Accueil du site > Mots-clés > Pays & régions > Mauritanie

Mauritanie

Pages 1 | 2

Les Etats-Unis à la conquête du Maghreb
PARTENARIAT NORD-AFRICAIN POUR LES OPPORTUNITÉS ÉCONOMIQUES

Les Etats-Unis à la conquête du Maghreb

2 décembre 2010

Le secrétaire d’Etat adjoint américain à l’Economie, à l’énergie et aux Relations commerciales, M. José W. Fernandez, a annoncé hier à Alger le lancement prochain d’une initiative visant à promouvoir durablement le partenariat économique avec les pays du Maghreb, appelée "The North Africa Partnership for Economic opportunities" (NAPEO), (Partenariat nord-africain pour les opportunités économique) Cette nouvelle initiative ciblant des opérateurs des cinq pays du Maghreb « est la clef essentielle à la (...)

Le Mali appelle à une intervention armée concertée contre Aqmi
Sahel

Le Mali appelle à une intervention armée concertée contre Aqmi

23 novembre 2010 2

Le Mali, soupçonné de « laxisme » contre les groupes armés d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui écument ses régions nord, a subitement changé de fusil d’épaule, et appelle à une lutte régionale contre ce fléau, avec la participation de l’Algérie. Cette volte-face du président malien, qui en a fait l’annonce lundi soir à travers les médias mauritaniens, intervient au moment où plusieurs dizaines de jeunes Mauritaniens, enrôlés au sein des groupes d’Aqmi au Sahel, se sont rendus aux forces armées (...)

Douze terroristes d'AQMI tués par l'armée mauritanienne
PRISE D’OTAGES AU NIGER ET COMBATS AU MALI

Douze terroristes d’AQMI tués par l’armée mauritanienne

23 novembre 2010

L’histoire est-elle en train de se répéter ? Le même espace géopolitique : le Sahel ; les mêmes acteurs étatiques : le Niger, le Mali, la Mauritanie et la France ; le même acteur non étatique : Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Il est de même pour le scénario : prise d’otages et opération militaire mauritanienne au Mali. Les ingrédients de la crise sont donc identiques et, une fois de plus, c’est cette région qui fait les frais de déterminants stratégiques qui dépassent de loin le Sahel et ses (...)

L'Algérie gagne huit places, le Maroc en perd huit, la Tunisie touche le fond
Le Maghreb dans le classement de la liberté de la presse

L’Algérie gagne huit places, le Maroc en perd huit, la Tunisie touche le fond

20 octobre 2010 2

Dans le classement mondial 2010 de la liberté de la presse de Reporters sans Frontières (RSF), l’Algérie gagne 8 places, pour passer de la 141e à la 133e sur un total de 178, où l’Erythrée est dernière après la Corée du Nord. Le Maroc, de son côté, perd exactement ce que l’Algérie a gagné, soit huit places, le faisant ainsi reculer de la 127e à la 135e place. C’est pratiquement les mêmes raisons qui expliquent ce progrès et ce recul. L’Algérie a gagné huit places car, indique RSF, le nombre de procès contre (...)

Sahel : Alger abritera un centre du renseignement

29 septembre 2010

Les chefs des services du renseignement des armées d’Algérie, de Mauritanie, du Niger et du Mali s’étaient réunis hier à Alger autour d’un seul ordre du jour : la mise en place d’un centre conjoint de renseignements sur les activités terroristes au Sahel. La réunion, organisée sur les hauteurs d’Alger, s’est déroulée, comme le veut la tradition dans pareilles circonstances, dans une discrétion totale. L’enjeu étant de fédérer les efforts des quatre pays pour mettre en place un centre régional de (...)

Algérie : L'ANP appelle à l'action
Réunion des chefs des armées du Sahel à Tamanrasset

Algérie : L’ANP appelle à l’action

26 septembre 2010

Les chefs d’état-major des pays membres du Comité d’état-major opérationnel (Algérie, Mali, Mauritanie et Niger) se sont réunis hier à Tamanrasset. L’enjeu est de parvenir à une coordination plus forte et plus active dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité. Et de réaffirmer la capacité des pays de la région du Sahel à prendre en charge, par euxmêmes, les problèmes sécuritaires posés. Nous devrons « prendre nos responsabilités » « respecter nos engagements » et « passer à l’action sur le terrain (...)

L'Aqmi revendique l'enlèvement 7 employés d'Areva au Nigers

L’Aqmi revendique l’enlèvement 7 employés d’Areva au Nigers

22 septembre 2010

C’est dans un message diffusé hier soir par la télévision Al-Djazeera que le porte-parole d’Al-Qaîda au Maghreb islamique a revendiqué l’enlèvement, le 16 septembre, de 5 Français, d’un Togolais et d’un Malgache, employés des groupes français Areva et Vinci au Niger. Le porte-parole a mis en garde contre une opération militaire française ciblant la branche maghrébine d’Al-Qaîda. C’est donc après presque une semaine que l’Aqmi décide de revendiquer le rapt des sept employés des groupes français Areva et (...)

Attentat suicide déjoué contre une caserne

Al-Qaïda s’attaque à la Mauritanie

25 août 2010

Une tentative d’attentat suicide, qui a tous les aspects de la signature de la branche d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), a été enregistrée dans la nuit de mardi à mercredi contre une caserne proche de la frontière mauritano-malienne, pratiquement au lendemain de la libération de deux humanitaires espagnols enlevés en Mauritanie en novembre dernier. Selon des sources militaires, l’armée mauritanienne a déjoué in extremis mercredi un attentat contre une caserne de Néma, neutralisant un kamikaze qui (...)

8 millions d’euros à l’Aqmi pour la libération de deux Espagnols

Les actionnaires de l’industrie du kidnapping jubilent

25 août 2010

Huit millions ou dix millions d’euros ! Dans le marché des otages occidentaux inauguré il y a quelques années dans la région sahélo-saharienne, la libération des deux otages espagnols a coûté un prix record. Le budget de l’Aqmi a subitement pris du volume tandis que des intermédiaires se sont sucrés au passage. L’industrie de l’enlèvement des Occidentaux a de l’avenir. Les deux otages espagnols en détention depuis près de neuf mois au Mali sont à Barcelone. « Aujourd’hui est un jour de fête », a déclaré (...)

Vers un échange des otages espagnols contre « le Sahraoui »

15 août 2010 1

Omar Sid’Ahmed Ould Hamma, alias « le Sahraoui », un Malien qui purge une peine de 12 ans de prison ferme pour l’enlèvement de trois ressortissants espagnols présentés comme étant des « humanitaires » en Mauritanie, a quitté son centre de détention à Nouakchott et emmené dans un endroit inconnu, a révélé samedi un responsable de la sécurité, cité par l’AFP. « Il a quitté la prison, nous ignorons où il se trouve, certainement toujours aux mains des autorités » mauritaniennes, a affirmé ce responsable qui a (...)

page suivante

annonces

Le Sondage

Élections législatives en Algérie Allez-vous voter ?


Voter

Idées recettes