaies pourrait avoir de graves répercussions sur l’Algérie, dans la mesure où une fraction des réserves de change algériennes, estimées à 150 milliards de dollars, dont, selon le ministre des Finances devant l’APN en novembre 2009, 80% sont placés à l’étranger. 45% de ce taux sont en euros, 45% en dollars, 5% en yens et 5% en livres sterling. La banque d’Algérie, pour ces placements, a agi intelligemment, il faut le reconnaître, sur la loi des grands nombres. Dans une contribution sur (...)

Algérie : Les importations en chute libre

Algérie : Les importations en chute libre

17 novembre 2010

Les importations de l’Algérie sont en chute libre depuis le début de l’année. Selon des chiffres de l’Office national des statistiques (ONS), l’indice des prix à l’importation de marchandises de l’Algérie a enregistré une baisse de 3,3% au cours du premier semestre 2010 par rapport à la même période en 2009. Mais, tempère l’ONS, l’évolution de l’indice de valeur unitaire (IVU) à l’importation en glissement annuel n’a pas touché tous les groupes des importations. Les coupes drastiques dans les importations, (...)

Algérie : Les grossistes du médicament dans le collimateur

Algérie : Les grossistes du médicament dans le collimateur

12 novembre 2010

Jugé excessif, le nombre des grossistes des produits pharmaceutiques sera bientôt revu à la baisse, et ce pour une meilleure maîtrise du marché du médicament, livré ces dernières années à de multitudes crises et pénuries. Le ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière compte prendre des mesures dans ce sens, avec probablement une redéfinition du cahier des charges. Avec 590 grossistes, le contrôle du marché du médicament constitue une tâche difficile pour les services de contrôle et nécessite (...)

Algérie : La chute des importations continue
Véhicules

Algérie : La chute des importations continue

9 novembre 2010

Les importations de véhicules sont en baisse au cours des neuf premiers mois de l’année, selon des statistiques des Douanes algériennes. Cette tendance confirme que les importations algériennes, particulièrement pour les véhicules, enregistrent depuis le début de l’année une chute drastique dans le sillage des mesures prises par la LFC 2009. Pour les neuf premiers mois de l’année, indiquent des chiffres des Douanes, les importations algériennes de véhicules se sont établies à 241.992 véhicules contre (...)

Algérie : Les « bons points » du FMI
Economie, finances, équilibre budgétaire

Algérie : Les « bons points » du FMI

5 novembre 2010

Le Fonds monétaire international (FMI) semble satisfait des efforts déployés ces dernières années par l’Algérie en matière économique, même si les hydrocarbures constituent toujours l’essentiel des revenus du pays. « Le défi réside dans la diversification de l’économie de l’Algérie », a déclaré Joël Toujas-Bernaté, chef de division du département Moyen- Orient et Asie centrale, à l’occasion d’une conférence de presse animée jeudi dernier à l’hôtel El-Aurassi à Alger. Le chef de mission, qui a conduit une (...)

Lutte contre la hausse des prix en Algérie
L’échec d’une politique

Lutte contre la hausse des prix en Algérie

25 octobre 2010

Rien ne semble venir à bout de la cherté de nos marchés. Même le dispositif Syrpalac, mis en place à cet effet en juillet 2008, n’a pas donné les résultats escomptés. Comment aurait-il pu en être autrement puisque ce système met le marché sous l’autorité des propriétaires des stocks, qui décident des quantités à écouler sans le moindre contrôle des pouvoirs publics ? Mais malgré l’échec de ce système, le ministère de l’Agriculture décide de le reconduire. Une situation qui n’a aucun lien avec la saison de la (...)

Médicaments :Les importateurs ont deux ans pour investir

Médicaments :Les importateurs ont deux ans pour investir

24 octobre 2010

Le projet portant création de l’Agence nationale du médicament est au niveau du gouvernement, a déclaré hier le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, Djamel Ould Abbès, devant les différents acteurs du secteur du médicament (syndicats, importateurs, conditionneurs et transformateurs), à l’occasion de la tenue d’une réunion de dialogue et de concertation, à l’Institut Pasteur de Dély Ibrahim, à Alger. Plusieurs articles du projet de loi initial ont été modifiés. Le ministre a souligné que les (...)

Faites comme les Chinois

Un expert à des investisseurs s’intéressant à l’Algérie

23 octobre 2010

La réussite des investisseurs chinois dans différents domaines en Algérie, en dépit de l’obstacle de la langue et de la bureaucratie, devient un exemple à suivre. Des hommes d’affaires britanniques ont exprimé un « réel intérêt » pour le secteur Ressources en eau en Algérie, lors d’une rencontre organisée, hier, à Londres par l’organisme britannique du Développement du commerce et de l’investissement (UKTI). Les managers de sociétés britanniques de renommée mondiale exerçant dans le domaine, ont pris part à (...)

page précédente | page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes